25.8 C
Mamoudzou
samedi 4 février 2023
AccueilorangePour muscler le sport dans les outre-mer, le sénateur Dominique Théophile s’est...

Pour muscler le sport dans les outre-mer, le sénateur Dominique Théophile s’est rendu à Mayotte

Dans le cadre de la mission d'évaluation des politiques publiques du sport en Outre-mer, le sénateur Dominique Théophile s’est rendu à Mayotte du 12 au 14 janvier. Ayant rencontré responsables institutionnels, politiques, sportifs, le parlementaire poursuit sa visite des territoires ultra-marins afin de rendre ses conclusions en mai prochain.

« Il est important de venir voir comment cela se passe ». Le préfet de Mayotte a salué la démarche du sénateur de la Guadeloupe Dominique Théophile d’être venu dans le cadre de sa mission d’évaluation des politiques publiques du sport en Outre-mer. Confiée par la Première ministre, sur proposition de la ministre des Sports, Amélie Oudéa Castera, et le ministre délégué en charge des Outre-mer, Jean-François Carenco, le sénateur aura la responsabilité « de faire remonter les préoccupations mais aussi ce qui fonctionne bien dans ces territoires [ainsi que] tout ce qui mérite d’avoir une attention particulière pour faire monter en gamme les pratiques et la question des équipements et du sport de haut niveau », note-t-il.

Le sénateur Dominique Théophile

Le sport dans l’outre-mer accumule du retard

Mayotte est loin d’être le seul département ultra-marin à souffrir d’un manque d’équipements, de difficultés à les entretenir, souligne le parlementaire qui précise sa vision de sa mission : « Il ne faut pas que ce soit un rapport de plus. Une fois que l’on a fait le constat qu’est-ce qu’on fait ? Comment le fait-on et avec qui? Quel calendrier fixer ? ». Autant d’interrogations susceptibles de trouver une traduction dans la réalité puisque le combat du sénateur est bel et bien « de faire accepter quelques préconisations pour que ce soit inscrit dans un budget de l’Etat ». Afin de tirer vers le haut niveau les athlètes d’aujourd’hui, le constat réalisé au regard de la situation dans les outre-mer nécessite une traduction concrète.

Un équilibre de vie favorisé par le sport

Plusieurs axes seront à l’étude dans le rapport du sénateur comme l’augmentation du nombre de pratiquants dans les outre-mer afin qu’ils participent à leur échelle à l’ambition nationale d’atteindre « les trois millions de pratiquants à l’orée des jeux Olympiques de 2024 ». En effet, note le sénateur, « quand on regarde le ratio habitant population, nous sommes à près de 9 points d’écart avec l’hexagone ». L’insuffisance de la pratique sportive doit pouvoir trouver une réponse dans le développement du « sport-santé » afin de lutter contre la « prévalence de l’obésité, de pathologies avec des taux importants ». Ainsi comme le rappelle en septembre dernier l’Agence régionale de santé, à Mayotte, « en 2019, six femmes de 15 ans ou plus sur dix sont en situation de surpoids dont la moitié en obésité, tandis que chez les hommes, cinq sur dix sont concernés dont le tiers en situation d’obésité ».

Madi Vita (2e en partant de la gauche), attend que les futures préconisations se traduisent dans la réalité

Adapter la politique du sport à la réalité du territoire

Néanmoins, comme souligné par le préfet du 101e département, « on ne peut pas s’extraire à Mayotte du contexte sécuritaire. On ne peut pas s’extraire de la violence en disant que cela se passera bien, notamment dans le sport en plein air. Il faut prendre en compte la sécurité des lieux ». Dans cette démarche, un travail conjoint avec la gendarmerie nationale a été réalisé afin de « reconquérir les lieux touristiques ». Madi Vita, Président du comité régional olympique et sportif (CROS), a insisté sur la nécessité de « mettre en place une politique cohérente du sport » ainsi qu’un « rattrapage au niveau des équipements » ; rattrapage se devant être proportionnel à la réalité du territoire. Cette mission parlementaire semble avoir suscité nombre d’espoirs au niveau des acteurs locaux, puissent-ils trouver une déclinaison dans les préconisations attendues en mai prochain.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Agression violente d’un bus de joueurs de handball ce week-end à Bandrélé

0
C’est lors du trajet du retour après une rencontre de handball ce week-end à Bandrélé que le bus de l’équipe  du Combani Handball club a violemment été attaqué par des individus. Un des joueurs,...

Opération Sorties tranquilles : Le bilan 2022 est plus que positif

0
Mise en place à partir du 2 juillet 2022, le dispositif « MYO » a vu son succès grandir au fil des semaines. Prévues initialement pour les mois de juillet et août, les « sorties tranquilles » ont pris fin le 28 août après 8 semaines.

Kamel Zoubert a tutoyé les sommets

0
L’athlète mahorais Kamel Zoubert s’est illustré ce week-end à l’occasion du 17e Meeting des Volcans de Clermont-Ferrand, Il a réalisé la meilleure performance française sur 200 mètres et remporte ainsi la première place en montant sur la plus haute marche du podium. De très bon augure pour les prochains jeux des îles.

Vahibé dispose enfin de son plateau sportif couvert

0
La Ville de Mamoudzou a inauguré jeudi après-midi le nouveau plateau couvert de Vahibé en présence de Toiyifou Ridjali, adjoint à l’excellence sportive, de la vice-présidente du conseil départemental Zouhouria Mouayad Ben, du vice-président du Cros de Mayotte et du sénateur Abdallah Hassani. Tous ont salué l’aboutissement de cet équipement sportif.

Un tournoi de foot inter-quartiers pour les jeunes de Koungou

0
La commune de Koungou a décidé de mener des actions envers sa jeunesse durant les vacances scolaires en proposant plusieurs manifestations. « Nous avons organisé un tournoi de foot inter-quartiers avec différents jeunes venus de...

Recent Comments