27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 août 2022
AccueilorangeDestruction de 120 cases en tôle dans la commune de Bandrélé

Destruction de 120 cases en tôle dans la commune de Bandrélé

Les opérations menées dans le cadre de la loi ELAN par le préfet, visent tout autant l'habitat illégal et insalubre, que les trafics qui se développent dans ces zones à l'abri des regards, mais qui impactent l'ordre public. Si l'offre de relogement a été musclée, elle n'est pas sollicitée par les habitants délogés.

Le maire Ali Moussa Ben avait sollicité le préfet pour mener une opération ELAN de destruction d’habitats illicites autant qu’insalubres à Mgnambani, sur sa commune de Bandrélé. Des opérations contre lesquelles s’élèvent régulièrement plusieurs associations, invoquant le plus souvent, le déficit en relogement des occupants des cases.

La préfecture a musclé sa réponse en hébergements il faut croire, puisque le tribunal administratif a encore une fois validé l’opération.

Des actions qui sont menées sur des zones qui sont aussi le théâtre d’actes de délinquance, dont les voisins sont les premières victimes, et qui débordent assez souvent sur l’espace public, atteignant notamment les usagers de la route lorsqu’il s’agit de caillassages. “Les abords du site faisaient l’objet de troubles récurrents à l’ordre public et le quartier était défavorablement connu pour des trafics illégaux en tout genre”, commente la préfecture.

120 constructions illégales ont été détruites ce lundi 30 mai, au cours d’une opération commandée ce mardi 31 mai par le préfet Thierry Suquet.

Il ne reste plus rien des 120 cases à Mgnambani

Une seule personne relogée

Dans le cadre de cette opération, 102 étrangers en situation irrégulière ont été interpellés par la gendarmerie et la police et font l’objet d’une mesure d’éloignement.

Des enquêtes sociales préalables à l’opération ont été menée par l’ACFAV (Association pour la Condition Féminine et l’Aide aux Victimes) “qui avait rencontré 47 ménages représentants 196 personnes. Des hébergements avaient été identifiés et réservés pour l’ensemble de ces 47 ménages. Une permanence sociale a été mise en place les jours précédant l’opération, ainsi que ce lundi 30 mai, afin d’accompagner les familles vers ces hébergements.”

Mais malgré ces moyens déployés, et alors que le relogement digne est l’autre jambe de la loi ELAN, à cette heure, “une personne a été hébergée”, indique la préfecture.

Un constat qui avait déjà été fait à Koungou, sur le quartier Carobole. Une partie des habitants parviennent à se faire héberger par la famille, et préfère attendre que de nouveaux logements sortent de terre, plutôt que d’aller dans un habitat provisoire, dans une “opération tiroir” avant relogement. La proximité avec l’école des enfants est l’argument le plus souvent avancé. D’autres vont construire un peu plus loin, un déplacement géographique de tôles, au bénéfice de propriétaires de terrains qui voient ainsi débarquer un complément de salaire à bon compte.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

L’association des maires condamne l’incendie de l’intercommunalité de Petite-Terre

139533
Le maire de Pamandzi, également Président de l’Association des Maires de Mayotte, a fait savoir qu'il "condamne avec gravité l’incendie volontaire survenu dans les...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139533
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139533
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139533
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com