Volcan : regain des séismes sur les 15 premiers jours de janvier

Comme si on ne parlait pas assez de lui, notre volcan sous-marin a voulu marquer de son empreinte le début de l’année 2020. Le dernier bulletin du Réseau de surveillance REVOSIMA dresse la synthèse de la première quinzaine de janvier, secouée par 458 séismes.

0
1489
Deux zones d'épicentres (REVOSIMA n°12)

« Le nombre de séismes a augmenté de 23% par rapport à la quinzaine précédente », indique le 12ème bulletin du REVOSIMA, le Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte, publié par le Bureau de recherches géologiques et minières en partenariat notamment avec l’Institut du Globe de Paris. Ce sont 458 séismes qui ont été enregistrés en 15 jours. L’activité sismique principale reste toujours concentrée à 5-15 km de Petite-Terre, à des profondeurs de 25-50 km.

Une sismicité plus faible en nombre et en énergie est également toujours enregistrée proche de Petite-Terre à environ 5 km à l’est (à des profondeurs de 25-45 km) voire sous Petite Terre.

Rappelons que l’éruption sous-marine est située à 50-60km à l’Est de Mayotte, à 3.500m de profondeur, permise par la vidange d’une chambre magmatique située à l’Est. Celle-ci est considérée par une étude allemande comme la plus vaste détectée dans le manteau supérieur de la Terre. Depuis la découverte de l’édifice volcanique, trois nouveaux points de sorties distants avaient été identifiés.

Les séismes du Nouvel An à 24km à l’Est

La magnifique coupe du volcan avec panache de fumée, image produite par la mission MayObs

Deux séismes ont été ressentis, l’un d’une magnitude voisine de 5,1 (MLv), le 1er janvier 2020 à 40 km de profondeur situé à 24 km à l’Est de Dzaoudzi, l’autre le 2 janvier 2020, d’une magnitude voisine de 5,2 (MLv), également à 40 km de profondeur et 24 km à l’est de Dzaoudzi.

Le REVOSIMA enregistre toujours des signaux sismiques de type très longue période VLP (très basse fréquence) similaires notamment à l’évènement enregistré le 11 novembre 2018. Alors que seulement 4 avaient été enregistrés sur la dernière quinzaine, sur les 15 jours premiers jours de l’année, 14 VLP ont ainsi été enregistrés. Ils sont le marqueur d’un mouvement de fluide, possiblement magmatique.

Les déplacements de surface mesurés depuis le début de la crise par les stations GPS de Mayotte indiquent toujours un déplacement d’ensemble de Mayotte vers l’est d’environ 19 à 21 cm et un affaissement (subsidence) d’environ 9 à 16 cm (d’ouest en est). Un ralentissement des déplacements est observé depuis avril-mai 2019.

Comme nous l’avions signalé, une paire de fibres optiques du câble LION 3 va être mise à disposition pour écouter les mouvements sismiques.

Consulter les dernières analyses ipgp_revosima_n12

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here