27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEconomieLe gouvernement valide l'antériorité de la preuve de 30 ans pour les...

Le gouvernement valide l’antériorité de la preuve de 30 ans pour les propriétaires fonciers, déposée par le sénateur Thani

La loi discriminait Mayotte en raison de son contexte historique. Grace à l’action du sénateur mahorais dont nous nous étions fait l’écho, le nombre d’actes de propriété devrait faire un bond. La présence trentenaire sur un terrain garantissant un titre de propriété en France, pourra débuter avant 2008, lors de l'adoption de la loi

En France, une mesure permet à celui qui occupe un terrain depuis plus de trente ans de se revendiquer comme propriétaire. C’est la prescription acquisitive. Cette notion ancienne a été de nombreuses fois remaniée par le législateur. Les lois du 6 mars 2017 et du 28 février 2017 ont ainsi permis de renforcer la sécurité juridique du possesseur qui acquiert la propriété d’un bien immobilier par prescription acquisitive (ou usucapion).

Le possesseur d’un bien situé en Corse, en Guadeloupe, en Martinique, à La Réunion, en Guyane, à Saint-Martin et à Mayotte, devenu propriétaire par prescription acquisitive, avait la possibilité de faire constater sa possession dans un acte de notoriété. Il doit seulement prouver une occupation trentenaire continue, non interrompue, paisible, publique et non équivoque.  Sans contestation dans un délai de cinq ans le droit de propriété est acquis.
Mais à Mayotte substituait une injustice, avait noté la Commission d’Urgence Foncière (CUF). N’étaient pas concernés les biens en cours d’inscription avant le 1er janvier 2008, date d’entrée en vigueur de l’ordonnance. Or, sur ce territoire, les titres de propriété ont longtemps été rendus obligatoires pour les européens, mais pas pour les locaux, en vertu du décret colonial de 4 février 1911. L’immatriculation était rendue obligatoire « en cas d’acquisition par les européens de biens appartenant à des indigènes ». (Source Sénat, rapport « Départementalisation de Mayotte : sortir de l’ambiguïté, faire face aux responsabilités »).

Sénat, foncier, prescription acquisitive, Mayotte
Une mission sénatoriale comprenant Thani Mohamed s’était déplacée à Mayotte en octobre 2016

Un véhicule législatif tout terrain

Il était donc urgent de faire reconnaître l’appartenance des terrains en remontant dans le passé. En conservant la date du 1er janvier 2008, l’occupation au 1er janvier 2021 aurait été de 13 ans, les Mahorais voulant se prévaloir d’un titre de propriété par prescription acquisitive auraient du attendre encore 17 ans, nous avait fait remarquer Thani Mohamed.

Qui a donc déposé un projet de loi permettant de remonter en arrière. Pour le faire passer, il fallait trouver véhicule législatif. Ce fut celui de l’adoption en conseil des ministres du projet de loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification) du gouvernement mercredi dernier, qui prévoit d’accorder de nouvelles compétences aux collectivités.

L’article 13 de l’ordonnance n° 2005-870 du 28 juillet 2005 portant application de diverses dispositions relatives à la propriété immobilière à Mayotte est désormais ainsi complété : « Pour l’appréciation du délai de trente ans prévu au premier alinéa de l’article 2272 du code civil pour acquérir la propriété immobilière, il est tenu compte de la période antérieure au 1er janvier 2008 ».

Cette dérogation pour Mayotte prendra fin le 31 décembre 2037, trente ans après l’ordonnance de 2008.

Ce projet de loi sera examiné par le Sénat début juillet. Une victoire qui accélérera la régulation foncière et normalisera la fiscalité qui en découle.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139533
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com