31.8 C
Mamoudzou
samedi 13 avril 2024
AccueilEnvironnementPollution et coupure d’eau, les citoyens d’Acoua montent au créneau 

Pollution et coupure d’eau, les citoyens d’Acoua montent au créneau 

Face à l’inactivité manifeste de leurs élus, les concitoyens du village d’Acoua ont décidé, ce jour, de fermer l’accès à ladite mairie concernée, au motif légitime de 2 problématiques majeures propres à la désinfection et rareté de l’eau.

Cela fait plus de 2 ans que des traces de pollution par les hydrocarbures avaient été relevées au niveau du forage de la commune d’Acoua, par les services de l’ARS, dans le cadre de contrôles sanitaires de la qualité de l’eau potable. Des prélèvements effectués à l’état brut de l’eau, à près d’un mois d’intervalle, confirmant le 21 décembre 2021, la présence de 98µg/l. (microgramme(s) par litre) de concentration d’hydrocarbures dissous et 135µg/l. le 8 février 2022. Un taux de pollution qui, certes, peut apparaitre  »insignifiant » sachant l’aspect brut du prélèvement (soit en amont du process de désinfection de l’eau) en deçà du taux réglementaire maximal européen (le taux d’hydrocarbures dissout dans un cours d’eau doit être compris entre 50 µg/l et 1mg/l. maximum*) mais qui soulève tout de même la problématique de cette présence manifeste et de la non réactivité notamment informative publique qui s’en est suivie : « Quel que soit l’argumentation réglementaire du taux, je serai tenté de vous dire qu’on s’en fiche. L’affaire du Chlordécone aux Antilles et l’absence de mesures prises par les autorités compétentes, était aussi partie d’une histoire de taux; on voit où cela a mené » nous confie un résident d’Acoua par téléphone inquiet de voir ce forage situé non loin d’un garage « sauvage » soupçonné d’être à l’origine de pollutions diverses s’infiltrant dans le sol et, par conséquent, les cours d’eau attenants.

Une responsabilité toujours rejetée à l’autre

Malgré l’alerte et le protocole d’information respectés par les services de l’ARS en temps voulu, il semblerait que ça soit du côté de la municipalité qu’il n’y ait rien été entrepris. Une municipalité qui, selon témoignages, ne serait pas vraiment au courant de cette affaire prétextant, de surcroît, que ses compétences en la matière sont limitées sachant que la gestion de cette même eau se fait par un syndicat sous-traitant. En somme, je paie une baby-sitter mais je ne me soucie pas de savoir comment elle garde mes enfants ! Et c’est bien ce manque criant de transparence et traçabilité de ’’leur’’ eau que les citoyens d’Acoua souhaitent dénoncer.

Des coupures d’eau pas digérées

Les habitants d’Acoua ne comprennent pas l’intérêt des tours d’eau en leur commune

À cette histoire de potentielle pollution néfaste toujours d’actualité, pour la Santé de tous, se greffe une autre revendication. Une revendication qui a conduit un collectif de citoyens à s’immiscer et interrompre de force, 2 jours en amont, une réunion municipale en la présence du maire d’Acoua, Marib Hanaffi (prédécesseur Ahmed Darouechi, sous mandature 2020-2026). En effet, sachant que des forages qui se situent dans ladite zone oeuvrent chaque jour « à cette solidarité de partage de l’eau des habitants d’Acoua envers d’autres communes », il ne serait pas compris par ces-derniers pourquoi il est désormais question de leur couper l’eau courante : « Cette eau quelque part nous appartient, si elle est suffisante pour notre village et le partage en d’autres lieux de notre département, pourquoi nous imposer une coupure ? Quelle est la quantité de ce partage ? Jusqu’où va cette eau ? Autant de questions que nous sommes en droit de nous poser » nous indique un autre habitant présent à ce blocus citoyen. 

Une ressource de plus en plus rare qui finalement suscite grandes interrogations et inquiétudes quant à sa gestion, son appartenance concrète, son droit d’accès qui est, rappelons-le, un droit international selon les Nations Unies et qui avait d’ailleurs été soulevé à échelle nationale par 8 parlementaires, il y a peu. Une gestion qui semble trouble et des politiques d’anticipation plutôt stagnantes en la matière qui ne plaident guère quant à la transparence de tout ce marasme hydraulique.

Les explications floues et l’inactivité des autorités municipales ne sont plus tolérées

Les citoyens ayant bloqué la mairie d’Acoua depuis ce matin devraient être reçus par le maire, ce jour, à 15h30 afin d’obtenir concrets échanges au regard de toutes ces légitimes revendications. Loin d’une approche purement incriminante, le but de ce revendicatif blocage se porte avant tout sur une aspiration sincère de faire « enfin bouger les choses pour avancer » et ne plus retomber dans de lugubres déboires d’incompétences et de magouillismes aigus comme nous avons déjà bien connus de par le Passé…

La rédaction du JDM vous tiendra informé.

 

(Nous avons tenté, ce jeudi après-midi, de contacter Marib Hanaffi afin de nous apporter sa légitime vision quant aux différents points reprochés. En raison fort probable d’un emploi du temps de circonstance chargé nous n’avons pu nous entretenir avec l’intéressé. À 18h54, ce 25/05/2023, la réunion entre le collectif citoyens et le maire d’Acoua n’est toujours pas terminée)

 

*Un microgramme correspond à un millionième de gramme

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
SMAE, Vinci, Mayotte

Planning des tours d’eau du 15 au 28 avril 2024

0
La SMAE a transmis le nouveau planning des tours d’eau pour la période du 15 au 28 avril 2024

Eau : La production de l’usine de l’Ourouveni est ralentie pour des raisons techniques

0
La SMAE – Mahoraise des Eaux informe les usagers du Centre et Sud que la production de l’usine de l’Ourouveni est ralentie pour des raisons techniques, ce qui perturbe les équilibres nécessaires au niveau...
Dengue, Mayotte, ARS, moustique

Deux cas autochtones de dengue détectés à Mayotte, alerte l’ARS

0
Face à deux cas de dengue contractée sur le territoire, les autorités mettent en garde sur les potentiels gîtes larvaires et sur les moyens de protection. Rappelant qu'à Mayotte, les moustiques peuvent transmettre des maladies graves : le chikungunya, la dengue et le paludisme

Perturbations de la distribution d’eau à la suite de coupures électriques

0
La SMAE – Mahoraise des Eaux informe les usagers de la nécessité de mettre en œuvre les actions suivantes à la suite de perturbations électriques affectant une partie des installations de production du centre...
SMAE, Mayotte

Non conformité de l’eau à Passamaïnty et Tsoundzou

0
La SMAE informe ses usagers qu'une non-conformité bactériologique de l'eau a été détectée dans les villages de Passamaïnty (sauf le quartier Gnambo Titi), Tsoundzou 1 et 2. La SMAE demande donc à la population...

Recent Comments