25.8 C
Mamoudzou
jeudi 1 décembre 2022
AccueilEconomieLabel de la gastronomie « Automne des Producteurs » : une exploitation...

Label de la gastronomie « Automne des Producteurs » : une exploitation agricole de l’île récompensée

Le patrimoine historique n’aura pas été le seul à avoir été mis à l’honneur hier matin. Lors d’une conférence de presse organisée sur le parvis de la cheminée de l’usine sucrière d’Hajangoua, Corine Avice a annoncé avoir obtenu le label de la gastronomie « Automne des Producteurs » pour son exploitation Avice.

Lancée à l’automne 2021, l’année de la gastronomie française entend soutenir les efforts de l’ensemble de la filière, des producteurs aux restaurateurs en métropole ainsi qu’en outre-mer. Ce label s’est décliné en quatre saisons s’articulant chacune autour d’une thématique précise. Si l’hiver entendait mettre en avant la gastronomie engagée et responsable, la saison du printemps portait sur la gastronomie inclusive et bienveillante. L’été quant à lui célébrait le partage et le vivre-ensemble.

« Un grand pas en avant »

C’est dans le cadre de la dernière saison, l’automne mettant à l’honneur les producteurs, que Madame Corine Avice a été récompensée pour son projet « Mélé Yatrou » ; le seul porté au niveau de Mayotte. Il a été labellisé au côté de 125 autres projets. En outre, elle a bénéficié d’une subvention de 10 000 euros « qui va beaucoup aider pour la poursuite du développement de l’activité de production du riz paddy», note Corine Avice.

Une labellisation constituant, selon elle, « un grand pas en avant en donnant envie à d’autres de revenir aux cultures ancestrales ». Le projet récompensé par le label se tiendra de décembre 2022 à janvier 2023 lors de la période de plantation du riz. Douze visites d’expériences, six scolaires et six tout public, seront organisées afin d’initier au procédé de plantage du riz.

L’exploitation agricole Avice n’a cessé de grandir depuis 2016, © Exploitation agricole Avice

Ayant récupéré à Hajangoua l’exploitation de riz de son père en 2016, cela fait désormais sept ans que Corine s’efforce de développer sa production. Durant cette période, la superficie de plantation est « passée de 0,5 hectares à 3 hectares » permettant ainsi d’avoir une production évoluant de « 500 kg à 3 tonnes », renseigne l’exploitante. Elle poursuit sur les caractéristiques du riz paddy : « c’est un riz brut qui n’a pas été transformé en laboratoire. Riz complet peu sucré, il est parfait pour les diabétiques ».

Une valorisation du patrimoine culinaire de l’île

Pour le président le président de la Communauté d’Agglomération Dembéni-Mamoudzou (CADEMA), Rachadi Saindou, cette labellisation participe à la « valorisation du patrimoine culinaire de Mayotte », tout en favorisant le développement de circuit-court. Pour l’heure, la vente se fait au niveau des particuliers, le riz de l’exploitation n’étant pas encore présent dans les commerces de l’île. De nombreuses opportunités restent donc envisageables et permettraient ainsi d’œuvrer à son échelle à l’autosuffisance alimentaire du département. D’autant que Corine Avice ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, « je vais bientôt faire dans le fromage », ajoute-t-elle.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Projet de quartier fertile à Koungou : L’agriculture au service de l’insertion socio-économique

0
La commune de Koungou dans le cadre de l’appel à projet « les quartiers fertiles » de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain, entend déployer l’agriculture urbaine et périurbaine sur le village de Majicavo Lamir. Si la préservation de l’environnement est un axe poursuivi, c’est loin d'être le seul, la dimension sociale étant au cœur du projet

CARIBUS : 45 millions d’euros pour répondre aux besoins de trésorerie de la CADEMA

0
Le président de la CADEMA, Rachadi Saindou, et la directrice régionale océan Indien de l’AFD, Patricia Aubras, ont signé lundi matin, au siège de l’intercommunalité, 7 conventions de préfinancement d’un montant de 45 millions d’euros pour les travaux de la première phase de Caribus

L’agriculture durable à Mayotte, un enjeu de résilience alimentaire

0
L’effervescence était de mise au lycée agricole de Coconi samedi matin. En parallèle de la Journée de l’agroécologie s’est tenu le séminaire du plan Ecophyto. Tous les deux ans, il permet de faire le bilan des avancées techniques sur le territoire de l’île afin de répondre aux ambitions de réduction d’utilisation de produits phytosanitaires.

Loto du patrimoine : 460 000 euros pour la réhabilitation de l’usine sucrière d’Hajangoua

0
Lundi matin, la Communauté d'Agglomération Dembéni-Mamoudzou a reçu de la fondation Stéphane Bern un chèque de 460 000 euros pour entreprendre les travaux de réhabilitation du domaine de l’usine sucrière d’Hajangoua. Cette aide participera, à son échelle, à la sauvegarde du patrimoine de l’île.

La campagne « Prime à Vélo » de la Cadema reconduite en 2023

0
La Communauté d’Agglomération Dembéni-Mamoudzou (CADEMA) informe que la deuxième campagne du dispositif « Prime À Vélo » est terminée pour l’année 2022 et sera reconduite en 2023. Les nouvelles demandes de dossiers seront traitées dès janvier...

Recent Comments