24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 30 septembre 2022
AccueilSantéLe ministère de la santé comble les médecins et envoie la réserve...

Le ministère de la santé comble les médecins et envoie la réserve sanitaire

Marisol Touraine, la ministre de la santé, accède aux revendications des médecins de Mayotte. Elle annonce également le recours à la réserve sanitaire en renfort au CHM.

Ministère de la santé communiquéLe ministère de la santé a publié un communiqué ce vendredi pour annoncer que «le gouvernement renforce l’offre médicale hospitalière à Mayotte». Constatant que «le département de Mayotte rencontre d’importantes difficultés de recrutement de personnels médicaux hospitaliers», le gouvernement a décidé de mettre en œuvre immédiatement trois mesures. Les deux premières vont combler les médecins. Elles répondent, en effet, aux revendications qu’ils portent depuis le mouvement de grève de 2013.

Une indemnité particulière d’exercice pour les praticiens hospitaliers est créée «qui améliorera l’attractivité du centre hospitalier de Mayotte et fidélisera les praticiens titulaires qui s’engagent à y exercer pendant au moins quatre ans», selon les termes du communiqué.
La seconde décision donne « la possibilité pour la directrice générale de l’agence régionale de santé (ARS) d’élargir les modalités de recrutement de médecins et chirurgiens-dentistes à diplôme hors Union européenne en qualité de praticiens attachés associés». Des médecins étrangers pourront donc venir exercer à Mayotte, à condition de remplir «les conditions de diplôme, de titre et de formation» reconnues par la France.

La réserve sanitaire à Mayotte

L'EPRUS, la "réserve sanitaire" envoyéée en renfort à Mayotte (Crédits photo : EPRUS)
L’EPRUS, la “réserve sanitaire” envoyée en renfort à Mayotte
(Crédits photo : EPRUS)

Quant à la troisième mesure, elle a de quoi surprendre mais elle répond au manque de professionnels de santé auquel est confronté le CHM durant les grandes vacances. Le ministère annonce « le recours à la réserve sanitaire pour l’envoi immédiat de gynécologues-obstétriciens au centre hospitalier de Mayotte, afin de couvrir la période estivale». La mesure permettrait également de mobiliser, «en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique», des urgentistes et un pédiatre.

La réserve sanitaire, de son vrai nom l’EPRUS (établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires) a été créée en 2007. Elle permet de déployer des professionnels de santé dans des situations de crises comme une catastrophe naturelle. Mais elle intervient aussi pour des missions dites de «renfort» lorsqu’il existe des «tensions» dans le système de soin, ce qui est manifestement le cas à Mayotte.

Le communiqué conclut qu’à «travers ces trois mesures, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, s’attachent à répondre aux difficultés de recrutement spécifiques du territoire de Mayotte et contribuent à assurer un égal accès aux soins de tous les citoyens, en métropole comme dans les Outre-Mer. »
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Aide à la pierre, Mayotte

Une quarantaine de nouveaux propriétaires grâce à l’aide à la pierre...

139136
C'est l'issue positive d'un partenariat noué entre la Société Immobilière de Mayotte (SIM), la DEAL et le conseil départemental qui bénéficiait ce jeudi à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139136
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139136
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139136
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139136
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139136
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com