28.8 C
Mamoudzou
dimanche 21 avril 2024
AccueilEconomieL’octroi de mer prolongé jusqu’en 2027, annonce le député Omarjee

L’octroi de mer prolongé jusqu’en 2027, annonce le député Omarjee

Le Parlement européen s’est prononcé favorablement sur l’octroi de mer, ainsi que sur le fonds dédié aux catastrophes naturelles.

L’octroi de mer était sur la sellette, comme à chaque date d’arrivée à échéance, les autorités européennes le jugeant discriminatoire. Cette taxe différencie dans les outre-mer français, les produits importés et ceux qui sont fabriqués localement au bénéfice de ces derniers.

En mai 2020, un rapport commandé par le gouvernement préconisait de supprimer l’octroi de mer, le qualifiant d’  » impôt dévoyé et inefficace « , mais sans proposer de réelle alternative.

Le ministère des outre-mer semblait déterminé à le maintenir, précisant que ces taxes à l’importation ont permis de protéger 1.064 produits locaux, tous territoires confondus, et appelant à « actualiser cette liste de produits pour bien prendre en compte les nouveaux besoins et projets de développement des territoires ». En 2019 l’octroi de mer avait rapporté globalement 91 millions d’euros aux collectivités mahoraises, dont 75 millions aux communes.

Le Parlement européen a adopté à la quasi unanimité (685 Pour, 5 contre, 5 abstentions) le rapport du député européen Younous Omarjee pour la Commission REGI, qui avait prêché pour le maintien de cette taxe. « L’octroi de mer sera prolongé jusqu’à 2027 », indique le député dans un communiqué. Indiquant que le rapport prévoit de nouvelles dérogations et la révision des dispositions actuelles, « contribuant ainsi à rendre ce régime plus flexible et transparent, pour compenser au mieux les désavantages concurrentiels affectant les régions ultrapériphériques ».

« Il appartient à présent à la France de prendre les décisions attendues et nécessaires pour rendre ce régime plus juste, et corriger ici et là les effets pervers. »

Le député Younous Omarjee se félicite de ces avancées (Archives)

Permanence des catastrophes naturelles

Autre rapport qui peut intéresser notre île, celui sur le Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE) qui permet d’indemniser les régions lorsqu’elles sont frappées par des catastrophes naturelles majeures. Ce fonds est mobilisable à hauteur d’1,2 milliard d’euros par an en conjonction avec les autres dispositifs d’urgence.

Pour Younous Omarjee il s’agit de prendre en compte « le caractère permanent des catastrophes naturelles majeures », en raison du changement climatique. « Aucune région d’Europe n’est épargnée par les tempêtes, les inondations, les cyclones et les incendies. Les risques sont devenus systémiques.»

Afin de déployer ces aides et fonds plus rapidement et plus simplement encore, le rapport préconise un allègement des procédures : « Aux drames humains s’ajoutent souvent un fardeau administratif qui pénalise l’assistance aux victimes et la résilience économique des territoires. Nous appelons à corriger cela en lui apportant plus de souplesse. » a indiqué le député européen. Le rapport appelle enfin à davantage de synergie avec le mécanisme de protection civile de l’UE, et les Fonds structurels (Interreg, FEDER) pour l’adaptation aux changements climatiques.

Enfin, cette semaine le Parlement européen à Bruxelles a voté l’exclusion tout financement vers les énergies fossiles ou le nucléaire au sein du Fonds de Transition Juste qui concentrera 17,5 milliards d’euros dans les régions les plus dépendantes des combustibles fossiles afin d’assurer la transition énergétique.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Marine Le Pen plébiscitée à Mayotte, « contre les campagnes de com’ du gouvernement »

0
La présidente du RN à l'Assemblée nationale est certaine de retrouver ici ses thèmes de prédilection, l'insécurité, l'immigration clandestine, quoique peu à peu grignotés par les annonces gouvernementales et européennes. Ses soutiens n'y voient "que de la communication"

L’agenda loisirs du week-end : Un casting de Miss Mayotte, de la lecture pour...

0
Au programme de ce week-end : Casting Miss Mayotte 2024 à la MJC de Mangajou ; Animation « Bébé lecteur » à la médiathèque municipale à Chirongui ; un carnaval à Labattoir avec défilé et diverses animations, de la rando avec les Naturalistes et les sorties tranquilles, une soirée au Zen Eat ; les finales de la Supercoupe communale sport ramadan Football ; sans oublier les séances de cinéma.
JIOI, athlétisme, Mayotte, JO, Baléares

Faute d’infrastructure, nos athlètes vont s’entrainer ailleurs

0
Ils se sont envolés vers Paris ce vendredi puis les Baléares, Ali Soultoini, Kamel Zoubert et Mohamed Ousseni où ils ont rejoint Saïd Soyifidine et Djassim Ahamada
Interreg, Mayotte, Madagascar

Lancement d’une filière de fourrage malgache au profit du bétail mahorais

0
C’est une opération dans le cadre de la gestion par le conseil départemental de l’enveloppe européenne INTERREG VI Canal du 2021-2027 de 10,2 millions d’euros. Pour rappel, il s’agit de développer des actions « gagnant-gagnant »,...
CDC Habitat, Banque des Territoires, SIm, logements, EPFAM, Mayotte, LBU

Inauguration de logements à Dzoumogné, « on aimerait y habiter ! »

0
Malgré les crises, la SIM poursuit son objectif de sortir 500 logements par an. A Dzoumogne, le maire a été proactif sur la sortie de deux programmes de financement de 90 logements au total

Recent Comments