27.9 C
Dzaoudzi
vendredi 28 janvier 2022
AccueilFaits diversCondamné pour diffamation envers Daniel Zaïdani et Ida Nel, Salim Nahouda (CGT)...

Condamné pour diffamation envers Daniel Zaïdani et Ida Nel, Salim Nahouda (CGT) fait appel

 Salim Nahouda annonce qu'il va faire appel

Salim Nahouda annonce qu’il va faire appel

Salim Nahouda était triplement poursuivi par Ida Nel, Daniel Zaïdani et la société MCG délégataire de la gestion du port de Longoni. En direct à la radio, il avait sous-entendu qu’une corruption de certains élus avait permis à la société Mayotte Channel Gateway (MCG) d’obtenir la délégation de service public (DSP) de la part du département et donc de gérer le port de Longoni. Il avait clairement accusé certains élus de la majorité départementale de 2013 d’avoir touché une enveloppe.

A l’antenne, il avait également reproché aux élus de n’avoir pas versé à la Chambre de commerce et d’Industrie (CCI), alors gestionnaire du port et concurrent de MCG pour la DSP, la redevance habituelle de 8 à 10 millions d’euros, la privant de ressource pour une offre équitable.

Il avait enfin affirmé que la société MCG avait exercé des pressions sur les salariés de la SMART pour les débaucher, et pouvoir utiliser ses grues en défiscalisant. En direct, ses mots visent Daniel Zaïdani, également invité ce matin-là: «Tout le monde le dit, tu as vendu le port à Ida Nel, tu as vendu les Mahorais!», dit-il à Daniel Zaïdani.

2.000 euros d’amende et 15.000 euros de dommages et intérêts

Trois plaintes pour diffamation avaient donc été déposées. Elles ont été jointes en un seul dossier pour le tribunal qui donne raison à Ida Nel, MCG et Daniel Zaïdani. Salim Nahouda est condamné pour diffamation à 2.000 euros d’amende.
Il écope également de 5.000 euros de dommages et intérêts à verser à chacun des trois plaignants. Enfin, il devra s’acquitter de 4.000 euros de frais de justice. Au total, la condamnation porte donc sur une somme de 21.000 euros

A la sortie du délibéré, Salim Nahouda en compagnie de Mahamoud Aziary venu le soutenir
A la sortie du délibéré, Salim Nahouda en compagnie de Mahamoud Aziary venu le soutenir

Me Florence Journiac, correspondante de Me Jorion l’avocate des plaignants a indiqué au JDM qu’elle ne doutait pas que ses clients soient «extrêmement satisfaits de ce résultat».

Mieux préparer sa défense

Logiquement, dès la porte de la salle d’audience franchie, Salim Nahouda indiquait qu’il ne s’agissait qu’un d’un jugement de 1ère instance et qu’après consultation de la fédération nationale CGT, il allait faire appel de ce jugement.

«Il y a beaucoup d’éléments qui nous n’avons pas fourni, que nous n’avons pas osé fournir pour ce 1er procès», affirme le syndicaliste. Il met en avant le climat social qui avait précédé l’audience, précisant que ses nombreux déplacements en métropole et son implication de le mouvement l’avait empêcher de préparer correctement sa défense.

«Nous avions un conflit social avec 196 salariés menacés d’exclusion du port. Nous avons pu croire que la justice serait sensible à cette situation. Ce matin, nous nous rendons compte que la finance prime dans ce dossier», poursuit Salim Nahouda.

L’opinion publique prise à témoin

Et si la société MCG et sa responsable Ida Nel reste dans le viseur du CGTiste qui compte s’appuyer sur la centrale syndicale nationale pour continuer son combat judiciaire, l’ancien président du conseil général Daniel Zaïdani reste également au cœur de ses récriminations. «Jusqu’à preuve du contraire, je suis fier de ce que je fais pour protéger les salariés de ce département, pour défendre les droits des Mahorais, avec ma manière de syndicaliste.»

«Je n’ai jamais été sous contrôle judiciaire, je n’ai jamais été placé sous contrôle judiciaire, je n’ai jamais été sous astreinte de 25.000 euros avec retrait de passeport, je n’ai jamais participé au montage de la SPL976 qui utilise des fonds publics pour l’intérêt d’une personne. Je pense que l’opinion publique aura à juger sur cette décision», conclut Salim Nahouda.

De côté-là aussi, la bataille judiciaire sur les mots et les faits autour du port de Longoni est loin d’être terminée.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Parc Naturel Marin, dugong, Mayotte, REMMAT, OFB

Un dugong retrouvé mort par un pêcheur

139135
Ce mercredi, un dugong mâle a été retrouvé mort, flottant sur le lagon, par un pêcheur qui l’a signalé à l’opérateur nautique Mayotte Découverte. On ne connait pas encore la cause de sa mort, des analyses vont être menées
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
élections, présidentielles, parrainage, Mayotte

Top départ de la course aux parrainages pour les candidats à l’élection présidentielle

139135
Ce 27 janvier débutait l’ouverture officielle de l’envoi des parrainages au Conseil constitutionnel par les élus. Toute une organisation à respecter au pied du bulletin, sans rétractation possible
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139135
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139135
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139135
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139135
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com