25.8 C
Mamoudzou
mercredi 27 septembre 2023
AccueilorangeWuambushu : 170 soignants signent une tribune décrivant leurs « plus vives inquiétudes »

Wuambushu : 170 soignants signent une tribune décrivant leurs « plus vives inquiétudes »

Une partie des professionnels de santé de Mayotte alerte sur l’impact de la vaste opération Wuambushu, en matière de risques pour la santé des personnes visées, mais aussi sur leur besoin d’être informés sur « la continuité de l’accès au soin de la population avant, pendant et après Wuambushu ».

La tribune signée par 170 médecins, kiné, infirmiers, etc. est adressée à la fois à leur ministre François Braun, à Gérald Darmanin pour l’Intérieur, à Jean-François Carenco pour l’Outre-mer, et localement, au préfet Thierry Suquet et au directeur de l’ARS Mayotte, Olivier Brahic.

Toujours au stade officieux, l’opération Wuambushu, qui aurait été validée en conseil de Défense par le président de la République, commence à interpeller de plus en plus de monde. Les soignants eux, s’alarment des conséquences pour ce qu’il convient de considérer comme le cœur de cible, l’immigration illégale.

Plus exactement, ils listent les effets néfastes potentiels de l’opération : Situations à risque infectieux épidémique dans les zones d’hébergement d’urgence « en raison de la promiscuité ou de la rupture d’approvisionnement en eau potable », Limitation de l’accès aux soins soit à cause de la destruction de l’habitat des occupants, soit à cause des contrôles d’identité exacerbés, ruptures de prise en charge de pathologies chroniques, retards de diagnostic, conséquences de la déprogrammation de la réserve sanitaire, surcharge des infrastructures sanitaires suite à l’opération, etc.

Les soignants demandent qu’il n’y ait pas d’intervention dans les lieux de soins

Ces soignants demandent à être associés aux réflexions sur « la procédure d’hébergement », sur la protection des personnes vulnérables nécessitant un suivi médical, et « avoir la certitude qu’aucune intervention ne soit opérée dans les lieux de soins »

Rappelant leur serment «  à soigner quiconque le nécessite sur le sol français », ils se disent néanmoins « pleinement conscients de la complexité de la situation politique et sociale du territoire de Mayotte », et soulignent leur « objectivité médicale ».

Cette demande de garanties sur la prévention des conséquences sanitaires est signée par plusieurs corps de métiers médicaux, des médecins, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes, pharmaciens, psychologues ou auxiliaires médicaux.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Crise de l’eau : « Le mois d’octobre va être très compliqué », annonce le ministre Philippe...

0
L’hebdomadaire Comité de suivi de ressource en eau se tenait ce mercredi en présence du ministre. Le niveau des retenues collinaires continuant sa chute, et l’apport supplémentaire de production d’eau potable ne se faisant pas avant un ou deux mois, le doublement du temps de coupures est à l’étude
SMAE, Vinci, LEMA, eau, Vigier, Mayotte

Manifestation pour l’eau : petit mouvement mais grand bruit au syndicat des Eaux

0
C'est une petite manifestation au regard de l'enjeu : avoir de l'eau au robinet. Et qui contraste avec l'abondance des commentaires sur les réseaux sociaux. Le fatalisme l'aura emporté sur une mobilisation perturbée par un mot d'ordre diffus
CADEMA, Caribus, mobilité, sécurité, Mayotte

Insécurité dans les transports : tout n’a pas encore été tenté

0
Alors que les travaux du futur Caribus annoncent une mise en service partielle pour 2024, les caillassages des bus qui ne se cantonnent plus aux scolaires mais désormais aux soignants, interroge Mohamed Hamissi sur l’absence de mesures anticipatrices. Ce spécialiste des transports en propose plusieurs
Contraception, Mayotte

Semaine de la contraception : « La maternité doit être consciente et pas accidentelle »

0
Derrière un thème que l’on pourrait considérer comme hyper médiatisé, la contraception, se cache un phénomène de société où les hommes apparaissent encore comme les grands ordonnateurs de la fécondité féminine à Mayotte
LOPMI, Mayotte,

Pouvoirs renforcés du préfet sur la politique de l’eau : Thierry Suquet s’explique

0
A la suite de l’activation de l’article de la loi de Programmation du ministère de l’Intérieur (LOPMI) conférant les pleins pouvoirs au préfet sur l’ensemble des services de l’État dans le seul cadre des mesures liées à la gestion de la crise, nous avons demandé des précisions à Thierry Suquet sur sa déclinaison

Recent Comments