29.8 C
Mamoudzou
mardi 27 février 2024
AccueilmeteoPluviométrie : l’appel à la prière du Grand cadi

Pluviométrie : l’appel à la prière du Grand cadi

Le ramadan 2023 sera notamment placé sous le signe de l'appel aux pluies bienfaitrices, en témoigne le communiqué adressé aux musulmans de Mayotte par Mahamoudou Hamada Saanda. De même invocations divines sont d’actualité en métropole.

Face au bilan pluviométrique déficitaire sur la saison 2022-2023, si Météo France examine ses modèles, et les autorités se réunissent au Comité de suivi de la ressource en eau, le Grand Cadi de Mayotte lui, invite les fidèles à prier. Il n’est pas le seul puisqu’en métropole où la pluie est la grande absente de cette fin d’hiver, un agriculteur a demandé au curé de la cathédrale de Perpignan d’organiser une procession avec les reliques de Saint Gaudérique dans les rues de la ville, pour inciter au retour des précipitations.

Les archives de l’INA ressortent d’ailleurs des actions similaires initiées dans le passé, avec un extrait du JT de Normandie soir de 1976, et rappellent que « dans les campagnes, il était courant de demander à Dieu, ou à ses saints, de faire pleuvoir ». Une tradition qui reprendrait de la vigueur selon le site.

A Mayotte, c’est la prière « Al istisqa » que Mahamoudou Hamada Saanda recommande dans un communiqué, « soit par des invocations de demande de pluie, soit des invocations après les cinq prières quotidiennes, soit lors de prêches pendant la prière du vendredi ».

Utiliser les voies de communication du Grand Cadi

Un biais que plusieurs croyants envisagent d’exploiter en utilisant le mode de communication des cadis pour inviter à prêcher tous azimuts, nous explique l’un d’entre eux, également versé dans la protection de l’environnement : « Il faudrait mobiliser la communication cadiale dans les mosquées, les madrass, les shioni, pour qu’il y ait moins de gaspillage, expliquer l’utilité des arbres pour qu’on arrête de les couper, faire de l’éducation à la sobriété, etc. » Il invite en parallèle à organiser des Assises de l’eau.

Les voies utilisées par les imams et cadis étaient utilisées pour faire passer de messages, mais ont été peu à peu délaissées.

Le Grand cadi qui n’oublie pas de souhaiter un bon ramadan aux musulmans de Mayotte, et comme d’habitude, c’est l’apparition de la lune qui donne le « la »… à moins qu’elle ne soit cachée par des nuages bienfaiteurs.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, La Réunion, DGAC, Air Austral

Contraintes financières obligent, Air Austral modifie ses destinations

0
Chamboulement dans les liaisons longs et moyens courriers de la compagnie régionale en fonction des conditions de rentabilité. Un nouveau programme de dessertes vient de voir le jour pour la période d’avril à octobre 2024. Certaines sont suspendues, d’autres renforcées comme Mayotte
Marie Guévenoux, Mayotte

Visite de Marie Guévenoux dans un territoire en déficit d’ordre public

0
Il était prévu qu'elle revienne à Mayotte un mois après sa visite avec Gérald Darmanin, mais la ministre déléguée aux Outre-mer a accéléré sa venue. La sécurité est au centre de son déplacement
Hotel, restaurant, Mayotte, UMIH

Le secteur de l’hôtellerie-restauration « sinistré » selon Charles-Henri Mandallaz

0
La semaine dernière, dans un communiqué intersyndical, tous les responsables des organisations patronales avaient alerté l’opinion publique sur les ravages des barrages sur l’économie mahoraise. Charles-Henri Mandallaz, président de l’Union des Métiers et de l’Industrie Hôtelière, fait le point avec nous sur l’état de ce secteur et appelle encore une fois à lever tous les barrages.
containers, Longoni, Mayotte

Ça rebloque à Longoni, plus de 8.000 containers en souffrance

0
Le port ressemble à une voie sans issue pour containers. Les navires continuent à entrer et à décharger les marchandises sans que celles-ci ne parviennent à quitter son enceinte. Ce qui a forcément un coût

Anchya Bamana demande à Marie Guévenoux de s’emparer du sujet des mineurs isolés à...

0
Dans un courrier adressé à la nouvelle ministre déléguée aux Outre-mer, Anchya Bamana, ancienne Maire de Sada et présidente de Maore Solidaire, fait part de son inquiétude concernant la crise sociale que connait notre île depuis maintenant trop longtemps, mais elle s’alarme aussi du sort des nombreux mineurs isolés présents sur le territoire

Recent Comments