Les Mahorais arbitrent les deux duels des législatives

0
77

Législatives 2017Au sud, dans la 2e circonscription, les deux finalistes se connaissent bien. D’un côté, Mansour Kamardine, avocat, 58 ans et 36,85% des suffrages exprimés au 1er tour. L’ancien marie de Sada (1983-1991) et conseiller départemental (1994-2008) veut retrouver le palais Bourbon qu’il a déjà connu entre 2002 et 2007.

De l’autre Ibrahim Boinahery, statisticien, 51 ans, a rassemblé 12,03% au 1er tour, un retard qui pourrait être très compliqué à rattraper pour l’ancien maire de Tsingoni et ancien président de l’Association des maires de Mayotte. Dans un communiqué conjoint, MDM et PS appellent à voter pour lui mais pas l’ancien député éliminé Ibrahim Aboubacar (PS) qui n’a pas donné de consigne de vote.

Dans la 1ère circonscription, une femme s’est glissée dans ce 2nd tour : Ramlati Ali, médecin, 56 ans, 16,81% des voix au 1er tour. L’ancienne maire de Pamandzi, et actuellement présidente de la SIM a reçu plusieurs soutiens dont celui du sortant Boinali Saïd, et comme dans le sud, si le MDM appelle à voter pour elle, le candidat du parti éliminé au 1er tour Daniel Zaïdani, n’a pas donné de consigne à titre personnel.

Vote lors du 1er tour des législatives, le dimanche 11 juin à Mayotte
Vote lors du 1er tour des législatives, le dimanche 11 juin à Mayotte

Face à elle, elle trouve Elad Chakrina, en tête d’une voix à 16,82% lors du 1er tour dimanche dernier. L’ambitieux avocat de 36 ans, s’est retrouvé conseiller municipal à Tsingoni par la grâce de très nombreuses démissions sur la liste battue, portée à l’époque par un certain… Ibrahim Boinahery. Avant ce scrutin, il a déjà prouvé, en obtenant l’investiture LR, son habileté à manœuvrer dans le paysage politique mahorais pour le moins morcelé.

Nous saurons en fin de journée, qui des deux avocats LR, du statisticien MDM et de la médecin PS sera élu ce dimanche soir et partira pour la toute première session du mardi 27 juin.

75% de participation à Saint-Pierre et Miquelon

Lors de ce second tour, les règles sont plus simples qu’au premier : fini le regard tourné vers la participation et le fameux taux de 12,5% des inscrits. Cette fois-ci, il suffit d’obtenir le plus grand nombre de suffrages pour l’emporter.

En ce dimanche matin à Mayotte, les bureaux de vote vont ouvrir à 8 heures et jusqu’à 18 heures, mais ailleurs, certains sont déjà dépouillés. Ainsi à Saint-Pierre-et-Miquelon, la ministre des Outre-mer sait si elle parvenue à se faire réélire alors qu’elle était arrivée à égalité avec son concurrent dimanche dernier.

Annick Girardin
Le sort d’Annick Girardin mobilise Saint-Pierre et Miquelon

La seule information que nous pouvons communiquer est la participation dans ce territoire : elle est de 75,35%,15 points supérieure au 1er tour. Il faut dire que la ministre des Outre-mer Annick Girardin y joue son poste.

Abstention et ampleur de la majorité

Même hausse en Martinique (22,27% à 17h, contre 18,19% la semaine dernière mais un taux de 29,43% en 2012), en Guadeloupe et en Guyane (25,17% à 17h contre 20,69 % à la même heure au premier tour).

Hausse également dans de nombreux bureaux de vote des français des Amériques. Au total, 27 sièges sont destinés aux territoires ultramarins et 11 aux Français de l’étranger, avec deux questions essentielles pour ce second tour, quel que soit l’endroit où l’on vote : quel niveau d’abstention après le record (51,2%) de la semaine dernière et quelle majorité pour Emmanuel Macron.

Si La République en Marche est assurée d’obtenir une majorité, les derniers sondages lui promettent même de dépasser très largement les 400 sièges (il en faut 290 pour atteindre la majorité). Les électeurs amplifieront-ils les résultats du 1er tour alors que la crainte d’une majorité écrasante de LREM a été agitée toute la semaine, à droite comme à gauche?

A Mayotte, des résultats partiels dans la soirée

Législatives: les 2 circonscriptions de Mayotte
Législatives: les 2 circonscriptions de Mayotte

Vingt-sept sièges sont dévolus aux représentants ultramarins et onze aux Français de l’étranger.
La Nouvelle-Calédonie et les circonscriptions hors Amérique des Français de l’étranger votent ce dimanche, comme La Réunion, Mayotte et la métropole. Pas de vote en revanche à Wallis-et-Futuna, où le député Napole Polutélé, a été élu dès le premier tour.

Chez nous, les taux de participation seront communiqués par la préfecture à la mi-journée (12h) et à 17h. Quant aux chiffres des candidats, ils seront diffusés de façon partielle toutes les demi-heures, dès que 30% des résultats seront transmis à la préfecture. Cela permettra de voir se dessiner les visages des vainqueurs au fil de la soirée avant de connaître les résultats finaux.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here