26.8 C
Mamoudzou
vendredi 23 février 2024
AccueilCultureLes Archives et le rectorat main dans la main pour enrichir l'histoire-géo...

Les Archives et le rectorat main dans la main pour enrichir l’histoire-géo avec le contexte local

Un enseignant est détaché par le rectorat pour jeter des ponts entre élèves, enseignants et les Archives du conseil départemental. Il s'agit d'adapter les programmes au contexte local, et vice-versa, pour de meilleures actualisation et compréhension.

En dehors des très prisées Journées européennes du patrimoine, les Archives départementales sont peu visitées. Or, elles regorgent d’informations sur le territoire. Les données les plus anciennes datent de 1841, lors de la cession de Mayotte à la France, mais c’est déjà tout un pan d’Histoire qui ne demande qu’à être révélé. C’est pourquoi le rectorat et le conseil départemental ont collaboré pour inciter les élèves à s’en accaparer.
La directive est nationale, nous explique Gilles Halbout : « L’implication des élèves dans les Archives départementales a été rendue possible depuis 1949 en métropole et 2017, l’adaptation des programmes au contexte régional sur plusieurs thèmes, a été rendu obligatoire. » Incongruité, c’est en 2017 qu’ont été arrêtées les mallettes pédagogiques distribuées auparavant aux enseignants à Mayotte, souligne encore le recteur.
Il s’agit de mettre à disposition un enseignant qui va travailler avec les Archives du conseil départemental sur des matériaux et des documents pédagogiques pour former les enseignants sur différentes thématiques. « Nous pourrons adapter les programmes d’histoire-géographie sur les thématiques par exemple du volcan, de la mer ou de l’esclavage, et en se basant sur des éléments locaux pour introduire les programmes nationaux sur ces deux matières. Les Archives permettent de travailler sur des documents écrits ou sonores. »
L’enseignant Anli Boura a été désigné pour cette mission

Le professeur-relais Anli Boura a été désigné pour ce travail de tissage de lien entre l’Histoire de l’île et l’éducation nationale, « il a commencé sa première journée de formation le 28 octobre ». Il sera présent aux Archives tous les mercredis.

Les enseignants formés pourront se rendre avec leurs élèves aux Archives, qui pourront aussi envoyer des agents dans les établissements scolaires.
La convention a été signée ce mercredi entre le conseil départemental et le rectorat, en présence du président Ben Issa Ousseni, de la vice-présidente en charge de la culture, Zouhourya Mouayad Ben, de El-Enrif Hassani, conseiller départemental de Mamoudzou 1 et du recteur Gilles Halbout dans les locaux des archives départementales.
A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments