28.8 C
Mamoudzou
jeudi 18 avril 2024
AccueilAfrique"Jésus" part à Bamako : KazyaDanse vise l'international pour former ses artistes

« Jésus » part à Bamako : KazyaDanse vise l’international pour former ses artistes

La compagnie petit-terrienne du Royaume des Fleurs s'allie à de grandes structures artistiques comme l'école des Beaux Arts de Strasbourg, avec pour ambition de pousser ses jeunes vers les métiers de l'art. L'un d'eux, Inssa, alias "Jésus", va étudier un mois à Bamako au Mali, pour renforcer ses compétences et en faire bénéficier son île à son retour.

Nous en parlions dès la genèse du projet en 2019, et celui-ci ne cesse de se renforcer malgré la crise sanitaire, signe du travail acharné du Royaume des Fleurs.

La compagnie KazyaDanse œuvre en effet depuis maintenant trois ans à la professionnalisation de ses jeunes, dont certains en service civique, pour leur ouvrir à terme les portes des métiers de l’art, sur scène ou à la technique.

« Le Royaume des fleurs, c’est une fabrique artistique fondée en 2017 pour permettre la professionnalisation des jeunes dans le domaine des métiers artistiques, que ça soit technique, administratif ou artistique. Cet espace accueille une 20aine de jeunes adultes et 150 jeunes de 4 à 18 ans dans des ateliers réguliers » rappelle ainsi Marie Sawiat, de la compagnie Kazyadanse, jointe par téléphone. « Notre axe majeur c’est le laboratoire artistique financé depuis 2019 qui permet à la vingtaine de jeunes de s’inscrire dans un projet personnel » poursuit-elle.

Nouveauté cette année pour la compagnie, « on a été en partenariat avec l’école des Beaux Arts de Strasbourg, la Haute Ecole du Rhin, et on a accueilli deux professeurs en septembre puis douze étudiants qui ont travaillé avec les jeunes que nous accompagnons. Eux ont un dispositif qu’ils appellent Play Urban, ce dispositif permet à ces jeunes d’approcher de plus près leur métier, en dramaturgie, scénographie, écriture et technique. » Plusieurs jeunes doivent désormais à leur tour passer par cette école et son propre dispositif appelé « Play Urban » pour gagner en compétence. Parmi eux, Inssa Hassna se distingue par son parcours, et la compagnie a décidé d’en faire un exemple de réussite de son dispositif. « Inssa, connu sous le nom « Jésus » (sa traduction en shimaore), est venu au Royaume des Fleurs de lui même. Il était en parcours difficile, en décrochage scolaire, cependant il avait cette envie de se rencontrer dans l’art. J’ai trouvé pertinent de zoomer sur lui, pour montrer que des jeunes qui ne viennent pas d’un parcours classique arrivent à s’insérer dans un parcours professionnel » explique Marie Sawiat.

« Un outil bénéfique à la société »

Play Urban, un partenariat qui traverse les continents

Parce qu’il symbolise « cette génération qu’on accompagne », le jeune « Jésus » a été sélectionné pour être le premier à partir à l’international, en rejoignant un autre dispositif de performance artistique malien, les Praticables. « Cette formation sera plus sur la performance, avec les artistes qu’il va rencontrer, ça va le projeter vers ce qu’il aime faire, et il reviendra partager avec nous tout ce qu’il aura acquis comme compétence. Après Bamako il ira renforcer ses acquis à Strasbourg. » L’objectif pour Kazyadance, c’est que le jeune homme actuellement en service civique « intègre l’école de Strasbourg avec un diplôme derrière, l’objectif étant qu’il revienne à Mayotte pour enrichir l’espace que l’on est en train de créer et qu’il fasse partie de ceux qui demain dirigent ce lieu, qu’il soit dans la transmission et une démarche d’avenir pour Mayotte ».

A terme, cette démarche serait bénéfique pour toute la jeunesse mahoraise, veut croire le chorégraphe et fondateur de la compagnie, Djodjo Kazadi.

« Nous sommes dans une zone où l’on a un problème avec la jeunesse qui semble être perdue. Si on prend l’exemple de « Jésus », c’est un jeune qui était dans la rue en décrochage total, qui était appelé un délinquant. Il est devenu un exemple pour tous les gens autour de lui, ça lui a donné une place dans la société, ça veut dire qu’on arrive à les responsabiliser pour ne pas se retrouver dans le même environnement, ça apporte une ouverture, c’est un outil bénéfique à la société, à leur avenir et à la suite. Le résultat c’est que « Jésus », et d’autres, se sont transformés, car on les a écoutés, on leur a donné de la considération et un espace où ils s’expriment, se questionnent, et ce lieu est devenu un lieu de vie et un refuge d’où ils sortent différents. Il y a des problèmes à Mayotte, mais nous sommes la solution, si on permet à une personne de changer, c’est déjà une réussite » conclut-il.

Y.D.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
SMA, RSMA, formation, militaire, insertion

Immersion unique à la Maison du SMA de Kawéni

0
C’est une première ! La Maison du Service militaire adapté de Mayotte, qui avait été inaugurée en octobre 2022, propose désormais un parcours complet de sélection de jeunes, directement ici, à Kawéni, mettant ainsi fin à la nécessité de se rendre à Combani pour les étapes de sélection
Festival

Danse – Fin de la 2ème édition du Festival HIPO’CAMPE BATTLE

0
La deuxième édition du Festival HIPO’CAMPE BATTLE organisée par l'association MAYDYNAMIX a pris fin le 9 décembre 2023 après 3 jours de festivités autour de la danse, de la culture et du sport, sur la commune de Dzaoudzi-Labattoir

La CCI et Pole Emploi naviguent côte à côte pour faire cap sur le...

0
Ce jeudi 7 décembre matérialisait officiellement la signature d’un protocole de coopération entre le président de la Chambre de commerce et d’industrie et le directeur régional de Pôle emploi Mayotte en vue de renforcer de manière directe leur mutuelle collaboration en faveur de l'insertion des personnes en recherche d’emploi.
Culture, chirongui, théâtre, loisirs, danse

Walé & Narizrongoé en tournée à Mayotte

0
Walé est la première création d’Assane Mohamed « Assez ». Ce spectacle a trouvé essence via des rencontres et des collaborations artistiques pendant 3 ans. En tournée dans les villages de Mayotte depuis 2017,...

Insertion sociale : un forum d’un tout autre genre

0
Et si le fait de ne pas avoir mon baccalauréat n’était pas synonyme de fin du Monde ? Et si mes jeunes synapses embués — sans réelle perspective, dans l’immédiat, d’un quelconque projet rentrée...

Recent Comments