30.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieLe gouvernement valide l'antériorité de la preuve de 30 ans pour les...

Le gouvernement valide l’antériorité de la preuve de 30 ans pour les propriétaires fonciers, déposée par le sénateur Thani

La loi discriminait Mayotte en raison de son contexte historique. Grace à l’action du sénateur mahorais dont nous nous étions fait l’écho, le nombre d’actes de propriété devrait faire un bond. La présence trentenaire sur un terrain garantissant un titre de propriété en France, pourra débuter avant 2008, lors de l'adoption de la loi

En France, une mesure permet à celui qui occupe un terrain depuis plus de trente ans de se revendiquer comme propriétaire. C’est la prescription acquisitive. Cette notion ancienne a été de nombreuses fois remaniée par le législateur. Les lois du 6 mars 2017 et du 28 février 2017 ont ainsi permis de renforcer la sécurité juridique du possesseur qui acquiert la propriété d’un bien immobilier par prescription acquisitive (ou usucapion).

Le possesseur d’un bien situé en Corse, en Guadeloupe, en Martinique, à La Réunion, en Guyane, à Saint-Martin et à Mayotte, devenu propriétaire par prescription acquisitive, avait la possibilité de faire constater sa possession dans un acte de notoriété. Il doit seulement prouver une occupation trentenaire continue, non interrompue, paisible, publique et non équivoque.  Sans contestation dans un délai de cinq ans le droit de propriété est acquis.
Mais à Mayotte substituait une injustice, avait noté la Commission d’Urgence Foncière (CUF). N’étaient pas concernés les biens en cours d’inscription avant le 1er janvier 2008, date d’entrée en vigueur de l’ordonnance. Or, sur ce territoire, les titres de propriété ont longtemps été rendus obligatoires pour les européens, mais pas pour les locaux, en vertu du décret colonial de 4 février 1911. L’immatriculation était rendue obligatoire « en cas d’acquisition par les européens de biens appartenant à des indigènes ». (Source Sénat, rapport « Départementalisation de Mayotte : sortir de l’ambiguïté, faire face aux responsabilités »).

Sénat, foncier, prescription acquisitive, Mayotte
Une mission sénatoriale comprenant Thani Mohamed s’était déplacée à Mayotte en octobre 2016

Un véhicule législatif tout terrain

Il était donc urgent de faire reconnaître l’appartenance des terrains en remontant dans le passé. En conservant la date du 1er janvier 2008, l’occupation au 1er janvier 2021 aurait été de 13 ans, les Mahorais voulant se prévaloir d’un titre de propriété par prescription acquisitive auraient du attendre encore 17 ans, nous avait fait remarquer Thani Mohamed.

Qui a donc déposé un projet de loi permettant de remonter en arrière. Pour le faire passer, il fallait trouver véhicule législatif. Ce fut celui de l’adoption en conseil des ministres du projet de loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification) du gouvernement mercredi dernier, qui prévoit d’accorder de nouvelles compétences aux collectivités.

L’article 13 de l’ordonnance n° 2005-870 du 28 juillet 2005 portant application de diverses dispositions relatives à la propriété immobilière à Mayotte est désormais ainsi complété : « Pour l’appréciation du délai de trente ans prévu au premier alinéa de l’article 2272 du code civil pour acquérir la propriété immobilière, il est tenu compte de la période antérieure au 1er janvier 2008 ».

Cette dérogation pour Mayotte prendra fin le 31 décembre 2037, trente ans après l’ordonnance de 2008.

Ce projet de loi sera examiné par le Sénat début juillet. Une victoire qui accélérera la régulation foncière et normalisera la fiscalité qui en découle.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.