28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEnvironnementLe MISEN, pour protéger les enjeux stratégiques liés à l’eau

Le MISEN, pour protéger les enjeux stratégiques liés à l’eau

Présente dans tous les départements français, et créée en 2014 à Mayotte, la Mission inter-services de l’eau et de la nature (MISEN) a plusieurs objectifs qui tournent autour de la coordination des services de l’Etat et de ses services pour mettre en œuvre les politiques et les polices de l’eau et de la nature dans le département.

Cela recoupe la préservation et la reconquête de la ressource en eau et des milieux aquatiques, sur leur qualité et leur quantité, la protection des forêts, des habitats et des espaces naturels, la lutte contre le braconnage et la défense des espèces protégées. On pense bien sûr aux périmètres de protections des sources et des rivières à Mayotte, à la lutte contre le braconnage des tortues, la lutte contre la déforestation, etc.

Pour y arriver, elle est coprésidée par le préfet et le procureur, et se compose des services déconcentrés de l’Etat DEAL (Equipement et environnement), DAAF (Agriculture et Forêt), DMSOI (Affaires maritimes, AFB (Biodiversité), ARS (Santé), ONF (Forêt), CdL, RNN, Gendarmerie/police nationale, Douanes. Elle peut associer d’autres acteurs tels le Conseil départemental, les polices municipales, le CODAF…et doit coordonner son action avec d’autres plans de contrôles, tels que ceux des installations classées pour la protection l’environnement, de la surveillance du milieu marin et de la pêche…

Des objectifs qui se heurtent toujours au manque de moyens humains et de mise en place de mesures coercitives. Dans son bilan 2018, le Misen fait état de 976 contrôles interservices, dont 46% sur la protection de la forêt, 42% la protection des cours d’eau, et 12% sur le braconnage de tortues. Menant à 53 poursuites judiciaires. En 2019, moins de contrôles sont prévus, 913, mais plus accès sur la protection de la ressource en eau (48%), et avec des actions judiciaires plus poussées.

Condamnations pour atteintes à l’environnement

Les secteurs prioritaires pour le MISEN

Le Comité stratégique du MISEN réuni ce mardi, avance en effet, son plan de contrôle pour 2019, avec un suivi des procédures judiciaires et/ou administratives engagées à chaque contrôle ayant donné lieu à des constats d’atteinte à l’environnement ou de non-respect de la réglementation environnementale.

La circulaire du 21 avril 2015 relative aux orientations de politique pénale en matière d’atteinte à l’environnement du ministère de la justice propose la mise en œuvre de la politique pénale locale en coordination avec les services administratifs au travers de protocoles d’accord et de la validation du plan de contrôle inter-services des polices de l’eau et de la nature. « Ces protocoles sont élaborés de manière à unifier, simplifier et fluidifier les procédures judiciaires mises en œuvre ainsi que leur suivi. »

C’est dans ce cadre que le premier protocole d’accord a été signé le 25 février 2019 par le préfet, le directeur de la police de l’Agence Française de Biodiversité et le procureur de la République.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre