23.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilEconomieEDM veut que le soleil éclaire nos nuits

EDM veut que le soleil éclaire nos nuits

Les lampadaires à panneaux solaires expérimentés par EDM depuis février
Les lampadaires à panneaux solaires expérimentés par EDM depuis février

Electricité de Mayotte (EDM) montre l’exemple pour mieux convaincre. Depuis le mois de février, le parking du siège de l’entreprise à Kawéni est éclairé exclusivement avec 26 lampadaires inédits mais probablement plus pour longtemps. Nous pourrions en effet les retrouver bientôt dans tout Mayotte. Ils fonctionnent avec un panneau solaire qui recharge une batterie. Et lorsqu’ils s’allument à la nuit tombée, les lampes LED n’utilisent rien d’autre que l’énergie stockée durant la journée.

«Non seulement ces lampadaires éclairent, mais ils éclairent très bien», explique Yacine Chouabia, le directeur d’EDM. Depuis 5 mois, on a vérifié tous les soirs et à toute heure de la nuit et les études ont montré qu’avec le climat de Mayotte et même pendant la saison des pluies, avec une grosse couverture nuageuses pendant plusieurs jours, ça fonctionne très bien.» Il faut dire que ces lampadaires n’éclairent pas toute la nuit de la même façon. Ils peuvent moduler l’intensité lumineuse qui devient par exemple un peu moins importante entre 3h et 4h, au moment où les rues sont les plus calmes.

Éclairer enfin nos villes

Ce matin, EDM rendait compte de son expérimentation aux collectivités et à la DEAL qui sont particulièrement intéressées. Car le moment de cette expérimentation n’est pas un hasard. Elle intervient au moment où toutes les communes veulent, enfin, doter leurs rues et leurs places d’éclairage public. Selon la bonne vieille maxime, en matière d’éclairage public, «nous n’avons pas des lacunes, nous avons des lagunes !»

Le directeur d'EDM Yacine Chouabia fait le compte rendu de l'expérimentation de l'éclairage solaire du parking de l'entreprise
Le directeur d’EDM Yacine Chouabia fait le compte rendu de l’expérimentation de l’éclairage solaire du parking de l’entreprise

Pour autant, compte tenu des budgets des communes, pas question de se lancer dans des chantiers très lourds et d’engendrer des factures ingérables. «Certaines communes nous expliquent que l’éclairage public représente déjà 60% de leur facture totale d’électricité», précise Yacine Chouabia.

Des lampadaires vite rentabilisés

Avec ces lampadaires, pas besoin de tranchées, de kilomètres de câbles et d’un raccordement au réseau. Un trou suffit et ils sont autonomes. Et même leur coût n’est pas prohibitif. Ceux installés sur le parking d’EDM coûtent 2.700 euros l’unité. Ils sont relativement bas et sont prévus pour éclairer une place ou un parking. Les éclairages pour une grande route de type nationale pourraient coûter jusqu’à 4.000 euros.

Mais pour qu’ils poussent partout à Mayotte, EDM propose une aide de 1.000 euros par lampadaire ce qui diminue d’autant la facture. «Toutes les études montrent qu’ils peuvent être rentabilisés très rapidement compte tenu du fait qu’ils ne consomment pas d’électricité du réseau».

Les simulations pour choisir la bonne hauteur de mat et la puissance d'éclairage convenable
Les simulations pour choisir la bonne hauteur de mat et la puissance d’éclairage convenable

Comme pour chacune des opérations «citoyennes» que mène EDM, la question se pose de l’intérêt d’un électricien de favoriser des dispositifs qui ne vont pas consommer l’énergie qu’il produit. «Le coût de l’électricité à Mayotte est payé pour un tiers par les consommateurs et pour les deux tiers par la solidarité nationale. Mon intérêt économique est de faire baisser la facture de tout le monde et de maintenir voire de baisser la pression sur le réseau électrique», précise Yacine Chouabia.

Des aides à utiliser avant qu’elles ne repartent

La commune de Dembéni est sur les rangs pour se doter d’une centaine de ces lampadaires solaires. Les études sont même déjà réalisées. La DEAL a lancé un appel d’offre pour éclairer la traversée de Kawéni et pourrait se montrer intéressée par la technologie. «On essaie d’impulser une dynamique et de sortir de la logique de l’éclairage classique lourd à installer et énergivore. Ça nous tient vraiment à cœur d’être au centre des enjeux sociétaux du territoire», souligne Yacine Chouabia.

Et il y a des aides disponibles pour 2016 qu’il serait bon d’utiliser sous peine de les voir repartir. Si les acteurs publics sont concernés, les entreprises peuvent également déposer des dossiers. Leurs demandes seront examinées au cas par cas.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Accident mortel entre un bus et une voiture à Ironi Be

139125
Ce samedi matin, un grave accident de la route s'est produit sur la RN2 dans le centre de l'île. Un bus et un véhicule...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139125
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139125
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139125
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139125
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139125
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com