27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilOcéan IndienMadagascar: la police tire sur un mouvement de foule, faisant au moins...

Madagascar: la police tire sur un mouvement de foule, faisant au moins 19 morts*

Une suspicion d'enlèvement d'enfant a provoqué la colère des habitants d'Ikongo, qui se sont déplacés en masse devant la caserne de gendarmerie pour semble-t-il, se faire justice eux-mêmes. Les gendarmes ont ouvert le feu.

Selon les premiers témoignages, neuf personnes seraient mortes sur le coup, puis 5 autres ensuite, donnant un total de 14 personnes ayant perdu la vie, mais la gendarmerie communique sur le chiffre de 11 morts*.

Selon les premières explications, à la suite de la disparition d’un enfant albinos, les autorités suspectnt un enlèvement. Cette maladie qui dépigmente la peau est encore vue comme une malédiction dans certains pays de la zone, et ce qui en sont atteints sont parfois chassés de leurs communautés, enlevés et maltraités.

Informés de l’arrestation de quatre suspects, des habitants ont décidé de se rendre au commissairiat pour se faire justice eux-mêmes, rapporte Le Monde. « Dans la matinée, ils se sont rendus devant la caserne de gendarmerie et ont demandé qu’on leur remette les quatre suspects », selon M. Razafintsiandraofa, député du district d’Ikongo, au Sud-Est de Madagascar.

Selon des propos tenus à l’AFP par une source proche de la gendarmerie, ce serait 500 personnes munies d’armes blanches, machettes et bâtons, et de pierres, qui auraient tenté de franchir le périmètre de sécurité installé par les gendarmes. Ces derniers auraient alors tiré, tout d’abord en l’air, puis sur la foule. Selon le médecin en chef de l’hôpital local neuf personnes seraient mortes sur le coup, et sur 33 blessés, cinq seraient décédés à l’hôpital. La gendarmerie évoque un bilan de 11 morts et 18 blessés.

L’ONU avait mis en garde les autorités malgaches (Photo APL/JDM)

Une enquête parlementaire devrait être demandée par le député Razafintsiandraofa, pour y voir plus clair dans la succession d’évènements et au regard des suspicions régulières de violations des droits humains pesant sur la police malgache.

Plus d’une douzaine d’enlèvements, d’attaques et de meurtres contre des albinos ont été signalés au cours des deux dernières années, selon les Nations unies, qui ont exhorté, pas plus tard qu’en février de cette année, Madagascar à prendre des « mesures immédiates » pour protéger les personnes atteintes d’albinisme, « elles vivent dans la peur et continueront à risquer d’être attaquées si des mesures urgentes ne sont pas prises », avaient déclaré les experts.

A.P-L.
* Initialement annoncé à 11, le nombre de décès se montait à 19 ce mardi à 13h

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
gendarmerie, Mayotte

Justice – Quatre ans de prison pour les commanditaires de l’attaque de la brigade...

0
Ce sont deux hommes insérés dans la société, mais qui ont été confondus pour avoir poussé des jeunes à attaquer la brigade de gendarmerie de Sada fin janvier en leur faisant miroiter des récompenses, qui étaient jugés ce vendredi au tribunal
Gendarmerie, Police, Gérald Darmanin, Marie Guévenoux, Christian Rodriguez, Céline Berthon, Mayotte, GIGN

Visite de G. Darmanin : et la sécurité dans tout ça ?

0
Pendant sa visite, le ministre de l’Intérieur a mis la machine « en avant toute » dans la lutte contre l’immigration clandestine, la prise en compte de l’insécurité est passée au second plan. C’est pourtant ce qui pourrit la vie de la population, et provoque la désertion des compétences

Le directeur général de la Gendarmerie nationale à Mayotte: « Il faut davantage regarder les...

0
Le général Christian Rodriguez était à Mayotte ces deux derniers jours afin de prendre le pouls de la situation actuelle dans l’île, mais aussi et surtout voir dans quels domaines les forces de l’ordre pourraient être plus efficientes face à la délinquance. Nous avons pu l'interviewer
Demandes d'asile, Mayotte, Djibouti, Madagascar

Réduire les flux migratoires en s’appuyant sur un « pays ami »

0
S’inspirer de l’exemple britannico-rwandais pour encadrer l’afflux de demandeurs d’asile, et plus si affinités, c’est la proposition du sénateur Thani Mohamed Soilihi, qui va travailler la mesure pour la présenter au Parlement

Barrages routiers : Le centre de Mayotte isolé mais les habitants demeurent résilients

0
C’est un calme précaire qui domine dans les communes du centre de l’île depuis mardi. Réputées habituellement pour leur calme et leur douceur de vivre, les villes de Chiconi et de Sada ont été, en ce début de semaine, le théâtre d’affrontements entre plusieurs dizaines de délinquants et les forces de l’ordre. Ce mardi, la tension était redescendue d’un cran et la vie semblait reprendre son cours, en apparence tout du moins.

Recent Comments