28.8 C
Mamoudzou
samedi 20 avril 2024
AccueilorangeRéveillon 2024 : beaucoup de Mahorais n’ont pas le coeur à la...

Réveillon 2024 : beaucoup de Mahorais n’ont pas le coeur à la fête

Le réveillon du 31 décembre approche ! Comme presque partout dans le monde, c’est d’ordinaire l’occasion de faire la fête sur l’île aux parfums. Mais, cette année, les problèmes sécuritaires sont si prégnants que peu de Mahorais ont le coeur à faire la fête ou alors, tranquillement chez soi en famille pour ne pas « tenter le diable » sur les routes.

Nouraine et Sandati, deux jeunes filles de 18 ans, passeront le nouvel an chez elle avec leur famille car « il y a trop d’insécurité à l’extérieur ».

« Moi je ne fête pas, je reste tranquille chez moi », nous confie Yasmina, 39 ans, que nous avons interrogée devant la barge. « Les soirées à l’extérieur sont hors de prix et avec ce qu’il se passe sur les routes, ça ne donne pas envie de sortir de toute façon », renchérit Stéphane, 55 ans, attablé à la terrasse d’un café. D’autres font contre mauvaise fortune bon cœur en faisant la fête à la maison. « Nous on va se poser chez des amis et faire la fête sur place car c’est trop dangereux de sortir », explique Soulé, 27 ans. Le traditionnel voulé a toujours le vent en poupe à Mayotte, même si beaucoup choisissent de le faire chez eux cette année et non sur les plages comme à l’accoutumée.

Chris, 27 ans, va réveillonner au 5/5 avec ses amis.

D’autres personnes, plus aventurières, n’ont pas envie que les problèmes de sécurité viennent contrarier leurs projets. C’est le cas de Ginette, 28 ans, qui compte bien passer le réveillon sur l’une des plages paradisiaques de l’île aux parfums jusqu’au petit matin avec une bande de copines. Ou de Chris et Issa, deux jeunes amis qui ont l’intention de sortir en boîte « comme d’habitude pour le réveillon ». « Je vais d’abord aller prier puis on va faire la fête au 5/5 », précise Issa provoquant le fou rire de Chris qu’il venait juste de traiter de « mauvais musulman » car il avait l’intention de consommer de l’alcool en boîte de nuit pour le réveillon.

Une beach party à l’hôtel Trevani pour « ranimer la flamme »

Ginette, serveuse au camion rouge, ne se laisse pas effrayer par les problèmes de sécurité et compte passer le réveillon sur la plage avec ses copines comme à l’accoutumée.

Côté restaurateurs, peu comptent organiser de grandes festivités pour la même raison que leurs clients. « On va faire une petite soirée, mais je ne veux rien prévoir d’extraordinaire car on ne sait jamais comment ça peut tourner, donc je n’ai pas envie d’investir », déclare Baba Mahazatra, patron du célèbre « bar malgache » de Passamaïnty, rejoint par Casper, celui du bar Le Taxi-brousse, situé à Tsoundzou 2. Deux quartiers de Mamoudzou particulièrement en proie aux problèmes de délinquance. Le 5/5, plus central et mieux sécurisé, a les faveurs de la plupart des jeunes qui comptent bien aller s’amuser au son des musiques tropicales mixées par le DJ jusqu’au bout de la nuit.

L’un des rares établissements à proposer une soirée qui change de l’ordinaire pour le réveillon est l’hôtel Trévani où se déroulera une beach party à l’occasion de laquelle les artistes Terel et Says’z, venus de métropole, se produiront. « Les gens ont peur de sortir et je trouve ça terrible. Je fais donc cette soirée non pas pour gagner de l’argent, mais pour redonner aux gens l’envie de s’amuser ! Pour ranimer la flamme de Mayotte ! J’aime profondément mon île et cette soirée est pour moi l’occasion de redonner un peu le moral aux gens, de « sauver Mayotte à ma manière » ! », a-t-il déclaré. En plus d’une tarification qui se veut volontairement abordable, Tanchiki Maore a même prévu de venir chercher les gens au ponton de Mamoudzou avec son bateau personnel de 18h30 à 23h30, pour pallier aux problèmes de sécurité sur les routes. « On organisera des retours en bateau ou avec le bus de l’hôtel au petit matin », précise-t-il. De quoi redonner un peu le sourire aux fêtards refroidis par la délinquance !

N.G

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’opération « Mayotte Place nette » lancée officiellement ce mardi

0
C’est accompagné du directeur général de la gendarmerie et de son homologue de la police nationale, que la ministre déléguée aux Outre-mer s’est adressée à la presse, ce mardi matin, afin de lancer officiellement l’opération « Mayotte Place nette », la suite de Wuambushu. Des opérations des forces de l’ordre ont d’ailleurs eu lieu à Doujani et à Dembéni

L’opération « Mayotte place nette » a débuté ce matin !

0
La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, a annoncé ce matin le début de la suite de Wuambushu avec l’opération "Mayotte place nette". Cette opération vise un public ciblé avec notamment 60 objectifs prioritaires...
Violences, Mayotte, agression, Guévenoux, Wuambushu

Violences : Des agressions en cascade 

0
Alors que l’opération Wuambushu 2 est sur le point de démarrer, depuis quelques jours, les vols avec violences et les agressions se sont multipliés sur l’île, plongeant les habitants dans le désarroi. 

Opération de contrôles : Au cœur de l’action avec l’escadron « Guépard »

0
Alors qu’une nouvelle opération dans la continuité de celle de Wuambushu doit débuter officiellement cette semaine, nous avons pu suivre exceptionnellement une opération de contrôles de la gendarmerie, ce samedi, dans un quartier d’habitats informels du côté de Kahani où près de 150 gendarmes ont été mobilisés

Sécurité : Les chiens dangereux vont être neutralisés à Mayotte

0
Dans un post sur le réseau social X, la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, a confirmé que les chiens dangereux pourront être mis hors d’état de nuire. « À Mayotte, les chiens errants et dangereux,...

Recent Comments