26.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilFil infoDes personnalités des 5 DOM demandent de rétablir le "processus de responsabilisation"...

Des personnalités des 5 DOM demandent de rétablir le « processus de responsabilisation » de ces territoires

A la tête d'un collectif d’artistes et d’universitaires pour la plupart ultramarins, l'écrivain Patrick Chamoiseau* appelle à un "processus de responsabilisation" envers les "peuples nations", trop souvent considérés comme à la périphérie de la métropole et de l'Europe.

Leur tribune a été publiée dans Le Monde et veut souligner les « insuffisances des décolonisations », qui ont mis l’accent sur l’économie, moins sur le social,  » au détriment de l’humain, du vivant, de la planète en son entier ».

Ce « processus de responsabilisation » se veut lancé par des élus de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Martin, « en faveur de nouvelles relations avec l’Etat français ».

Pour mettre en avant ces  » peuples-nations », entités géographiques, culturelles, biologiques, sociales, identitaires, symboliques, créatives, « disposant chacune d’un imaginaire irréductible à aucun autre », les signataires demandent qu’ils soient « reconnus en tant que tels », et qu’ils puissent exercer « l’esprit de responsabilité qu’exige une présence digne et créative ».

A ce titre, « les termes « outremer », « métropole », « zones périphériques ou ultrapériphériques » nous sont d’ores et déjà irrecevables, et offusquant ».

Il s’agit de gommer les considérations de « minoration » sur la planète, afin « qu’elle puisse bénéficier ainsi de la participation de toutes et de tous, de l’intelligence de toutes et de tous, dans l’épanouissement des capacités d’initiative, d’innovation, de joie et d’enthousiasme de toutes et de tous. »

* Patrick Chamoiseau est un écrivain antillais, prix Carbet de la Caraïbe et prix Goncourt. Le texte « Faire-pays. Eloge de la responsabilisation » sera prochainement disponible dans son intégralité aux Editions Le teneur.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments