Refus des reconduites par les Comores : toujours pas d'évolution, informe le Quai d'Orsay

0
192
Le palais de Beït Salam, Présidence de l'Union des Comores.
Le palais de Beït Salam, Présidence de l’Union des Comores.

La situation de blocage dure. Aucune issue n’est entrevue dans la nouvelle tension diplomatico-politique entre les États comorien et français, selon la dernière déclaration de ce samedi du ministère des Affaires étrangères (Déclaration Comores _ Mayotte). Comme dans le premier communiqué, on n’y parle pas de condamnation.

« La France exprime sa grave préoccupation et regrette vivement la mise en œuvre des mesures notifiées aux compagnies aériennes et maritimes de ne pas prendre à bord des ressortissants comoriens reconnus comme étant à Mayotte en situation illégale. Cette mesure a provoqué de fortes tensions dans le département de Mayotte. Le gouvernement français a entrepris dès la publication des premières mesures des démarches auprès des autorités comoriennes au niveau politique et diplomatique pour que soient rapportées sans délai ces mesures et le gel des transports résultant d’une décision unilatérale.

Le gouvernement français tient à réitérer sa détermination à préserver la sécurité des personnes et des biens à Mayotte et presse le gouvernement comorien de contribuer à la désescalade des tensions par la levée des restrictions à la circulation des personnes. La France renouvelle sa disponibilité à poursuivre activement le dialogue avec les Comores dans tous les domaines de notre coopération. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here