30.8 C
Mamoudzou
vendredi 9 décembre 2022
AccueilEconomieAprès 7 ans de déficit, Corsair renoue avec les bénéfices

Après 7 ans de déficit, Corsair renoue avec les bénéfices

Corsair va s'installer dans les nouveaux locaux d'Orly Sud
Corsair va s’installer dans les nouveaux locaux d’Orly Sud

«Nous serons profitables cette année». Comme Air Austral, Corsair redécouvre la sortie des turbulences. Pascal de Izaguirre, le PDG de la compagnie le confirme à nos confrères Les Echos. «J’espère même qu’il s’agira d’un profit notable. Et si le chiffre d’affaires doit rester stable, entre 470 et 480 millions d’euros, l’exercice suivant devrait être celui du retour à la croissance.»

La société gagnant à nouveau de l’argent, il n’est plus question de la vendre dans l’immédiat. «Du moment que Corsair gagne de l’argent, ce n’est plus un problème pour l’actionnaire. Ca n’a pas toujours été le cas. Quand je suis arrivé, en 2010, Corsair perdait 60 millions d’euros et était la première source de pertes du groupe TUI».

Comme toutes les compagnies, Corsair bénéficie de la tendance à la baisse du prix du kérosène. Dans ce contexte le remplacement des Boeing 747-400 n’est plus à l’ordre du jour.

«Avec un pétrole à 50 dollars le baril et un loyer modeste, de 150.000 dollars par mois, nos Boeing 747 sont devenus très compétitifs, assure Pascal de Izaguirre. De plus, ils restent très appréciés de notre clientèle.»

Montée en gamme

Non seulement, ces 747 sont conservés, mais Corsair va leur faire subir une cure de jouvence. «Le groupe TUI a accepté de dépenser pas moins de 24 millions d’euros pour la grande révision des avions. À partir de 2017, les trois appareils vont être entièrement déshabillés et inspectés de fond en comble. De quoi continuer à voler en toute sécurité jusqu’en 2021 au moins, et permettre à Corsair et TUI de différer à 2019 la décision d’investissement dans de nouveaux avions», indiquent Les Échos.

CorsairCe passage en grande visite sera l’occasion de réaménager totalement les cabines. «Au fur et à mesure des grandes révisions, nous allons installer une vraie classe affaires, avec des sièges couchettes, sur nos 747 et nos A330», explique Pascal de Izaguirre. «Nous conserverons l’actuelle classe ‘grand large’. Mais nous créerons également une classe ‘horizon confort’ dans la cabine ‘éco‘, qui offrira notamment plus d’espace que la classe ’horizon’ classique. Tout cela s’inscrit dans notre stratégie de montée en gamme et d’augmentation de la recette unitaire».

L’Afrique en ligne de mire

L’arrivée annoncée en juin de l’année prochaine de French Blue la filiale low-cost d’Air Caraïbes sur la destination Réunion n’inquiète pas outre mesure le PDG de Corsair. «Il y aura forcément une pression sur les prix. Mais avec le pétrole bon marché et nos 747, nous avons les moyens de nous battre.»

Si Corsair a toujours les yeux de Chimène pour les Antilles et l’océan Indien qui représentent les deux tiers de son activité et entre 37 et 47 % de son chiffre d’affaires, elle souhaite diversifier son portefeuille. «Ce ne sont pas des marchés très dynamiques. Nous avons besoin d’appuyer notre croissance sur un troisième pilier: l’Afrique».

RR, le JDM
Avec le JIR.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Madagascar, Air Austral; La Réunion, Mayotte,

Retour régulier d’Air Austral dans le ciel malgache

0
Au début du mois, c'était la douche froide pour Air Austral qui n'avait plus l'autorisation pour sa desserte quotidienne vers Madagascar, obligée de réduire sa voilure à 5 vols par semaine. La page est momentanément tournée avec le retour de 7 vols par semaine vers Tananarive jusqu'au 28 janvier 2023
Jordan Bardella, Mayotte, immigration, CRA, PAF, RN, LR, Macron

A Mayotte, Jordan Bardella veut « l’état d’urgence sécuritaire » et « la fin des pompes aspirantes...

0
De sa visite au Centre de rétention administrative, le président du Rassemblement national tire sans surprise plusieurs conclusions : supprimer le droit du sol à Mayotte et sur tout le territoire national, et « en finir avec le guichet social qu’est devenu la France ». Sur ce territoire où Marine Le Pen a frôlé les 60%, il met en garde, « Mayotte n’est plus un Eldorado »
Lycée, Longoni, Mayotte, Encore Heureux, Co-Architectes, BTC

Première pierre symbolique des difficultés à surmonter pour le lycée de Longoni

0
C’est un projet d’envergure qui a été lancé en 2015, et qui se voulant emblématique du territoire en a épousé les particularités. Il aura pendant un temps drainé les jeunes du village autour d’un Faré pédagogique inédit, et c’est maintenant ses 4 hectares qui attendent d’être aménagés
CCI, Mayotte

Les futurs entrepreneurs à l’honneur en Petite Terre

0
En ce jeudi 8 décembre, la 4e édition de la "journée pour entreprendre" prenait place à l'office du tourisme de petite terre. Organisé par la CCI (chambre de commerce et de l'industrie) de Mayotte et divers partenaires, l'événement vise à orienter et accompagner les futurs entrepreneurs dans leurs projets
Hakim Karki, Affaire Roukia, Lafarge, Mayotte, Dominique Ferrière

Jugé pour viol, l’ex-magistrat Hakim Karki crie toujours au complot

0
La comparution du juge Hakim Karki pour viol à la Cour d'Assises de paris parviendra-t-elle à faire la lumière sur le fonctionnement de ce magistrat et de la justice à Mayotte lorsqu’il y a exercé d’octobre 2010 à juillet 2014 ? En tout cas, elle va permettre d’éclairer la personnalité de celui qui est vu par certains comme un chevalier blanc, et par d’autres comme un provocateur

Recent Comments