29.8 C
Mamoudzou
vendredi 27 janvier 2023
AccueilorangeNouvelle opération de décasage prévue ce vendredi à Koungou

Nouvelle opération de décasage prévue ce vendredi à Koungou

Une nouvelle phase de démolitions d'habitats insalubres à Koungou portera les destructions de "bangas" plus de 1500 depuis le début de l'année. Malgré les troubles occasionnés par plusieurs opérations similaires, le préfet maintient en faire "une priorité (...)afin de restaurer l’État de droit, et ramener la paix sociale".

La barre des 1500 cases en tôle démolies depuis le début de l’année devrait être franchie ce vendredi, indique la préfecture qui a programmé une nouvelle phase de démolitions à Koungou dans le quartier Karobole.

« Dans le prolongement de la première tranche de démolitions (intervenue fin septembre dernier) de 350 habitats construits illicitement à KOUNGOU, au lieu-dit Carobolé, une nouvelle intervention a été programmée ce vendredi 29 octobre 2021, concernant les 230 habitations de fortune restants » indique en effet la préfecture pour qui « c’est en tout 580 bangas qui auront été détruits sur ce site, portant à 1 503 le nombre de cases illégales détruites depuis le début de l’année 2021 ».

Le préfet, Thierry Suquet, « réaffirme ainsi son engagement de faire de la lutte contre l’habitat illégal une des priorités de son action, au même titre que la lutte contre l’immigration clandestine, et l’insécurité publique à Mayotte, afin de restaurer l’État de droit, et ramener la paix sociale ». Le préfet précise que des enquêtes sociales ont été menées auprès des habitants (à l’exception de 25 d’entre eux, interpellés et reconduits à la frontière) « afin que des solutions adaptées à leur situation personnelle puissent leur être proposée, 219 les ont acceptées ».

La destruction de ce quartier s’inscrit aussi dans un plan communal de constructions. Ce sont pas moins de 500 logements sociaux qui devraient sortir de terre à la place de ce bidonville.

« Permettre aux Mahorais d’habiter des logements dignes n’est pas négociable. Cet impératif suppose de construire et nécessite de détruire » conclut le préfet.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
STM, Mayotte

Droit de retrait du personnel du STM

0
Pas de rotations de barges depuis ce vendredi matin 7h. Le personnel a décidé d'exercer son droit de retrait en raison de l'état du service et des responsabilités endossées
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
Sénat, LADOM, continuité territoriale, La Réunion, Mayotte

Sénat – Continuité territoriale, la parole est donnée aux représentants de l’océan Indien.

0
C’est depuis le Sénat, par retransmission directe et visioconférence que se déroulait ce jeudi 26 janvier 2023, une table ronde organisée par la délégation sénatoriale aux outre-mer, dédiée à l’étude des problématiques et aides à la mobilité, entre l’Hexagone et les départements ultramarins de la Réunion et Mayotte
SMEAM, Assainissement, eau, Mayotte, Chambre régionale des Comptes

La CADEMA va reprendre la compétence en matière d’assainissement

0
La CADEMA a organisé une réunion hier en fin d’après-midi afin de délibérer pour sortir du syndicat des eaux, SMAE. En effet, le torchon brûle depuis pas mal de temps entre la Communauté d’agglomération et le syndicat. L’objet du conflit est que SMAE ne ferait pas les travaux nécessaires et urgents concernant le réseau d’assainissement.
Sciences Po, Paris, Mayotte

Les meilleurs élèves du lycée des Lumières vont découvrir Science Po Paris

0
Pour la 4ème année, un pont est dressé entre le lycée mahorais et l’institut élitiste national. Il va être le prétexte à une découverte des institution et des joyaux culturels de la capitale, de quoi nourrir la culture générale des élèves

Recent Comments