Le budget Outre-mer toujours touché par « le manque d’ingénierie locale »

On en avait eu le parfum en 2019, c’est maintenant l’amer gout des crédits non consommés qui s’invite comme régime minceur au budget Outre-mer. Où l’on voit que le problème d’ingénierie n’est pas propre à Mayotte.

0
580
Annick Girardin annonce un budget en baisse sur les crédits de paiement

Il s’élève à 2,6 milliards en autorisations d’engagement (nouvelles dépenses que le ministère peut réaliser chaque année) mais à 2,5 milliards seulement en crédits de paiement, en baisse de 100 millions par rapport à 2019, a expliqué la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

La baisse des crédits de paiement s’explique notamment par « des crédits non consommés », pour 66 millions, et la ministre a de nouveau souligné un manque d’ingénierie locale pour porter les projets. “Nous ne sommes pas des incapables”, a déclaré en réponse le député PS de Martinique Serge Letchimy.

Dans une interview exclusive dans le JDM, la ministre Annick Girardin s’expliquait notamment sur l’absence de ventilation entre les territoires de 1,8 milliard d’euros de crédits pour 2019. Ils devaient être affectés en fonction des “réformes engagées” par les DOM.

En juin 2019, la Cour des comptes, pointait que 177 millions d’euros prévus pour le paiement des factures des opérations engagées n’ont pas été consommés. Lors de l’évaluation par la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale des politiques publiques menées en Outre-mer, Olivier Serva, rapporteur spécial sur le budget de l’outre-mer, qui s’était déplacé pour les évaluer à Mayotte, en a profité pour attirer l’attention de la ministre des Outre-mer sur les problèmes causés par le manque d’ingénierie à tous les niveaux de l’administration. Une défaillance qui “s’observe aussi bien au niveau des services centraux de l’Etat, notamment au sein de la Direction Générale des Outre-mer, qu’au niveau des services déconcentrés de l’Etat ou encore des collectivités territoriales”, indiquait-il.

En réponse, Annick Girardin avait assuré que son ministère réfléchissait aux différents moyens de renforcer l’ingénierie dans les territoires. Depuis, aucun des pools d’ingénierie annoncés comme mis à la disposition des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’Etat, n’a vu le jour. Excepté à Mayotte où il est en phase finale de constitution. Peut-être va-t-on enfin ici endiguer les économies faites sur le dos du manque d’ingénierie…

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here