24.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 juillet 2022
AccueiljusticePlusieurs condamnations dans l'affaire Benalla

Plusieurs condamnations dans l’affaire Benalla

L'ancien chargé de mission de l'Elysée, et ancien garde du corps du candidat Macron, était jugé ce vendredi en correctionnelle pour l'affaire de violences policières place de la Contrescarpe le 1er mai 2018. Également appelés à la barre, deux policiers, dont Laurent Simonin, nommé depuis DTPN de Mayotte, accusés d'avoir joué le rôle de facilitateurs, mais bénéficiant de circonstances atténuantes, a fait savoir la juge.

Le jeune chargé de mission de l’Elysée avait été identifié par le journal Le Monde sur une vidéo en 2018. On y distingue Alexandre Benalla, casque à visière de la police sur la tête, en train de porter des coups à un supposé manifestant à terre place de la Contrescarpe, dans le 5ème arrondissement de Paris, le 1er mai 2018. S’en était suivi une série d’accusations, puisqu’après avoir été limogé par l’Elysée, on reprochait à celui qui fut garde du corps du président Macron, d’avoir utilisé illégalement deux passeports diplomatiques et d’avoir produit un faux pour obtenir un passeport de service.

Il comparaissait ce vendredi devant la justice pour “violences commises en réunion”. A ses côtés notamment, les policiers Maxence Creusat et Laurent Simonin (actuel Directeur Territorial de la Police Nationale à Mayotte), accusés de lui avoir autorisé l’accès à la place de la Contrescarpe et de lui avoir fourni les images de vidéo-surveillance. Mais en raison de la personnalité même d’Alexandre Benalla qui a entretenu le flou sur ses fonctions, les dédouanait quelque peu la présidente du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez, qui estimait que ces erreurs d’appréciation de la part des deux policiers étaient imputables à la “confusion des rôles entretenus”.

Benalla, Simonin, Mayotte
Laurent Simonin lors du passage à Mayotte des ministres Darmanin et Lecornu

A l’intention du principal accusé, la juge évoquait un sentiment « d’impunité et de toute puissance», tel que le rapportent nos confrères de Libération, “Vous avez franchi la ligne entre la débrouillardise et l’efficacité dont vous vous vantez, et la commission d’une infraction pénale”.

Dépassant les réquisitions du parquet à 18 mois de prison avec sursis, la condamnation portée à l’encontre d’Alexandre Benalla se monte à trois ans d’emprisonnement, dont un an ferme sous bracelet électronique, et 500 euros d’amende, “les CRS auraient pu se débrouiller seul”, tranchera la magistrate.

Les deux policiers ont été condamnés à 5.000 euros d’amende et à trois mois de prison avec sursis, sans inscription au casier judiciaire.

Par la voix de son avocate, Alexandre Benalla a annoncé son intention de faire appel.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conférence sur le thème de l’accompagnement des orphelins à Mayotte organisée...

139533
Ce dimanche, l’association DYAMA, Maison des orphelins de Mayotte organise à Mronabéja, en partenariat avec le Conseil Cadial et la Fédération des associations Islamiques...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139533
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139533
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com