Le gouvernement met 8 millions d’euros sur 14 projets mahorais, dont la moitié sur les stades et les cimetières

Sébastien Lecornu annonce ce jeudi soutenir 14 projets locaux à Mayotte pour près de 8 millions d’euros. S'ils correspondent aux remontées des maires, peu permettront un effet levier pour le développement de l'île. 

7
550
Sébastien Lecornu, FEI, Mayotte
Après son entretien avec les maires de Mayotte, Sébastien Lecornu annonce débloquer 8 millions d'euros pour Mayotte

Dans le cadre du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI), le ministère des Outre-mer apporte son soutien financier à des projets locaux structurants, portés par les collectivités des territoires. Au total ce sont 14 projets portés par les collectivités locales du territoire qui sont soutenus par l’État pour un montant global de près de 8 millions d’euros.

explique avoir visé « des projets essentiels en termes de cohésion sociale, visant particulièrement la jeunesse et la qualité de vie des Mahoraises et des Mahorais ». Dans le cadre de la candidature de l’île aux Jeux des Iles, l’accent a été mis sur la construction d’infrastructures sportives, qui consomment une bonne partie de l’enveloppe. En espérant que des garanties aient été données par les collectivités sur la budgétisation de leur entretien, sinon tout sera à recommencer dans 5 ans. L’autre partie est utilisée pour la rénovation de bâtiments publics et d’établissements scolaires ou l’aménagement et protection d’espaces naturels.

D’autre part, il est urgent qu’un comité de pilotage de gestion des fonds soit créé à l’échelle du territoire, car certains investissements, comme la sécurisation du trait de côte à Bandrélé, aurait pu être sollicités à travers le fonds Barnier. D’autre part, les écoles dont beaucoup sont encore en rotation, ne bénéficient que de 2,5% de l’enveloppe, et encore, pour leur sécurisation et non pour des extensions.

Ensemble des projets soutenus par le ministère des Outre-mer à Mayotte :

Mise aux normes du terrain de Malamani et construction des vestiaires à Chirongui. La construction de vestiaire permettra au club d’accueillir à nouveau des compétitions. Subvention FEI de 1.102.361 € (soit 80% du coût total du projet)

Construction des vestiaires du stade Alain Poher de Dzaoudzi-Labattoir. Le projet prévoit la reconstruction des installations  incluant sanitaires, infirmerie et accueil. Subvention FEI de 1.009.260 € (soit 80% du coût total du projet)

Aménagement des cimetières de Mtsangamouji permettant la sécurisation, la parcellisation et l’éclairage du cimetière. Subvention FEI de 924.487 € (soit 80% du coût total du projet)

Construction d’un terrain de foot synthétique à Sada, cet aménagement vise notamment à pouvoir accueillir les Jeux des îles de l’Océan Indien en 2027. Subvention FEI de 726 773 € (soit 28,5% du coût total du projet)

Aménagement des cimetières de Tsingoni permettant la sécurisation, la parcellisation et l’éclairage du cimetière. Subvention FEI de 682 668 € (soit 80% du coût total du projet)

Aménagement de la voirie du “Haut du collège” de la commune de Sada, ce projet permettra la viabilisation du quartier situé en amont du collège et du terrain de football dans la commune  de Sada. Subvention FEI de 540.688 € (soit 80% du coût total du projet)

Aménagement du parking du marché couvert de Sada pour répondre aux problèmes de stationnement rencontrés par la population les jours de marché dans le centre-ville. Subvention FEI de 539.426 € (soit 60% du coût total du projet)

Aménagement de la place publique de la plage des Badamiers de Dzaoudzi-Labattoir. Subvention FEI de 513 350 € (soit 45,5% du coût total du projet)

Rénovation des bâtiments de la mairie de la commune de Bandraboua pour offrir de meilleures conditions de travail et des espaces cohérents avec la nouvelle organisation des services. Subvention FEI de 480 000 € (soit 80% du coût total du projet)

Aménagement du front de mer de Bandrélé qui consiste en un renforcement du trait de côte, ainsi que la création d’espaces de loisirs récréatifs. Subvention FEI de 480 000 € (soit 80% du coût total du projet)

Aménagement du jardin de la bibliothèque municipale de Pamandzi. Subvention FEI de 259.235 € (soit 80% du coût total du projet)

Programme d’éclairage public solaire sur toute Petite-Terre pour lutter contre l’insécurité, réaliser des économies d’énergies sans risque de coupures d’électricité. Subvention FEI de 241.490 € (soit 80% du coût total du projet)

Rénovation de l’école maternelle de Bandraboua “les petits souliers”, afin de mettre un terme aux problèmes d’isolation thermique et de sécurité au sein de l’école. Subvention FEI de 120.000 € (soit 80% du coût total du projet)

–  Rénovation de l’école maternelle de Dzoumogné Boina Djoumoi à Bandraboua afin de mettre un terme à un problème de sécurité lié à l’absence de clôtures autour de l’établissement. Subvention FEI de 84.000 € (soit 80% du coût total du projet)

A.P-L.

7 Commentaires

  1. Mayotte respecte son statut département français avis et aussi L Europe aide nous dans cette pauvre 101em département français pauvre 101em département français 10 année ou son l’ETA a Mayotte que depuis longtemps on réclame notre droit aéroport international et les aide sociale éducation logement social rien et Mayotte souffre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here