29.8 C
Mamoudzou
samedi 10 décembre 2022
AccueilorangeUn début de semaine entaché par de nouveaux faits de violences sur...

Un début de semaine entaché par de nouveaux faits de violences sur la route

Ce lundi 3 octobre des nouveaux faits de caillassages ont occasionné la dégradation de neuf bus à Longoni ainsi que la prise à partie, aux environs de huit heures, d’au moins une automobiliste à Kaweni.

Ce lundi 3 octobre est le troisième lundi consécutif marqué par des faits de caillassages ciblant le transport scolaire. L’abject n’ayant pas de limite, parmi les neuf bus endommagés, l’un d’entre eux transportait des élèves à mobilité réduite. Joint par téléphone, Frédéric Delouye a indiqué que les faits se sont produits « très tôt le matin, il n’était pas encore 5 heures », précisant par ailleurs qu’un blessé était à déplorer.

Perturbation du ramassage scolaire

Au total, les dégradations engendrées ont conduit à mettre hors course, pour la journée de lundi, plus de 10 % de la flotte de bus quadrillant la région septentrionale de l’île. En conséquence, le réseau Halo a informé, en fin de matinée, les parents d’élèves des perturbations engendrées sur l’ensemble des services de transport de la zone Nord. Pour le directeur de Transdev, l’incertitude plane quant à la capacité, pour l’ensemble des bus vandalisés, de réintégrer les circuits de ramassage ce mardi, précisant que les transporteurs « font de leur maximum ». En outre, d’après Frédéric Delouye, un des neuf chauffeurs de bus a décidé d’exercer son droit de retrait.

Les bus scolaires sont incontestablement des cibles privilégiées

« Très peu de jours sans caillassages »

Malgré la présence des forces de l’ordre sur le site, les agresseurs semblent avoir adopté la stratégie du « chat et de la souris ». Certes, si le directeur apprécie la présence des gendarmes, il constate néanmoins que « face à ce type de situation, elles ne suffisent plus ». En effet, selon les chiffres avancés par Frédéric Delouye, la moyenne quotidienne du nombre de caillassages, depuis la rentrée scolaire, s’élève à trois par jour. A ce titre, il n’a pas manqué de souligner qu’il y avait eu « très peu de jours sans caillassages ». La normalité semble donc avoir changé de paradigme. Ce mercredi une nouvelle réunion « point d’étape » avec la préfecture est prévue afin de tenter d’apporter à court terme une solution, sachant que « la mise en place d’une police des transports ne se fera pas du jour au lendemain », concède le directeur.

Au moins une automobiliste prise partie à Kaweni

Ce lundi matin a vu également, dans le secteur de Kaweni, l’agression d’au moins une automobiliste aux environs de 8 heures du matin. Piégée dans les sempiternels embouteillages, la conductrice, se rendant sur son lieu de travail, a été prise pour cible par un groupe de 6 à 7 jeunes. Après avoir brisé les vitres de son véhicule, les agresseurs se sont enfuis avec son sac à main ainsi que son téléphone portable. Joint par téléphone, le directeur territorial de la Police nationale Laurent Simonin a confirmé que « les lanceurs de cailloux ont disparu » lorsque les forces de l’ordre se sont rendues sur place.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Lycée, Longoni, Mayotte, Encore Heureux, Co-Architectes, BTC

Première pierre symbolique des difficultés à surmonter pour le lycée de Longoni

0
C’est un projet d’envergure qui a été lancé en 2015, et qui se voulant emblématique du territoire en a épousé les particularités. Il aura pendant un temps drainé les jeunes du village autour d’un Faré pédagogique inédit, et c’est maintenant ses 4 hectares qui attendent d’être aménagés

Gendarmerie de Mayotte : Interpellations de quatre individus suite à plusieurs faits de caillassages

0
Actions, réactions. Selon la gendarmerie de Mayotte, les militaires ont procédé ce week-end à quatre interpellations concernant des faits de caillassages. Samedi à Pamandzi, lors d’une rencontre sportive, un individu a été immédiatement interpellé...

Interpellation d’un chef de bande sur les hauteurs de Kaweni

0
Mercredi soir, aux alentours de 19h - 20h, les effectifs de la brigade anti-criminalité de nuit et ceux du jour ont procédé à l’interpellation d’un chef de bande dénommé Blax sur les hauteurs de...
Matis, bus, Mayotte

Retour au volant pour le chauffeur du bus agressé à Majikavo

0
Le conducteur du bus sauvagement agressé lorsqu'il assurait avec ses élèves à bord la liaison Dzoumogne-Kawéni, reprend du service ce 2 décembre, indique la société de transports scolaires Matis qui salue son courage
Longoni, port, Mayotte, MCG, arrêté, parquet national financier

Report du procès en diffamation envers MCG, suspendu à « l’avenir incertain » des plaintes pour...

0
L’accusation de diffamation porte un arrêté que nous avions qualifié de "fantôme", produit par Ida Nel fixant les tarifs d’outillages portuaires. L’original n’ayant été retrouvé ni au conseil départemental, ni en préfecture, et l’expertise graphologique allant dans le même sens, le président de l’Union Maritime l’affirmait, « l’arrêté est un faux ». L’audience révélait l’insuffisance des moyens judiciaires au regard de la gravité des faits présumés

Recent Comments