27.8 C
Mamoudzou
mardi 16 avril 2024
AccueilorangeMidaïn Soilihi maintenu chez Mayco : son départ est annulé par la...

Midaïn Soilihi maintenu chez Mayco : son départ est annulé par la Dieccte

C’est un rebondissement de taille après l’issue de la longue grève chez Mayco en fin d’année dernière. Une affaire qui s’était personnalisé au point d’opposer le délégué du personnel Midaïn Soilihi à la direction de l’entreprise. La Direction du Travail vient d’annuler son départ par rupture conventionnelle.

Son visage était dans tous les médias lors de la grève dure qui a paralysé Mayco en fin d’année dernière : Midaïn Soilihi, délégué syndical CGT Ma et représentant du personnel, peut continuer à exercer dans l’entreprise.

Une partie des salariés de l’usine de production locale de Coca Cola, s’était mise en grève le 27 octobre 2017 pour obtenir des réévaluations de salaires, et des primes d’objectif. Un conflit très dur, qui avait incité la direction à licencier 5 salariés, et à en projeter 3 autres, tous délégués du personnel. Les tensions avaient pris fin lors de la signature d’un protocole d’accord plus de 3 mois plus tard, le 10 février 2018.

Outre les avantages financiers demandés, il entérinait le départ du leader du mouvement, Midaïn Soilihi, le comptable de l’entreprise, par une rupture conventionnelle. Un deal qui avait pour objectif de rétablir le calme chez Mayco, avait invoqué la direction, qui consentait en échange, à réintégrer les 5 salariés licenciés.

Le sacrifice de Midaïn

Les gendarmes étaient intervenus plusieurs fois dans ce conflit

Mais ce 24 avril, la Direction du Travail (Dieccte) vient d’annuler cette procédure (Lire Décision RC MAYCO – Soilihi Midain). Entre autre argument, l’inspectrice indique que le salarié a pris cette décision sous la crainte de la perte d’emploi pour ses collègues, en clair, qu’il s’est sacrifié : « Au moment où monsieur Soilihi s’est engagé sur le principe de la rupture conventionnelle, ce choix s’est trouvé mis en balance, non seulement avec la perspective de licenciements pour faute lourde pour lui-même et plusieurs autres salariés, mais également dans un contexte d’incertitude sur la pérennité des emplois du site en cas de prolongation de la grève.

« Elle explique que « l’enquête met en évidence que ces faits ont pesé sur sa latitude à consentir librement à une rupture conventionnelle ».

D’autre part, la Délégation unique du personnel (DUP) a été consultée sur le projet de rupture conventionnelle de Midaïn Soilihi au cours d’une réunion qui s’est tenue le 7 mars 2018 et a émis un avis défavorable sur cette mesure. Une réunion qui avait d’ailleurs été reportée sans que le concerné n’en soit averti, souligne la Direction du travail.

Comme il s’y était engagé, Midaïn Soilihi n’exerçait plus chez Mayco depuis la signature du protocole de fin de conflit, bien que percevant toujours un salaire, nous explique le secrétaire départemental de la CGT Ma, Salim Nahouda, « il prenait ses congés ».

Après consultation de ces éléments, l’inspectrice du travail conclut que « L’autorisation de procéder à la rupture conventionnelle du contrat de travail de monsieur SOILIHI MIDAIN est refusée. » IL peut donc être réintégré dans l’entreprise.

Il n’y aura donc eu aucun licenciement à l’issue du conflit.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMBTP, FEDOM, MEDEF, Mayotte, Action logement, CERC, CUF, CAUE

Logement : les entreprises s’engagent mais le foncier reste en rade

0
Présidée par Hervé Mariton, la conférence sur l’engagement des entreprises dans les politiques de logement mettait une nouvelle fois le doigt sur le déficit de moyens mis sur la régularisation foncière en comparaison de ce qui a été fait pour l’état civil

L’EPFAM et Art Terre Mayotte unissent leurs compétences pour développer la filière BTC

0
L’Etablissement public foncier et d'aménagement de Mayotte et l’association Art Terre Mayotte ont signé deux conventions partenariales pour faire la promotion de la brique de terre comprimée. Avec comme objectif le soutien de la filière notamment par la création d'un Atelier Mahorais de Terres à Construire
Violences, Mayotte, agression, Guévenoux, Wuambushu

Violences : Des agressions en cascade 

0
Alors que l’opération Wuambushu 2 est sur le point de démarrer, depuis quelques jours, les vols avec violences et les agressions se sont multipliés sur l’île, plongeant les habitants dans le désarroi. 
Wuambushu, Marie Guévenoux, Gérald Darmanin, Mayotte

Sécurité : Marie Guévenoux s’exprime sur la suite de Wuambushu ce mardi

0
Alors que la date du 15 avril a été annoncée comme le démarrage d'une nouvelle version de l'opération Wuambushu rebaptisée, la ministre déléguée chargée des Outre-mer s'exprimera a ce sujet ce 16 avril depuis Paris

Opération de contrôles : Au cœur de l’action avec l’escadron « Guépard »

0
Alors qu’une nouvelle opération dans la continuité de celle de Wuambushu doit débuter officiellement cette semaine, nous avons pu suivre exceptionnellement une opération de contrôles de la gendarmerie, ce samedi, dans un quartier d’habitats informels du côté de Kahani où près de 150 gendarmes ont été mobilisés

Recent Comments