26.8 C
Mamoudzou
vendredi 23 février 2024
AccueilorangeDes mesures concrètes de prévention de la délinquance et d'accompagnement de la...

Des mesures concrètes de prévention de la délinquance et d’accompagnement de la parentalité à Mamoudzou

Anticiper les bagarres et les règlements de compte entre bandes en passant par les jeunes eux-mêmes et leurs parents, voilà l'objectif des échanges organisés par l'association de parents d'élèves du lycée Bamana, en présence du recteur ce samedi.

Nous avons suffisamment critiqué par le passé les réunions post-traumatique d’agressions du Conseil de sécurité et de prévention de la délinquance pour nous réjouir de la rencontre sur la prévention de la délinquance qui s’est tenue ce samedi 28 janvier au lycée Bamana. Elle mettait en présence le maire de Mamoudzou, son adjoint à la sécurité, son Directeur de la Prévention et de la Sécurité urbaine, le recteur, le proviseur, l’adjoint à la DPSU, l’association des parents d’élèves du lycée et le président de l’association Espoir et réussite de Doujani.
L’objectif : sécuriser les trajets scolaire des élèves et menant des actions de prévention de la délinquance, et trouver des solutions aux agressions entre bandes du quartier.
Pour organiser ces violences, les jeunes communiquent en amont, soulignait le capitaine Chamassi, DPSU: « Nous savons tout ce qui se passe au quotidien sur notre territoire, cela ne sert à rien de continuer à se rejeter la responsabilité, au contraire, quand il y a une action négative, il doit y avoir une réaction immédiatement ». Une « action-réaction » qui n’empêche pas de « mener une politique d’anticipation »: « Nous faisons bien la différence entre la lutte contre la délinquance qui est une mission régalienne de l’Etat, police nationale, gendarmerie nationale avec le soutien de la police municipale, et la prévention de la délinquance dont les maires sont les pilotes en lien avec les associations et avec le soutien de l’Etat ».
Le nouveau recteur avait répondu présent, ici aux côté du capitaine Chamassi, à gauche sur la photo

Faire de la prévention avec les parents

Le directeur de la DPSU faisait plusieurs propositions centrée sur la proximité et la parentalité : Soutenir et encourager les associations loi 1901 par des subventions, Continuer la mise en place des parents relais, dit « gilets jaunes de quartier », aux abords des arrêt de bus, des établissements scolaires ainsi que sur les trajet des élèves, Installer le Conseil pour les Droits et les Devoirs des Familles (CDDF) au sein de la commune  de Mamoudzou « qui aura comme objectif de venir en aide aux parents de mineurs en difficultés et de responsabiliser les parents dont il faut restaurer l’autorité », Rencontrer les parents et enfants de Doujani-Mtsapere et Kaweni – Mgombani pour « éviter les affrontement entre bandes », Créer des comités des sages et de prévention de la délinquance au sein des quartiers, Mettre en place l’école du civisme Frédéric D’Achery qu’il a créé et l’école des parents de 18h à 20h pour aider les enfants en difficultés scolaire et en décrochage scolaire, Etudier la prise en charge des jeunes de 18 ans à 25 ans à travers une aide financière à l’insertion avec un salaire, et Mettre un focus sur les élèves empruntant un trajet à risque.
Mais il souhaite aussi que les parents vertueux soient récompensés, en encourageant et récompensant ceux qui ont (ré)investi le champ de l’éducation.

Des actions ont commencé à être menée avec succès, avec la présence des « parents relais-gilets jaunes » au collège de Kwalé, à Vahibe, à Passamainty, au collège de Doujani, à l’école primaire de Mtsapéré Bonovo, à l’école des Manguiers à Kawéni, « on constate une accalmie », alors des problématique restent à régler, « celle des caillassages sur la route nationale », indiquait le policier.

De nombreux parents s’étaient déplacés
Des propositions largement applaudies, une initiative saluée par tous les acteurs qui encourageaient à l’unanimité le soutien de ces actions destinées à ramener le calme dans la commune.
A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments