27.8 C
Mamoudzou
mardi 16 avril 2024
AccueilEconomiePort : excédés par les délais, les chauffeurs routiers bloquent les sorties de...

Port : excédés par les délais, les chauffeurs routiers bloquent les sorties de marchandises

En apparence, ce n’est pas une histoire de tarification qui a bousculé l’organisation du port ce lundi, mais de délais. Les deux se rejoignent finalement pour le client, font savoir les chauffeurs routiers.

La raison de l’agitation au port de Longoni n’était pas cette fois des perquisitions liées à sa gestion, mais un blocage initié par l’ensemble des transporteurs routiers de l’île. Ils entendaient protester contre des délais de mise à disposition des containers anormalement trop longs, jugent-ils.

« Lorsque nous venons chercher un container, on nous balade de service en service, nous perdons un temps fou ! », nous relate Soifani, chauffeur chez Tilt. En une journée, il explique ne pouvoir livrer que trois containers. Les difficultés de circulation sont évidemment en partie fautive, mais pas seulement : « Les embouteillages sont en effet un gros problème, mais ils impactent pour moitié notre temps. Sur 8 heures de travail, nous passons environ 3 heures à patienter au sein des services du gestionnaire du port. »

Le ravitaillement des stackers et RTG (portique orange au 2ème plan) est notamment en cause

Avec un impact sur le client, « lorsqu’un container n’est pas chargé, il reste sur le port, et des frais sont prélevés par MCG. Et ce sont les clients qui les paient. Parmi les anomalies, il y a le ravitaillements en carburant des stackers et RTG, les engins de levages, qui se fait lorsqu’on arrive au port, au lieu de le faire avant. Nous sommes obligés d’attendre, ça en rajoute ».

Mayotte Channel Gateway est donc mise en cause. Ce qui a incité les chauffeurs à demander une rencontre. « Nous sommes environ une trentaine à avoir bloqué toute sortie de marchandise ce lundi tant que nous n’avons pu avoir une explication de la bouche d’Ida Nel. »

Une rencontre a eu lieu dans la journée de lundi avec la présidente de MCG, « elle nous a dit qu’il y aurait une amélioration d’ici 10 jours. Nous allons être vigilants, car si ce n’est pas le cas, nous bloquerons tout à fait les sorties de marchandises du port. »

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMBTP, FEDOM, MEDEF, Mayotte, Action logement, CERC, CUF, CAUE

Logement : les entreprises s’engagent mais le foncier reste en rade

0
Présidée par Hervé Mariton, la conférence sur l’engagement des entreprises dans les politiques de logement mettait une nouvelle fois le doigt sur le déficit de moyens mis sur la régularisation foncière en comparaison de ce qui a été fait pour l’état civil

L’EPFAM et Art Terre Mayotte unissent leurs compétences pour développer la filière BTC

0
L’Etablissement public foncier et d'aménagement de Mayotte et l’association Art Terre Mayotte ont signé deux conventions partenariales pour faire la promotion de la brique de terre comprimée. Avec comme objectif le soutien de la filière notamment par la création d'un Atelier Mahorais de Terres à Construire
Violences, Mayotte, agression, Guévenoux, Wuambushu

Violences : Des agressions en cascade 

0
Alors que l’opération Wuambushu 2 est sur le point de démarrer, depuis quelques jours, les vols avec violences et les agressions se sont multipliés sur l’île, plongeant les habitants dans le désarroi. 
Wuambushu, Marie Guévenoux, Gérald Darmanin, Mayotte

Sécurité : Marie Guévenoux s’exprime sur la suite de Wuambushu ce mardi

0
Alors que la date du 15 avril a été annoncée comme le démarrage d'une nouvelle version de l'opération Wuambushu rebaptisée, la ministre déléguée chargée des Outre-mer s'exprimera a ce sujet ce 16 avril depuis Paris

Opération de contrôles : Au cœur de l’action avec l’escadron « Guépard »

0
Alors qu’une nouvelle opération dans la continuité de celle de Wuambushu doit débuter officiellement cette semaine, nous avons pu suivre exceptionnellement une opération de contrôles de la gendarmerie, ce samedi, dans un quartier d’habitats informels du côté de Kahani où près de 150 gendarmes ont été mobilisés

Recent Comments