30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 20 mai 2022
AccueilEconomie« La retraite n’était plus l’antichambre de la mort », histoire d’un...

« La retraite n’était plus l’antichambre de la mort », histoire d’un combat collectif pour la Sécu

Ambroise Croisat, le combat de sa vie
Ambroise Croisat, le combat de sa vie

“La Sociale” est un film très engagé, une ode à la CGT, mais dont le courage des représentants a été unanimement reconnu, dans une ambiance de Résistance avec un grand « R », celle qui aura permis à plusieurs de s’illustrer. Le « héros » de l’histoire de la Sécurité sociale, c’est Ambroise Croisat. La mobilisation de son père lors de la 1ère Guerre Mondiale fait de lui un jeune chef de famille, puisqu’à 13 ans, il cherche son premier emploi et adhère à la CGT.

Ses combats seront menés dans la droite ligne paternelle qui avait lancé une grève en 1906 déjà, pour créer une Caisse de secours pour les ouvriers. Il faut glisser que certaines catégories professionnelles ont déjà leur propre couverture, comme le régime spécial des gens de mer, l’ENIM, créée par Colbert qui fonde en 1673 le fonds des invalides de la marine.

En 1936, le Front Populaire permet d’ouvrir l’Assemblée nationale à des députés en casquette. Ambroise Croisat sera l’un d’entre eux. Mais trois ans après, le pacte germano-soviétique provoque l’interdiction du Parti communiste en France, l’arrestation de ces membres, dont Croisat avec 35 autres députés. Ils sont enfermés pendant deux ans pour le bagne d’Alger.

« On a eu le droit de vivre »

L'ordonnance de 45, acte fondateur de la Sécu
L’ordonnance de 45, acte fondateur de la Sécu

Après la guerre, le consensus entre les grandes familles politiques sur le projet d’organiser une société « juste et solidaire », suscite un enthousiasme qu’Ambroise Croisat, le petit métallurgiste devenu ministre du Travail sous de Gaulle, concrétisera en « 7 mois seulement » : 138 caisses et 113 pour les Allocations familiales, verront le jour, à partir de l’ordonnance d’octobre 1945, l’acte fondateur de la Sécurité sociale.

« On a eu le droit de vivre. La retraite n’était plus l’antichambre de la mort, mais une nouvelle étape de la vie », glisse le regard malicieux celui qui assure le fil rouge du documentaire, Jolfred Fregonara, « un des dernier poilu de la Sécu », qui montera la Caisse de Haute-Savoie.

Financé par les cotisations sociales, « En cotisant selon ses moyens, en recevant selon ses besoins », la Sécu est alors gérée par les représentants des salariés qui possèdent les trois-quarts de sièges, contre un quart pour le patronat, un déséquilibre que le documentaire explique par le rôle trouble joué par ce dernier dans la collaboration.

Son indemnité de député pour la CGT

Ymane Alihamidi-Chanfi, directrice de la CSSM et son collègue, deux Mahorais à être diplômé de l'ENSS
Ymane Alihamidi-Chanfi, directrice de la CSSM et son collègue, deux Mahorais à être diplômés de l’Ecole nationale supérieure de la Sécurité sociale

Croisat le communiste est par contre l’oublié de l’Histoire, « la Sécu, c’est de Gaulle ! », s’exclame un François Rebsamen mal à l’aise, qui occupe le même fauteuil ministériel que lui des années plus tard.

Et pourtant, son abnégation dépasserait presque l’entendement de nos jours, « il laissait son indemnité de député au parti », se souvient devant la caméra une vieille dame souriante, sa fille.

En 1967, Pompidou instaure une réforme des ordonnances de 45, avec une parité patronat-syndicat, et la division du régime général en trois branches (santé, famille, vieillesse).

Une vraie volonté collective de construire

Le mot qu’on associe le plus à la Sécu maintenant c’est le « trou », qui résulte d’un système où le politique, la vision, prime sur l’économique. « Actuellement c’est l’inverse », un constat unanime, où les assurances privées sont de plus en plus convoitées par les français. Avec un risque, qu’elles acceptent les patients en bonne santé, en prenant en charge les petites pathologies, laissant les plus importantes à une Sécurité sociale qui ne serait plus à même de le faire. Finie la solidarité, « on ne garantie plus la solvabilité du risque des autres », critique une hépatologue à la fin du documentaire.

Ambroise Croisat aura droit à des funérailles "à la Victor Hugo"
Ambroise Croisat aura droit à des funérailles “à la Victor Hugo”

Pour endiguer le gouffre malgré tout, « il y a des systèmes de régulation à mettre en place », soulignait micro en main, le directeur de la MICOR. Qui dégageait une moralité : « Ce qui s’est construit, c’est une vraie volonté collective. A Mayotte, il y a eu beaucoup d’avancées, mais il y a encore beaucoup à parcourir. Au delà de la difficulté et des divergences politiques, il faut travailler et construire ensemble. »

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Olive crowd, Swansea, Mayotte, nappy

Une chercheuse mahoraise lance Nyfasi, le peigne qui apprivoise les cheveux...

139528
Elle se positionne sur un marché sans concurrence : le docteur Youmna Mouhamad lance un peigne pour que coiffure ne rime plus avec torture chez celles qui affichent avec coquetterie leurs cheveux afro. Chercheuse en Angleterre, elle y a bénéficié de gros coups de pouce qui lui ont permis de lancer son produit et de le breveter. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure en levant des fonds
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139528
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139528
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139528
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139528
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139528
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com