Arrêt d’un des B787 d’Air Austral : modification du programme de vol

Le Dreamliner aux couleurs du volcan doit suivre deux maintenances successives. Ce qui implique un réajustement par la compagnie.

2
1291
Les passagers sans masque resteront au sol

Contrairement à l’immobilisation soudaine du B787 aux couleurs du lagon* (F-OLRC) en raison de l’usure des ailettes des moteurs Trent 1000 de Rolls Royce découverte lors d’une inspection de routine, celle de son jumeau aux couleurs du volcan (F-OLRB) est organisée de manière préventive. Il sera malgré tout arrêté 4 mois explique la compagnie, en raison « de la disponibilité des centres agréés, capables de procéder au démontage des moteurs de l’appareil ». Son retrait se fera en basse saison, à partir du 10 février.

Les modifications de vol qui en découlent concerneront les lignes Réunion-Mayotte, Réunion-Bangkok. Sur la première, les vols seront opérés au moyen des Boeing 737-800, avec d’avantage de fréquences, et sur la seconde, la fréquence passera à un vol par semaine seulement, mais avec un B777 de capacité supérieure.

En amont de cette immobilisation longue durée, Air Austral se doit d’effectuer une tâche de son programme d’entretien rendue obligatoire tous les 3 ans. Le même 787 aux couleurs du volcan (F-OLRB), sera envoyé en maintenance chez STORM Aviation, à Londres du 24 au 27 janvier prochains.

Un moteur Trent 1000 de Rolls Royce

Pour le remplacer, Air Austral a de nouveau affrété la compagnie WAMOS Air. Cette dernière effectuera les vols suivants :
· Le Vol UU976 Paris > Mayotte du 25 janvier 2020
· Les Vols UU277 Mayotte Réunion – et UU276 Réunion Mayotte du 26 janvier 2020
· Le Vol UU977 Mayotte > Paris du 26 janvier 2020.

Le Boeing 787-8, F-OLRB, d’Air Austral reprendra son activité en effectuant le vol UU976 Paris > Mayotte du lundi 27 janvier 2020 avant sa prochaine immobilisation prévue le 10 février 2020.

* Pour mémoire, une vague d’inspections renforcées des 787-8 équipés de moteurs Rolls Royce Trent 1000 est actuellement en cours sous le contrôle du motoriste et des autorités compétentes. Les compagnies procèdent ainsi et ce en fonction des créneaux disponibles et indiqués par Rolls Royce à la réparation de leurs moteur. Après l’immobilisation de son Boeing 787-8, immatriculé F-OLRC, la compagnie Air Austral procède aujourd’hui à l’immobilisation son deuxième Boeing 787-8, immatriculé F-OLRB, et ce pour une période de quatre mois. Si les contrôles réguliers, dits «boroscopes », effectués depuis le mois de novembre 2018 sur les moteurs de son 787-8, F-OLRB, ne constatent jusqu’à ce jour aucune détérioration précoce des ailettes qui les composent, Air Austral se doit, selon les mesures de sécurité de l’EASA, de procéder au remplacement de ces ailettes par les ailettes de conception définitive, dernière génération.

2 Commentaires

    • Koropa Isma de base air austral a acheté les dreamliner avec une bonne ristourne (un article avait été paru à l’époque). De plus ce ne sont pas les avions les plus fiables de chez Boeing (probablement la cause de la promo ^^)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here