28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilorangeLes enfants continueront à être placés en rétention

Les enfants continueront à être placés en rétention

Gérard Collomb
Gérard Collomb

Dans le cadre du projet de loi immigration porté par Gérard Collomb, une trentaine d’amendements ont été déposés afin de mettre fin à la rétention des mineurs.
Des amendements issus de l’opposition de gauche (PS et communistes), mais aussi de députés centristes et LREM.

Actuellement la règle est la suivante rappelle Libération : “Si les mineurs sans famille sur le territoire ne peuvent séjourner en centre de rétention administrative (CRA), il est permis de placer des enfants avec leurs parents. Une situation que dénoncent depuis longtemps les associations, l’Unicef mais aussi le Défenseur des droits Jacques Toubon. Ce dernier a encore alerté le Premier ministre, début mars, lui rappelant «l’impérieuse nécessité de protéger en toute hypothèse les droits et l’intérêt supérieur des enfants».” Le défenseur des droits rappelait ainsi que «En 2017, la France a enfermé, pour la seule métropole, 275 enfants dont de nombreux nourrissons, soit presque autant que durant les années 2012, 2013, 2014 et 2015 réunies». En 2016, les mineurs en rétention à Mayotte ont atteint le nombre de 4000 selon Libé.

“Intolérable” mais toléré
Elise Fajgeles, rapporteure (LREM) du projet de loi estimait elle-même qu’il était “insupportable à tous de voir des mineurs en rétention”.  «C’est injustifiable de dire que cette situation est intolérable mais qu’on la tolère» lui a répliqué la députée France Insoumise Danièle Obono. Rejointe par sa consoeur communiste Elsa Faucillon qui a estimé  “inconcevable de voir une enfance derrière les barbelés dans le pays des droits de l’homme”

Une "aire de jeux" au CRA de Mayotte...
Une “aire de jeux” au CRA de Mayotte…

Toutefois la rapporteur et derrière elle, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb ont exclu toute interdiction de la rétention des mineurs, alors même qu’un rapport de 2012 préconisait l’assignation à résidence. Parmi les arguments avancés, le risque de “fuite” mais aussi “la situation à Mayotte”. Selon le ministre, une telle protection des mineurs impliquerait à terme que “dès qu’il y a un enfant dans une famille, celle-ci ne puisse plus jamais être éloignée”.
Il se dit toutefois ouvert à la discussion en ce qui concerne les conditions d’accueil des mineurs en CRA afin de les rendre “dignes pour tous”. Un positionnement qui survient alors que la France a déjà été condamnée pour “traitement inhumain et dégradant” au regard de la Convention européenne des Droits de l’Homme dans au moins cinq dossiers.
Au CRA de Mayotte que nous avions pu visiter en octobre dernier, des “espaces famille” sont spécialement aménagés afin de ne pas séparer parents et enfants. Ils disposent ainsi de chambres communes séparées des autres retenus. A côté de ces chambres austères se trouvent des “aires de jeux”. En fait, de vastes cages intégralement grillagées avec quelques jouets, cabane ou tricycles colorés, à l’intérieur. En revanche aucun accès au savoir ou dispositif de scolarisation n’est prévu dans cette enceinte. Un cadre “conforme” au Céséda ( code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) selon la Police aux frontières qui administre le lieu. Mais qui mériterait sans doute à être humanisé davantage.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139532
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139532
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139532
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139532
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139532
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139532
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com