Nyambadao propose une semaine culturelle et sportive pour occuper ses jeunes

0
104
L'entrée du village de Nyambadao
L'entrée du village de Nyambadao
L’entrée du village de Nyambadao

C’est un village dont on entend peu parler… Ce qui signifie qu’il reste relativement préservé de la crise sécuritaire que connaît Mayotte. Nyambadao a connu des troubles et des cambriolages, mais, pour l’essentiel, la notion d’insécurité semble ici appartenir au passé. «C’est vrai qu’il fait bon vivre ici», indique Ahamadi Daoudou, le vice-président d’une association du village. «Nous avons des parents responsables qui s’occupent de tous les jeunes. Même si ça reste une éducation avec les enfants dans la rue, nous jetons tous un œil à ce qui se passe».

Et les grands essaient aussi d’occuper les enfants. Résultats, l’association Moussaïdiano («entraide») organise une nouvelle semaine culturelle et sportive. «Je crois que la 1ère remonte à 1999», explique Ahamadi Daoudou… «Mais il y a eu quelques arrêts!»

Pour autant, le village est toujours parvenu à remobiliser les bonnes énergies pour remettre le rendez-vous à flot. Résultat, pour ces vacances 2016, les événements se succèdent jusqu’à dimanche avec un grand voulé de clôture.

Miss et Mister Nyambadao

Après une journée de lundi consacré à l’aspect religieux du mariage et cette journée du mardi consacré aux droits et à la beauté des femmes, ce mardi soir, Nyambadao va élire son Mister et ses Miss (pour les petites et les grandes). Sept candidates sont d’ores-et-déjà en compétition pour le titre.
«Tous les événements se font dans un état d’esprit bon enfant. Notre idée est que nous nous retrouvions tous ensemble», insiste Ahamadi Daoudou. Des groupes de rap mahorais viendront animer les temps de pause, à l’image de 5 étoiles.

Une journée pour la nature

Home de Yann Arthus BertrandDemain mercredi, la journée est consacrée à l’environnement. De 8h à midi, ce sera le grand nettoyage du village avant des animations et des jeux l’après-midi en lien avec le sujet. A 18 heures, les Naturalistes viendront organiser une projection du film « HOME » de Yann Arthus-Bertrand.

Ce carnet de voyage documentaire est sorti en 2009 et il traite du lien qui unit l’homme à la terre. Grâce à de magnifiques images aériennes, le film aborde les thématiques du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources, de l’extinction des espèces… Mais est surtout un appel à la prise de conscience de l’exploitation démesurée des richesses de la Terre par l’homme et de la nécessité de modifier nos modes de consommation.

Le film sera suivi d’une petite discussion avec des membres des Naturalistes puis d’une soirée de danses traditionnelles.

Des jeux et du sport

A Nyambadao
A Nyambadao, sur la plage

Le programme continue jeudi avec un «village des jeux» le matin, animé par des membre des Céméa, puis à 15 heures un carnaval dans les rues et une soirée contes et sketchs. Vendredi sera sportive, avec des courses (relais, en sac…) et un mini tournoi de football sur la plage. Enfin samedi, ça sera randonnée jusqu’à la maison du gouverneur à Mamoudzou pour les plus sportifs et cinéma pour les autres.

«Nous ne sommes pas nombreux, du coup, on ne peut pas organiser beaucoup d’événements dans l’année. Mais comme on se connait bien, il suffit qu’on s’appelle pour démarrer des projets très vite», explique Ahamadi Daoudou. Ainsi, à la fin 2015, en plus des nettoyages réguliers des rues et des soirées de danses traditionnelles, l’association avait obtenu des fonds pour une opération de plantation. Des fruitiers et des arbres fleuris sont venus embellir le paysage du village.

Et l’association essaie encore et toujours de mobiliser les jeunes. Les responsables savent bien qu’il faut les motiver pour qu’ils prennent à leur tour la relève au sein de l’asso. Ce sera à eux de perpétuer ces moments essentiels de la vie du village où tout le monde se retrouve.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here