25.9 C
Dzaoudzi
samedi 16 octobre 2021
AccueilSantéLe ministère de la santé comble les médecins et envoie la réserve...

Le ministère de la santé comble les médecins et envoie la réserve sanitaire

Marisol Touraine, la ministre de la santé, accède aux revendications des médecins de Mayotte. Elle annonce également le recours à la réserve sanitaire en renfort au CHM.

Ministère de la santé communiquéLe ministère de la santé a publié un communiqué ce vendredi pour annoncer que «le gouvernement renforce l’offre médicale hospitalière à Mayotte». Constatant que «le département de Mayotte rencontre d’importantes difficultés de recrutement de personnels médicaux hospitaliers», le gouvernement a décidé de mettre en œuvre immédiatement trois mesures. Les deux premières vont combler les médecins. Elles répondent, en effet, aux revendications qu’ils portent depuis le mouvement de grève de 2013.

Une indemnité particulière d’exercice pour les praticiens hospitaliers est créée «qui améliorera l’attractivité du centre hospitalier de Mayotte et fidélisera les praticiens titulaires qui s’engagent à y exercer pendant au moins quatre ans», selon les termes du communiqué.
La seconde décision donne « la possibilité pour la directrice générale de l’agence régionale de santé (ARS) d’élargir les modalités de recrutement de médecins et chirurgiens-dentistes à diplôme hors Union européenne en qualité de praticiens attachés associés». Des médecins étrangers pourront donc venir exercer à Mayotte, à condition de remplir «les conditions de diplôme, de titre et de formation» reconnues par la France.

La réserve sanitaire à Mayotte

L'EPRUS, la "réserve sanitaire" envoyéée en renfort à Mayotte (Crédits photo : EPRUS)
L’EPRUS, la “réserve sanitaire” envoyée en renfort à Mayotte
(Crédits photo : EPRUS)

Quant à la troisième mesure, elle a de quoi surprendre mais elle répond au manque de professionnels de santé auquel est confronté le CHM durant les grandes vacances. Le ministère annonce « le recours à la réserve sanitaire pour l’envoi immédiat de gynécologues-obstétriciens au centre hospitalier de Mayotte, afin de couvrir la période estivale». La mesure permettrait également de mobiliser, «en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique», des urgentistes et un pédiatre.

La réserve sanitaire, de son vrai nom l’EPRUS (établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires) a été créée en 2007. Elle permet de déployer des professionnels de santé dans des situations de crises comme une catastrophe naturelle. Mais elle intervient aussi pour des missions dites de «renfort» lorsqu’il existe des «tensions» dans le système de soin, ce qui est manifestement le cas à Mayotte.

Le communiqué conclut qu’à «travers ces trois mesures, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, s’attachent à répondre aux difficultés de recrutement spécifiques du territoire de Mayotte et contribuent à assurer un égal accès aux soins de tous les citoyens, en métropole comme dans les Outre-Mer. »
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupures d’eau pour travaux à Mirereni ce lundi

0
La Mahoraise des Eaux informe son aimable clientèle que suite aux travaux de raccordement du forage Mirereni-Poroani sur la conduite d’adduction principale qui alimente...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Consel de défense, Gabriel Attal, Mayotte

Covid : des mesures d’allègement pour les départements les moins touchés

0
Alors que la situation épidémique continue à s’améliorer sur l’ensemble du pays, un conseil de défense a été réuni par le chef de l’Etat ce mercredi. Il s’agissait d’évaluer de possibles allègements des mesures barrière. Mayotte pourrait être concernée

Assises de l’économie de la mer : « Nous avons désormais pris l’engagement de parler...

0
Parc Marin, Département, CCI ou encore Pôle emploi désormais dans le même bateau pour développer l’économie maritime, c’est en tout cas la promesse affichée par les partenaires à l’issue des Assises de l’économie de la mer qui se sont tenues les 14 et 15 septembre à Nice. Un premier pas vers un territoire d’excellence ? Abdou Dahalani, président du Parc naturel marin de Mayotte veut y croire.

“Parole libre” sur l’Europe, une réflexion inédite qui donne leur place aux citoyens

0
Une vingtaine de citoyens de Mayotte sont appelés tout le weekend à débattre de la place de l'île dans l'Europe et de leurs attentes pour les prochaines décennies. Une manière d'intéresser le grand public à une politique qui semble souvent lointaine, obscure et abstraite. A Mayotte, l'Europe est pourtant tout le contraire.

Visite sénatoriale : vers plus de moyens pour la justice

0
"La justice mérite un renfort" estime François-Noël Buffet, président de la commission des lois du Sénat en visite à Mayotte. Une semaine de terrain lui a fait prendre la mesure des changements depuis sa dernière venue en 2006, et des défis à relever en marge de la loi programme pour Mayotte.

Tribune – « Qui pour succéder à tonton Marcel ? », interroge Nabilou Ali Bacar

0
Qui pour défendre la cause mahoraise à la hauteur de l’investissement de feu le sénateur Marcel Henry ? Alors que devant les caméras, tout le monde se revendique de quelque chose, et surtout de lui, quelle est la part d’artifice ? Les actions et les réflexions se comptent sur les doigts d’une main. Chacun doit faire son introspection, invite Nabilou Ali Bacar