29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEducationCrise au collège de Passamainty : les cours supprimés l’après-midi, les enseignants...

Crise au collège de Passamainty : les cours supprimés l’après-midi, les enseignants en droit de retrait

Le collège de Passamainty
Le collège de Passamainty

Le collège de Passamainty vit une fin d’année scolaire infernale. Les violences déjà fréquentes aux abords de l’établissement ces derniers mois, deviennent aujourd’hui quotidiennes. «Depuis environ 3 semaines, les bagarres récurrentes entre des bandes rivales de Passamainty et Vahibé ont de nouveau explosé, entraînant avec elles de nombreux élèves du collège. Les violences se sont intensifiées depuis une semaine, avec des intrusions avec armes (barres de fer, pierres, couteaux, joints en caoutchoucs, etc.), des bagarres au sein et aux abords du collège, une tentative d’agression et des menaces envers des personnels», indiquent le personnel du collège dans un communiqué.

La situation est telle que l’établissement a été amené à supprimer les cours de l’après-midi, en aménageant la sortie des élèves : les collégiens de Vahibé quittent l’établissement à 14h30 en même temps que ceux qui prennent les bus, tandis que les élèves de Passamainty restent en classe jusqu’à 14h40.

L'organisation de la sortie des élèves pour tenter d'éviter les tensions au collège de Passamainty (Photo: CGT Educ'action)
L’organisation de la sortie des élèves pour tenter d’éviter les tensions au collège de Passamainty (Photo: CGT Educ’action)

Selon la CGT Educ’action, qui alerte la presse ce mardi, cette organisation n’a pas empêché deux élèves d’être évacués par le SAMU vers les urgences du CHM ces derniers jours et un 3e ce mardi matin. De même, «les interventions policières régulières n’ont jusqu’à présent pas suffit à revenir à une situation normale».

Droit de retrait

Conséquence, le personnel du collège a décidé d’exercer son droit de retrait dès ce mercredi matin et se rassemblera à 7 heures devant l’établissement. Il demande qu’une délégation soit reçue au plus vite par la vice-recteur pour «retrouver les conditions nécessaires à la reprise normale du service public» mais aussi pour répondre à «un manque de communication envers les familles et le personnel.»

Collège de Passamainty
Collège de Passamainty

De façon très concrète, le personnel demande la mise en œuvre de mesures d’urgences, comme la sécurisation des portails et des grillages du collège pour éviter toute intrusion et une présence policière renforcée. Il souhaite aussi la créations de postes : 2 CPE en plus (le collège n’en compte actuellement que deux), un 3e directeur, 6 assistants d’Éducation supplémentaires (pour 11 actuellement), 2 postes agents d’Équipes Mobiles de Sécurité (EMS), 2 postes de médiateurs.

Un gigantisme intenable

La CGT Educ’action indique apporter «un soutien total» au personnel, après avoir alerté sur la situation depuis plusieurs mois. Le syndicat indique revendiquer «plus que jamais, un choc d’investissement public pour l’éducation à Mayotte».

La situation est d’autant plus préoccupante, que le gigantisme du collège Ouvoimoja sera encore renforcé à la rentrée prochaine. S’il comptait 1.665 élèves cette année, il devrait en accueillir près de 1.800 à partir de septembre, «pour des locaux initialement prévus pour 1.100 élèves», rappellent les personnels, bien loin des «normes classiques d’un établissement classé en REP».

RR
www.jdm2021.alter6.com

Article précédentPoursuite du mouvement chez les avocats
Article suivantITD

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139129
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139129
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139129
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139129
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139129
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139129
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com