28.8 C
Mamoudzou
samedi 20 avril 2024
AccueilEconomieTéléphérique ou barge dédiée aux poids lourds depuis Longoni : les transports...

Téléphérique ou barge dédiée aux poids lourds depuis Longoni : les transports de demain font l’actualité du jour

Mer, air et terre… les trois éléments font évoluer en 3D le Plan global de transport et de déplacement, qui dessine les modes de transport à Mayotte. Le conseil départemental semble décidé à investir. Une continuité des annonces du précédent exécutif, que l’actuel commence à mettre en musique en élargissant l’ambition.

Le 3ème comité de suivi du Plan Global de transport et de déplacement de Mayotte a permis de donner les premières échéances de mise en place de moyens alternatifs à la voiture. Il est de la compétence du conseil départemental, c’est donc le 3ème vice-président Ali Omar chargé de l’administration générale, des transports et de la transition écologique, qui siégeait, aux côtés de la DEAL (Equipement), de la préfecture ce mercredi 30 mars 2022, et de partenaires financiers comme la Banque des Territoires.

Il s’agit de trouver des solutions à l’échelle du département, puisque rappelons que le projet CARIBUS de transport collectif urbain sur le Grand Mamoudzou est mené par la CADEMA.

Le département s’attèle à plusieurs modes de transports. A très court terme, ce sont des rotations de barges qui seront testées sur la ligne Longoni-Dzaoudzi uniquement pour le transport des camions. Un travail est en cours pour régler les détails techniques, et on imagine que le lieu de beachage à Longoni en fait partie, mais au conseil départemental on annonce des expérimentations de rotations, « dès que le Pole et le Karihani sont revenus de Maurice, c’est à dire dès juillet », nous précise Ali Omar. Les anciennes barges y seront dédiées.

Le village brochettis doit être déplacé

A moyen terme, c’est le transport maritime de passagers qui est visé. « Nous mettrons en place des navettes d’une capacité de 100 à 150 personnes, qui navigueront à 40 nœuds 74km/h, reliant Mamoudzou par le Nord jusqu’à Longoni, et par le Sud, à Iloni ». Les études sont lancées pour un montant de 2 millions d’euros, « pour notamment étudier les profondeurs aux marées haute et basse afin de choisir le type de pontons adapté ». L’agrandissement des gares maritimes de Mamoudzou (Grande Terre) et de Fongoujou (PT) impose de déplacer les mamas brochettis dont le village au fronton noirci avait été inauguré il y a quelques années. « Nous avons budgétisé 30 millions d’euros sur Fongoujou, intégrant l’agrandissement de la cale sèche, ce qui évitera d’envoyer les barges en arrêt technique à Maurice ». Enfin un signal de cohérence avec les achats d’amphidrome !

Deux téléphériques à l’étude à Mayotte

Fongoujou qui reste le centre de toutes les attentions puisqu’un téléphérique est annoncé, « un premier tracé est prévu pour rallier l’aéroport », précise Ali Omar. Le téléphérique est un mode de transport en vogue, puisque ce 15 mars, La Réunion a inauguré le sien, long de 2,7 km culminant jusqu’à 300m d’altitude, et doté de 5 stations. Il dessert le campus universitaire et des quartiers densément peuplés. C’est l’entreprise Poma, qui se présente comme le leader mondial du transport par câble, qui est aux manettes. C’est elle qui livre le plus long téléphérique urbain de France à Toulouse. Et qui pourrait être sollicitée à Mayotte. Une autre étude est en effet menée sur une liaison Passamainty-rond point de Jumbo à Majikavo.

Feder, FSE, europe, Mayotte, PMI
Le Pôle d’échange multimodal de Coconi

Le projet de transport par bus en interurbain, sur les lignes Mamoudzou-Chirongui, Mamoudzou-Dzoumogne et Dzaoudzi-Fongoujou, a déjà fait l’objet d’un appel à projets. Comme nous l’avons vu, le Pôle d’Echange Multimodal de Coconi est en cours de construction, intégrant notamment des parking relais, « celui de Chirongui est fini ».

Enfin, la billettique est bien prévue pour intégrer un système commun à tous les modes de transports, pour effectuer comme c’était annoncé, le trajet aéroport de Pamandzi vers Kani Keli avec un seul et même billet.

Pour financer tout ça, les fonds européens sont sollicités, avec amorçage par le conseil départemental sur les 25% non financés. On se souvient de l’inquiétude qui régnait à la suite de l’annonce de Bruxelles de l’arrêt de financement des infrastructures par le fonds FEDER afin qu’il soit affecté à un autre développement que du béton sur l’enveloppe 2021-2027. Mayotte étant très en retard, il fallait demander une dérogation, c’est quasiment fait, selon l’élu, « notre vice-président Salime Mdere est monté au front au niveau de la Commission européenne, nous avons obtenu un accord de principe. »

A un horizon beaucoup beaucoup plus lointain, le « Treni bile » (train bleu) et un viaduc, sont toujours dans les cartons, « nous devons déjà mener des investissements lourds pour les projets décrits ci-dessus, nous ne pouvons pas nous éparpiller », conclut Ali Omar.

Anne Perzo-Lafond

 

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Marine Le Pen plébiscitée à Mayotte, « contre les campagnes de com’ du gouvernement »

0
La présidente du RN à l'Assemblée nationale est certaine de retrouver ici ses thèmes de prédilection, l'insécurité, l'immigration clandestine, quoique peu à peu grignotés par les annonces gouvernementales et européennes. Ses soutiens n'y voient "que de la communication"

L’agenda loisirs du week-end : Un casting de Miss Mayotte, de la lecture pour...

0
Au programme de ce week-end : Casting Miss Mayotte 2024 à la MJC de Mangajou ; Animation « Bébé lecteur » à la médiathèque municipale à Chirongui ; un carnaval à Labattoir avec défilé et diverses animations, de la rando avec les Naturalistes et les sorties tranquilles, une soirée au Zen Eat ; les finales de la Supercoupe communale sport ramadan Football ; sans oublier les séances de cinéma.
JIOI, athlétisme, Mayotte, JO, Baléares

Faute d’infrastructure, nos athlètes vont s’entrainer ailleurs

0
Ils se sont envolés vers Paris ce vendredi puis les Baléares, Ali Soultoini, Kamel Zoubert et Mohamed Ousseni où ils ont rejoint Saïd Soyifidine et Djassim Ahamada
Interreg, Mayotte, Madagascar

Lancement d’une filière de fourrage malgache au profit du bétail mahorais

0
C’est une opération dans le cadre de la gestion par le conseil départemental de l’enveloppe européenne INTERREG VI Canal du 2021-2027 de 10,2 millions d’euros. Pour rappel, il s’agit de développer des actions « gagnant-gagnant »,...
CDC Habitat, Banque des Territoires, SIm, logements, EPFAM, Mayotte, LBU

Inauguration de logements à Dzoumogné, « on aimerait y habiter ! »

0
Malgré les crises, la SIM poursuit son objectif de sortir 500 logements par an. A Dzoumogne, le maire a été proactif sur la sortie de deux programmes de financement de 90 logements au total

Recent Comments