31.8 C
Mamoudzou
vendredi 12 avril 2024
AccueilorangeIncendie de la voiture du maire de Ouangani: un acte "d'une très...

Incendie de la voiture du maire de Ouangani: un acte « d’une très grande gravité », critique le président de l’Association des maires (Actualisé)

Le maire de Ouangani semble visé par ce double incendie de ses véhicules professionnel et familial ce jeudi. Le président de l'AMM n'hésite pas à faire le parallèle avec l'incendie de la mairie de Koungou. Une enquête devra permettre d'y voir plus clair.

Samedi 16 octobre : nous apprenons qu’un nouvel acte de dégradation s’est produit contre un représentant de la mairie. Il s’agit cette fois du véhicule personnel de Fahardine Bourhane Saïd, dit « Jean-Paul », Conseiller municipal chargé de sécurité à la mairie de Ouangani, Vice-président du SMEAM, qui a été incendié devant son domicile.

« Les élus de la commune de Ouangani expriment leur soutien et leur solidarité à leur collègue Fahardine Jean-Paul et à toute sa famille. Nous dénonçons et condamnons fermement ces actes de malveillance, destinés à nous intimider et à déstabiliser notre institution Mairie de Ouangani, nos agents et notre population. Nous réitérons notre soutien et notre confiance aux forces de l’ordre, qui se sont immédiatement dépêchés sur les lieux, et à la justice pour élucider ces affaires, identifier les auteurs de ces méfaits et les sanctionner pénalement. Nous appelons à la vigilance des élus de la commune de Ouangani, du personnel municipal et de toute la population. Nous appelons à la vigilance et à la mobilisation de tous les élus et de toute la population de Mayotte, pour dénoncer et condamner ces actes de barbaries et pour affirmer notre détermination à tous à ne pas nous laisser intimider et déstabiliser par ces agresseurs. »

Ce jeudi 14 octobre, entre 18h et 19h, deux véhicules ont été incendiés sur le parking du lotissement SIM à Coconi. L’un était mis à disposition du maire par le Centre de gestion qu’il préside, et l’autre, le véhicule personnel de son épouse. « Le caractère volontaire et ciblé de l’incendie ne laisse pas de doute : c’est une nouvelle intimidation à l’endroit des élus et responsables politiques de notre territoire », dénonce le maire Youssouf Ambdi qui fait un parallèle avec l’incendie de l’hôtel de ville de Koungou à la fin du mois de septembre.

Les forces de l’ordre, notamment les enquêteurs de la gendarmerie, se sont immédiatement rendus sur les lieux. le maire dit toute sa confiance dans la justice « pour identifier les auteurs de ces méfaits et les sanctionner pénalement ». « Nous assurons enfin à la population que notre détermination reste intacte pour poursuivre nos actions en vue de développer nos collectivités et notre territoire », indique-t-il.

Ses services indiquent que Ouangani est la première commune à avoir engagé une action de démolition d’habitat insalubre à Kahani, en novembre 2020, « depuis, le maire, ses proches  et ses services n’ont cessé de faire l’objet de menaces et d’intimidations de toutes sorte ». Un autre fait est relaté, la mobilisation du maire, des élus de la commune  et de la police municipale « pour dénoncer et témoigner, afin de permettre l’arrestation et la condamnation à 6 ans de prison d’un délinquant, qui était notoirement connu dans la commune, et qui avait participé à l’incendie de deux véhicules à l’entrée de Ouangani le soir du premier tour des élections départementales de juin dernier ».

Dans la foulée, le président de l’association des maires de Mayotte (AMM) fait part de son indignation face à l’incendie de deux véhicules du Maire de Ouangani, « Un acte barbare d’une très grande gravité. Les attaques contre les symboles de la République montent d’un cran », en faisant lui aussi le même lien avec l’incendie de l’hôtel de ville de Koungou. « Nous saluons ici le courage du Maire de Ouangani dans sa volonté de faire respecter les lois de la République dans sa commune, n’en déplaisent aux voyous qui veulent semer la terreur. Nous l’encourageons à ne rien lâcher. L’intérêt général triomphera ».

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
sport, volley, sakouli

L’agenda loisirs du week-end : du sport, des sorties, des randos, plein de soirées...

0
De nombreuses activités sont organisées pour ce premier week-end après la fin du ramadan.
SMAE, Vinci, Mayotte

Planning des tours d’eau du 15 au 28 avril 2024

0
La SMAE a transmis le nouveau planning des tours d’eau pour la période du 15 au 28 avril 2024
PGTD, véhicules, routes, RN, ED, piétons, Mayotte

Aménagement : « Il faut insérer le réseau routier dans son environnement »

0
C’est un pan de l’aménagement largement sous-budgétisé : la route, ce n’est pas seulement le bitume, mais aussi les trottoirs, l’éclairage public, l’évacuation des eaux de pluie, les pistes cyclables, etc. Or, pour débloquer seulement un cinquième du budget nécessaire, les collectivités et l’Etat peuvent voir leur responsabilité engagée

Zone d’Expression Prioritaire fait émerger « l’écriture du réel » chez les lycéens de...

0
Les deux cocréateurs du site journalistique Zone d’Expression Prioritaire, dont le projet est de « donner la parole à celles et ceux qui l’ont peu », sont à Mayotte en ce moment pour mener des ateliers d’écriture au sein de différentes structures. Tous les matins de cette semaine, ils sont au LPO de Dembeni pour aider à « faire émerger une écriture du réel » chez les élèves.
Parlement européen, France, Immigration, Mayotte

Le Parlement européen adopte le Pacte asile migration deux mois avant les élections

0
Après une dizaine année de travail, le texte présenté comme une vaste réforme de la politique migratoire européenne a été adopté, malgré de nombreuses oppositions, notamment en France. Il prévoit à la fois un durcissement aux frontières et une répartition des flux migratoires entre les Etats

Recent Comments