26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 28 octobre 2021
AccueilorangePolémique sur l'arrivée du cirque Zavatta à Mayotte

Polémique sur l’arrivée du cirque Zavatta à Mayotte

Le cirque Zavatta sera à Mayotte les six prochaines semaines. L'arrivée d'animaux sauvages en captivité par avion est déjà décriée et une pétition s'oppose à cette présence.

L’arrivée du cirque Zavatta à Mayotte ne fait pas que des enthousiastes. Une pétition en ligne dénonce l’arrivée d’animaux sauvages en captivité qui doivent atterrir ce jeudi à l’aéroport de Pamandzi.

La pétition adressée au conseil départemental, à la mairie de Mamoudzou et au préfet se décrit de la sorte : “Le cirque Achille Zavatta a prévu de s’installer à Mayotte, plus précisément à M’Tsapéré, du 17 janvier au 1er mars 2020. Un événement que nous aurions souhaité applaudir et encourager si celui-ci ne comptait pas dans ses numéros l’exploitation d’un lion blanc, de tigres du Bengale et d’une femelle babouin !
A l’heure où de très nombreux pays européens et villes françaises (dont Paris) ont choisi de ne plus donner d’autorisation aux cirques qui présenteront des spectacles avec des animaux sauvages, les autorités de Mayotte n’ont pas jugé important de se pencher sur le sujet. Signez donc ici pour que le cirque soit autorisé à venir à Mayotte, mais sans les animaux sauvages !”
Le cirque de son côté compte ainsi s’installer au remblais de Mtsapéré du 17 janvier au premier mars et promet “le Lion blanc , Les Tigres  du Bengale, une femelle Babouin hors du commun, la Voiture Transformers et des Artistes internationaux”.
La mairie confirme avoir loué le terre-plein au cirque pour la période visée. L’Etat de son côté a validé la demande du cirque au nom de la liberté d’entreprendre. Il appartiendra au public de dire si l’investissement de Zavatta est payant, ou pas.
Y.D.

18 Commentaires

  1. Nous ici on a pas les moyens de payer un safari à nos enfants contrairement à ces bobos qui ont lancé cette pétition et qui vont prendre l’avion des les vacances arrivées pour aller photographier lions et hyènes en Tanzanie. Qu’ils laissent ce cirque tranquille. Qu’ils n’y aillent pas et c’est tout

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupure d’eau à Sada et Bandrélé dès 16h ce jeudi

0
Un niveau trop bas dans les réservoirs de tête justifie une coupure d'eau dans le sud, indique la SMAE. Ce nouvel incident fait suite au problème informatique déjà signalé en début de semaine.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com