24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 20 mai 2022
AccueilEconomieParfums et arômes : la première pierre d’un Pôle d'excellence rurale à...

Parfums et arômes : la première pierre d’un Pôle d'excellence rurale à Coconi

Bientôt à Coconi, un centre de production, de transformation et de recherche ouvert aux touristes (Photos: CD)
Bientôt à Coconi, un centre de production, de transformation et de recherche ouvert aux touristes (Photos: CD)

Il ne faut jamais perdre espoir. Le dicton s’applique parfaitement au futur pôle d’excellence agricole dont la 1ère pierre est posée ce lundi par le président du département. Il a fallu attendre près de 12 ans après le lancement du projet, pour qu’il soit sur le point de se concrétiser. A ceux qui en doutent à juste titre, Mayotte terre de projets, peut donc aussi être une terre de réalisations. C’est «la démonstration que Mayotte peut conduire à bien des projets d’envergure européenne», se félicite Soibahadine Ibrahim Ramadani.

Le complexe, dont le chantier démarre officiellement, est spécialement conçu pour les quelques 200 producteurs d’ylang-ylang et de vanille, réunis dans l’association Appapamay. Il va s’élever à Coconi et réunira sur un même site, des outils de production, de recherche, de transformation et une plateforme de préparation à l’export et à la vente directe. Pour le président du département, il sera «un atout considérable au cœur de la commune de Ouangani connue et reconnue dans le domaine de la filière» des plantes à parfum.

Les premiers coups de pelle de élus du département pour ce grand projet économique et touristique
Les premiers coups de pelle de élus du département pour ce grand projet économique et touristique

Tout a commencé en 2005, lorsque l’Etat a voulu créer des «pôles d’excellence rurale» (PER). Sur le modèle de ce qui existait déjà dans les espaces urbains avec les «pôles de compétitivité», l’ambition de ces PER était de soutenir le développement économique des territoires ruraux et la création d’emplois. Mais il en a fallu du temps pour que l’idée se transforme en projet puis en chantier, «un projet de longue haleine», constate le président.

Recherche et économie

En 2009, des assises des territoires ruraux, puis les travaux menés l’année suivante par un groupe d’acteurs du développement agricole de Mayotte, ont jeté les bases du complexe : ce sera un pôle de valorisation de l’ylang-ylang, de la vanille et des plantes à parfum et arômatiques. Il sera constitué de 4 zones distinctes. D’abord, un pôle recherche abritera un laboratoire sur 130m2. Ensuite, un pôle économique disposera d’une plateforme de réception de marchandises, de pesées, d’un espace de conditionnement et d’un atelier de distillation avec des alambics de plus de 1.000 litres sur 290m2.

Pour promouvoir la filière, un 3e pôle sera consacré aux activités touristiques, avec 310m2 pour une zone d’accueil, boutique, dégustation, avec une terrasse et des salles d’expositions permanentes et temporaires.

Département, Etat et tous les acteurs de la filière agricole, ensemble pour faire naître ce projet d'excellence rurale
Département, Etat et tous les acteurs de la filière agricole, ensemble pour faire naître ce projet d’excellence rurale

Enfin, une dernière zone sera structurée autour d’un jardin et d’un chemin de découverte de plantes à parfum, aromatiques ou encore médicinales.

4,6 millions pour un agropole de référence

De conventions financières et en réévaluations du coût du projet, l’ensemble représente aujourd’hui un investissement de 4,6 millions d’euros (50% de plus que le projet de 2012), financé à 42% par le département et à 58% par des aides d’Etat, en particulier du fond national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT), de fonds ministériels, du contrat de projets Etat-Région (CPER) et l’ODEADOM, l’office de développement de l’économie agricole des Outre-mer.

Pour le département, ce PER doit «nourrir un agropole local en projet su toute la zone de Coconi», indique le président Ibrahim Ramadani. Il y imagine, à terme, des créations d’emplois techniques, commerciaux et touristiques, des travaux de recherches en particulier sur de nouveaux procédés de distillations sur le jasmin ou encore la préparation à des formations supérieures dans le domaine des plantes remarquables.

Trouver le bon fonctionnement

Soibahadine Ibrahim Ramadani souhaite que Coconi soit au couer d'un agropole créateur d'emplois (Photos: CD)
Soibahadine Ibrahim Ramadani souhaite que Coconi soit au cœur d’un agropole créateur d’emplois (Photos: CD)

Soibahadine Ibrahim Ramadani compte aussi sur ce pôle pour afficher «l’excellence et la spécificité mahoraises par rapport aux autres pays producteurs en termes d’innovation dans le domaine des plantes à parfum».

Le chantier démarre mais tout n’est pas encore réglé. «Au-delà du démarrage effectif des travaux d’investissement, une réflexion doit être conjointement menée par les services de l’Etat et du département pour définir les modalités de fonctionnement du PER et la structure qui sera chargée de sa gestion». L’outil sort de terre mais le bon dosage des arômes pour le faire fonctionner est encore à inventer pour prouver qu’effectivement, Mayotte est aussi l’île du concret.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Olive crowd, Swansea, Mayotte, nappy

Une chercheuse mahoraise lance Nyfasi, le peigne qui apprivoise les cheveux...

139134
Elle se positionne sur un marché sans concurrence : le docteur Youmna Mouhamad lance un peigne pour que coiffure ne rime plus avec torture chez celles qui affichent avec coquetterie leurs cheveux afro. Chercheuse en Angleterre, elle y a bénéficié de gros coups de pouce qui lui ont permis de lancer son produit et de le breveter. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure en levant des fonds
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139134
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139134
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139134
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139134
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139134
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com