26.8 C
Mamoudzou
vendredi 3 février 2023
AccueilEconomieFin de la grève chez Ewa Air

Fin de la grève chez Ewa Air

La grève du personnel de la compagnie aérienne Ewa Air, débutée vendredi dernier, était toujours d’actualité hier. Un nouveau cycle de discussions était prévu dans l’après-midi afin de trouver un compromis entre la direction et les représentants du personnel. Avec succès donc.

Dhoirfat Keisler ne mâchait pas ses mots ce mercredi pour décrire la situation de crispation au sein de la compagnie aérienne qui depuis le vendredi 16 décembre a été paralysée par un mouvement social. Joint par téléphone, la déléguée syndicale de SNPNC-FO s’est attardée sur les aspirations du personnel et les demandes exprimées à l’encontre de la direction.

Le personnel de la compagnie aérienne réclamait des améliorations de leurs conditions de travail

Des demandes en lien avec l’amélioration des conditions de travail

Certes, si les augmentations de salaire font partie des revendications, c’est surtout sur les conditions de travail que l’accent est porté. « Nous ne demandons pas grand-chose », souligne-t-elle, avant d’énumérer les griefs à l’encontre de la direction : l’installation de vestiaires pour le personnel homme/femme, des salles de repos, des laves-yeux pour les mécaniciens ou encore le changement de fauteuil. Dhoirfat Keisler le certifie, « un mois avant de lancer la grève nous avions envoyé une lettre ouverte à la direction pour dire que nous étions ouverts à toute discussion et que si cela n’était pas le cas, un préavis serait lancé ». Mais « nous n’avons jamais eu de réponse », poursuit-elle. Une simple lettre morte serait-elle donc à l’origine de la grève ?

La grève, dernier acte d’une longue partition

Le programme des vols de la compagnie fortement perturbé depuis le début de la grève

Alors que sur les réseaux sociaux, les messages d’exaspération ne cessent de fleurir, et que les annulations de vols se succèdent, la déléguée syndicale l’affirme, « nous sommes navrés pour les passagers ». « Il n’y a que deux personnels navigants qui travaillent mais ils ne peuvent le faire que sur les avions ATR ce qui explique la perturbation du programme des vols », renseigne Dhoirfat Keisler au regard des chamboulements survenus depuis vendredi dernier. Mardi des négociations se sont déroulées de 15h à 21h30, et ce mercredi, un nouveau cycle d’échanges s’est tenu dans le courant de l’après-midi pour tenter de trouver un compromis, lequel a été trouvé par les deux parties, puisque ce mercredi soir, la compagnie annonçait la fin du mouvement.

Dans un communiqué émis à la suite de la fin du mouvement, la Direction générale d’Ewa « se réjouit qu’un accord ait été trouvé. Le protocole de sortie de crise a été signé ». La compagnie déclare que ses premières pensées  « vont à ses passagers, qui ont dû subir les désagréments engendrés par cette situation exceptionnelle, malgré les efforts de la compagnie de limiter au maximum les perturbations. Elle souligne également l’investissement du personnel non gréviste, engagé sur toute la durée de cette crise au service de sa clientèle. Toutes les équipes de la compagnie sont désormais mobilisées pour permettre aux passagers, en cette période de fin d’année, de voyager dans les meilleures conditions possibles. Elle mettra tout en œuvre pour que le retour à la normale de son programme des vols soit le plus rapide possible ».

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Ewa Air, La Réunion, Mayotte

Ewa Air face aux différentes tempêtes

0
Ewa Air n'a pas été à l'abri des critiques ces derniers temps. L'enchaînement d'événements, comme la crise sanitaire, ou plus récemment les difficultés météorologiques, n'auront pas arrangé les choses. Nous avons fait un point avec Ayub Ingar, directeur général de la compagnie.

Une mobilisation en demi-teinte contre la réforme des retraites

0
A l’appel des confédérations et syndicats nationaux pour la journée de grève et manifestations interprofessionnelles le 19 janvier, l’intersyndicale de Mayotte a regroupé le nombre record de 11 syndicats et a sollicité tous les travailleurs à se mobiliser contre le report de l’âge légal de la retraite à 64 ans, avec un allongement accéléré de la durée de cotisation. Ce jeudi, ils étaient ainsi un peu plus 500 manifestants d’après la police et environ 1000 selon les syndicats à avoir battu le pavé dans les rues de Mamoudzou.

Les syndicats vent debout contre les projets de réforme du gouvernement

0
A deux jours de la grande mobilisation nationale contre le projet de loi du gouvernement d’Élisabeth Borne sur les retraites, les syndicats Snes-fsu en ont profité pour rappeler mais surtout mobiliser leurs adhérents en faveur d’une augmentation des salaires sans contreparties pour toutes et tous en début, milieu et fin de carrière ; mais aussi un rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et une revalorisation des carrières, ainsi qu’un mécanisme pérenne d’indexation des salaires sur les prix.

Les employés de SFR Mayotte commencent bien l’année

0
Alors que la fin d'année 2022 a été rythmée par les grèves d'EDM et de Ewa air, une autre mobilisation a, elle, fait moins de bruit. En effet, les employés de SFR Mayotte ont eux aussi notifier leurs revendications (notamment sur le salaire) à l'occasion du débrayage national du 1er décembre. Une manifestation tout en douceur qui a abouti à un accord le 6 décembre, signé le 21 décembre. Ils en profiteront dès janvier.

L’intersyndicale interprofessionnelle de Mayotte appelle à la mobilisation pour ce jeudi 19 janvier

0
L’appel à la grève, pour le jeudi 19 janvier prochain, a été lancé par l’intersyndicale interprofessionnelle de Mayotte. Dans le collimateur de ce mouvement social, «le report de l’âge de la retraite à 64...

Recent Comments