24.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 juillet 2022
AccueilEconomieAB Aviation: Un ultime plan de redressement d’ici vendredi

AB Aviation: Un ultime plan de redressement d’ici vendredi

AB AviationLa compagnie aérienne AB Aviation a-t-elle encore un avenir? Oui, si on en croit la présidence comorienne qui a convoqué vendredi une réunion qualifiée «de la dernière chance» pour trouver une issue aux litiges qui ont cloué la compagnie au sol après le retrait de son permis d’exploitation.
Cette reprise des négociations serait donc un vœu du président Azali Assoumani lui-même qui souhaite qu’AB Aviation puisse reprendre rapidement son activité.

La compagnie a jusqu’à vendredi, 11 heures, pour envoyer un plan de redressement prévoyant des propositions concrètes sur les modalités de paiement de ses nombreuses ardoises. AB Aviation cumule en effet un petit matelas de dettes: 150 millions de francs comoriens (environ 304.900€) auprès de l’ANACM (l’Agence nationale de l’aviation civile), 40 millions (environ 80.300€) auprès de la société comorienne des hydrocarbures ou encore 80M KMF (160.000€) pour l’aéroport Prince Saïd Ibrahim de Moroni (AIMPSI).

La présidence veut donc aider la société mais le message est plus subtil: pas question pour autant de «laisser les gens faire ce qu’ils veulent». Le directeur de cabinet d’Azali Assoumani a ainsi rappelé que plusieurs engagements ont déjà été pris par la compagnie aérienne pour le règlement de ses arriérés sans pour autant qu’ils aient été respectés durant ces huit derniers mois.

Des problèmes techniques

Ce sera donc à partir de vendredi, après examen des documents demandés, qu’un accord pourrait être envisagé pour permettre à la compagnie d’être de nouveau opérationnelle… à condition que l’aviation civile comorienne assouplisse sa position.

Avec ce Boeing 737 AB Aviation assurera trois vols par semaine entre Dar Es Salam Moroni et Ivato
Avec ce Boeing 737, AB Aviation devait assurer trois vols par semaine entre Dar Es Salam, Moroni et Ivato

Pour l’ANACM en effet, au-delà de l’aspect financier, d’autres questions administratives et techniques se posent avant un déblocage de la situation. Il faudrait procéder à un audit financier et technique de la société avant la délivrance d’un nouveau Permis d’exploitation aérien (Pea), celui dont elle bénéficiait et qui a été suspendu arrivant à terme au mois de mars.

En attendant, des voix se sont à nouveau élevées pour demander que les ressortissants comoriens, encore bloqués dans les pays et territoires de la région, soient pris en charge et rapatriés.

Une compagnie fragile

Avant d’être totalement paralysée il y a près d’un mois, la compagnie a vu ses avions cloués au sol les uns après les autres. En septembre 2016, le seul Boeing 737 de la compagnie avait été immobilisé. En novembre 2016, un Embraer était à son tour interdit de vol pendant 15 jours…

AB Aviation est née en 2011 en même temps qu’Int’Air Iles. L’objectif était de combler le vide laissé par la double disparition d’Air Service Comores et de Comores Aviation. Elle aligne une flotte composée d’un Let 410 de 19 sièges, d’un Cessna Grand Caravan de 9 à 13 sièges, d’un Beech C90E et de deux Embraer 120ER de 30 sièges.
La compagnie dessert Mayotte, Moroni, Mohéli, Majunga, Anjouan et effectue des vols à la demande sur l’ensemble de l’océan Indien.

La compagnie comorienne a également réceptionné en juin 2016 un Boeing 737 200. L’appareil équipé de 120 sièges dont huit en classe affaires n’est plus de toute première jeunesse. Il a fait ses débuts sous les couleurs de la Lufthansa en mars 1981. AB Aviation l’a loué auprès de la compagnie sud-africaine Jet Express. Il effectue cinq vols par semaine sur Dar-Es-Salam dont trois sont désormais prolongés sur Ivato.

RR
www.jdm2021.alter6.com

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conférence sur le thème de l’accompagnement des orphelins à Mayotte organisée...

139125
Ce dimanche, l’association DYAMA, Maison des orphelins de Mayotte organise à Mronabéja, en partenariat avec le Conseil Cadial et la Fédération des associations Islamiques...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139125
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139125
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139125
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139125
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139125
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com