27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilEconomieLabel de la gastronomie « Automne des Producteurs » : une exploitation...

Label de la gastronomie « Automne des Producteurs » : une exploitation agricole de l’île récompensée

Le patrimoine historique n’aura pas été le seul à avoir été mis à l’honneur hier matin. Lors d’une conférence de presse organisée sur le parvis de la cheminée de l’usine sucrière d’Hajangoua, Corine Avice a annoncé avoir obtenu le label de la gastronomie « Automne des Producteurs » pour son exploitation Avice.

Lancée à l’automne 2021, l’année de la gastronomie française entend soutenir les efforts de l’ensemble de la filière, des producteurs aux restaurateurs en métropole ainsi qu’en outre-mer. Ce label s’est décliné en quatre saisons s’articulant chacune autour d’une thématique précise. Si l’hiver entendait mettre en avant la gastronomie engagée et responsable, la saison du printemps portait sur la gastronomie inclusive et bienveillante. L’été quant à lui célébrait le partage et le vivre-ensemble.

« Un grand pas en avant »

C’est dans le cadre de la dernière saison, l’automne mettant à l’honneur les producteurs, que Madame Corine Avice a été récompensée pour son projet « Mélé Yatrou » ; le seul porté au niveau de Mayotte. Il a été labellisé au côté de 125 autres projets. En outre, elle a bénéficié d’une subvention de 10 000 euros « qui va beaucoup aider pour la poursuite du développement de l’activité de production du riz paddy», note Corine Avice.

Une labellisation constituant, selon elle, « un grand pas en avant en donnant envie à d’autres de revenir aux cultures ancestrales ». Le projet récompensé par le label se tiendra de décembre 2022 à janvier 2023 lors de la période de plantation du riz. Douze visites d’expériences, six scolaires et six tout public, seront organisées afin d’initier au procédé de plantage du riz.

L’exploitation agricole Avice n’a cessé de grandir depuis 2016, © Exploitation agricole Avice

Ayant récupéré à Hajangoua l’exploitation de riz de son père en 2016, cela fait désormais sept ans que Corine s’efforce de développer sa production. Durant cette période, la superficie de plantation est « passée de 0,5 hectares à 3 hectares » permettant ainsi d’avoir une production évoluant de « 500 kg à 3 tonnes », renseigne l’exploitante. Elle poursuit sur les caractéristiques du riz paddy : « c’est un riz brut qui n’a pas été transformé en laboratoire. Riz complet peu sucré, il est parfait pour les diabétiques ».

Une valorisation du patrimoine culinaire de l’île

Pour le président le président de la Communauté d’Agglomération Dembéni-Mamoudzou (CADEMA), Rachadi Saindou, cette labellisation participe à la « valorisation du patrimoine culinaire de Mayotte », tout en favorisant le développement de circuit-court. Pour l’heure, la vente se fait au niveau des particuliers, le riz de l’exploitation n’étant pas encore présent dans les commerces de l’île. De nombreuses opportunités restent donc envisageables et permettraient ainsi d’œuvrer à son échelle à l’autosuffisance alimentaire du département. D’autant que Corine Avice ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, « je vais bientôt faire dans le fromage », ajoute-t-elle.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Rachadi Saindou, CADEMA, 2024, Paris, JO, jeunes, emploi

Des jeunes mahorais pour encadrer les Jeux Olympiques de Paris 2024

0
A Mayotte, même si parler actuellement des jeux olympiques et paralympiques pourrait sembler un peu lunaire, grâce à la Communauté d'agglomération de Dembéni-Mamoudzou, 60 jeunes mahorais issus de la CADEMA sont sélectionnés pour participer à la sécurité de cet événement mondial

Mamoudzou : reprise de la circulation alternée

0
Par communiqué ce mercredi 10 janvier, la commune de Mamoudzou fait savoir à l’ensemble des concitoyens la reconduite de son dispositif de circulation alternée à partir de la semaine prochaine.

Déchets et insalubrité : Mayotte, l’île aux nouveaux parfums…

0
En cette période de fêtes de nombreux Mahorais se retrouvent en famille ou entre amis pour partager de bons moments. C’est notamment l’occasion de festoyer en consommant plus qu’à l’accoutumé. Aussi, cela a tendance à générer de nombreux déchets qui s’amoncellent de plus en plus dans les communes de l’île au détriment des habitants.

Appel à projets EPFAM pour acquérir un terrain agricole

0
L’Établissement public foncier et d’aménagement de Mayotte (EPFAM) souhaite attribuer des terrains agricoles dans la commune de Chirongui. À vos dossiers !

Le Plan régional d’agriculture durable 2023-2029 est disponible

0
Ce document stratégique est un outils essentiel pour tous les acteurs du monde agricole mahorais. En effet il définit des actions issues de réflexions depuis 2019-2020. Son ambition est ainsi de « Faire du...

Recent Comments