Incidents à l'amphidrome hier au soir

0
116
Cohue à l'amphidrome ce dimanche soir (Photo D.R.)
Cohue à l'amphidrome ce dimanche soir (Photo D.R.)
Cohue à l’amphidrome ce dimanche soir (Photo D.R.)

Un usager de la barge nous rapporte sa mésaventure. Alors qu’il se rend un peu avant 20h quai Issoufali en Petite Terre pour traverser, il aperçoit le portail fermé, les agents de sécurité du Service de transport maritime (STM) ayant estimé que la capacité maximum de personnes embarquées a été atteinte dans l’amphidrome. « Pourtant, beaucoup de passagers étaient encore en attente sur le lieu d’embarquement », nous signale-t-il.  En effet, comme ce fut le cas en matinée, deux avions gros porteurs avaient atterri à Pamandzi « et beaucoup de personnes repartaient après avoir déposé leurs proches en partance pour La Mecque. »

Il patiente donc, lorsqu’à 20h20 arrive une barge depuis Mamoudzou, « mais elle a débarqué les passagers et les véhicules, et est repartie à vide au large », au corps mort pour la nuit.

A 21h et 5 minutes, un 2ème amphidrome arrive alors que le flot des passagers avait grossi, « les agents de sécurité étaient débordés, mais aussi provoquant en ne laissant passer que leurs proches. Certains ont alors tenté de grimper le portail, les enfants pleuraient car ils étaient compressés dans la foule, l’un d’entre eux aurait le bras cassé, et une femme enceinte a failli être piétinée. Alors que tout le monde courait pour monter sur la barge, lorsque le commandant a battu en arrière, des gens ont failli tomber à l’eau. Il a alors remis les machine en avant, pendant que les agents de sécurité continuaient à insulter la foule. C’est inadmissible! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here