25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 25 mai 2022
AccueilorangeEmmanuel Macron participe à la rupture du jeûne et appelle à la...

Emmanuel Macron participe à la rupture du jeûne et appelle à la cohésion face au fanatisme

Emmanuel Macron au diner du CFCM TweetLe rendez-vous est organisé depuis 10 ans mais il n’avait encore jamais accueilli un président de la République. Ce mardi soir, pour la 1ère fois, un chef de l’Etat a répondu à l’invitation du CFCM, le Conseil français du culte musulman, à un mois de la fin du mandat de son président Anouar Kbibech. Emmanuel Macron, accompagné du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, également chargé des cultes, est venu fêter ce rituel avec la volonté de faire passer un message, le premier sur l’islam depuis son élection.

Le président a d’abord rappelé que les «terribles attaques terroristes» de ces derniers mois avaient pour «objectif évident de créer entre les Français de toutes croyances et de confession musulmane une déchirure profonde» et «de donner de l’islam, l’image d’une religion cautionnant le meurtre et la terreur». Le président de la République a mis des mots sur ce constat : une «perversion de l’image de l’islam».

Il a ainsi salué les prises de positions d’Anouar Kbibech et des «autorités musulmanes fermes dans leurs convictions, solides dans la dénonciation de ces crimes. Pas une fois le CFCM n’a fait défaut», a rappelé le chef de l’Etat parlant d’une «attitude exemplaire», qui «doit être celle de tous les acteurs de l’islam sur l’ensemble du territoire». «Grâce à vous, ce combat pour maintenir l’unité nationale a été remporté et nous avons su tenir collectivement la voix de la raison».

Mosquée de Labattoir fidèle«C’est pour cela aussi que je suis là ce soir, à vos côtés. Et voir l’ensemble des représentants des différents cultes, présents avec vous, dans cette fraternité manifeste est la meilleure preuve que le peuple français, quelles que soient les religions, les convictions philosophiques est uni et, en ces matières, indivisible», a-t-il ajouté.

«Contre le fanatisme et sa diffusion»

Pour autant, pour Emmanuel Macron le combat pour maintenir cet esprit de fraternité est encore devant nous: «Nous vivons une époque où tout est là pour nous diviser, où tout peut s’effondrer, les risques géopolitiques, les fractures qui s’ouvrent, les béances régionales intra-religieuses qui se jouent dans d’autres continents et le doute qui a gagné notre société. Notre défi est, bien sûr, sécuritaire, face au terrorisme qui sévit, mais il est aussi moral et civilisationnel. Et dans ce défi, votre rôle est immense, tout comme votre responsabilité. Face à cette responsabilité, il y aura celle de l’État et des pouvoirs publics. Et ma présence ici, ce soir, à vos côtés, n’est là que pour vous remercier. Face aux responsabilités immenses qui nous attendent, vous m’aurez à vos côtés.»

Parmi ces responsabilités se trouvent évidemment «le combat contre le fanatisme et sa diffusion». «Notre combat déterminé contre le terrorisme de Daech et l’idéologie totalitaire qui le supporte doit nous conduire avec détermination à lutter contre ceux qui cherchent à faire de vos lieux de culte et de transmission, de votre tradition religieuse, des lieux de prêche de haine, voire d’appel à la violence».

Un «combat de la pensée et de la foi»

Il a appelé les musulmans à «combattre pied à pied sur le terrain théologique et religieux, démasquer chaque fois que nécessaire, l’usurpation de vos valeurs». Un «combat de la pensée et de la foi» qu’il faut poursuivre «sur le terrain, en particulier auprès des populations les plus jeunes dont nous savons tous qu’elles ont des réticences à passer les portes de vos institutions».

Et le président d’affirmer que «la République vous aidera dans cette tâche dès qu’il conviendra de prendre des mesures coercitives pour que cessent ces détournements, mais elle ne peut se substituer à vous sur le terrain théologique et religieux à votre indispensable travail.»

Le chef de l’Etat a également rappelé l’importance de la formation, pour éviter une «pratique de l’islam organisant une ségrégation au sein de la République et contre tout ce qui façonne un repli identitaire, parce que fonder son identité politique et sociale sur sa seule foi, c’est, au fond, admettre que sa foi n’est pas compatible avec la République». Pour Emmanuel Macron, «personne en France ne peut faire croire que votre foi n’est pas compatible avec la République, personne ne peut faire croire que la France et les Français rejetteraient sa composante de foi musulmane. Personne ne peut demander à des Françaises et des Français, au nom de cette foi, de se soustraire aux lois de la République.»

www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Baobab Festival, le retour en force des planches

139131
C’est un programme très riche que nous offre l’événement co-organisé par le rectorat de Mayotte et la direction des affaires culturelles de l’Etat. Après deux années de privation sous l’effet Covid, la scène du lycée des Lumières est de nouveau piétinée par des acteurs et actrices amateurs ou confirmés, plus nombreux qu’auparavant en raison de la séquence « Jeunes pousses ». Les classiques y sont remaniés au goût du jour
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139131
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139131
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139131
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139131
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139131
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com