25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilEconomieMotifs impérieux : levées progressives en fonction des territoires, Mayotte soumise au...

Motifs impérieux : levées progressives en fonction des territoires, Mayotte soumise au vaccin

Mis en place le 28 juin 2021, les motifs impérieux sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés sur notre destination à partir 9 juin. Et une septaine est exigée. Le variant sud-africain se paie cher...

En parallèle des assouplissements des mesures sanitaires dans l’Hexagone, et sur la base d’une analyse de la situation épidémiologique et de l’avancée de la vaccination sur chaque territoire ultramarin, le gouvernement a décidé, après concertation, d’alléger le dispositif des motifs impérieux justifiant les déplacements ainsi que les mesures de quarantaine qui s’imposent aux voyageurs souhaitant se déplacer entre les Outre-mer et l’Hexagone.

Le ministère des outre-mer précise que le calendrier de la levée des motifs impérieux est indicatif : “il s’adaptera à la situation et à la dynamique épidémique sur chaque territoire. La couverture vaccinale dans les différents territoires concernés est également un critère clé pour tenir ou retarder ce calendrier”.

Entre La Réunion et Mayotte et l’Hexagone : levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) dans les deux sens à partir du 9 juin. Avec la Polynésie, nous sommes les seuls territoires à être dépendants du vaccin pour voyager.

De plus, la diffusion dans nos deux départements de l’océan Indien d’un variant « sud-africain », est jugé “préoccupant”, car “peu présent dans l’Hexagone”, et “nécessite des mesures d’isolement renforcées par rapport aux Antilles, dans les deux sens : un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé. Les voyageurs en provenance et à destination de ces territoires s’engageront également à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non”.

Une moindre confiance dans les vaccins donc, alors que les autorités prêchent le contraire à longueur de journées.

Sous-entendu, car non précisé dans le communiqué du ministère, les personnes non vaccinées sont toujours soumises aux motifs impérieux.

Un point sur la vaccination est fait sur l’ensemble des Outre-mer.

Au 18 mai 2021, à La Réunion :

Taux d’incidence : 123 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 20 %, 2nde injection = 9 %

Au 18 mai 2021, à Mayotte :

Taux d’incidence : 13 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 14 %, 2nde injection = 7 %

Au 18 mai 2021, en Guadeloupe :

Taux d’incidence : 126 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 20 %, 2nde injection = 7 % 

Au 18 mai 2021, en Martinique :

Taux d’incidence : 36 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 15 %, 2nde injection = 8 %

Au 18 mai 2021, à Saint-Martin :

Taux d’incidence : 153 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 20 %, 2nde injection = 9 %

Au 18 mai 2021, en Guyane :

Taux d’incidence : 417 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 18 %, 2nde injection = 8 %

Au 18 mai 2021, à Wallis-et-Futuna :

Taux d’incidence : 0

Taux de vaccination : 1ère injection = 62 %, 2nde injection = 54 %

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com