28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilFil infoExpulsions de Tsimkoura: 3 associations attendent encore une action publique

Expulsions de Tsimkoura: 3 associations attendent encore une action publique

Les trois associations qui avaient vigoureusement dénoncé les expulsions de familles comoriennes dans le sud remontent au créneau. Trois mois après les événements de Tsimkoura, un mois après ceux de Poroani, «les habitants concernés sont toujours dans une situation des plus précaires», indiquent Solutions éducatrices, Les Exilés de Tsimkoura et La Cimade Mayotte dans un communiqué.

Une banderole de la Cimade
Une banderole de la Cimade

Si la plupart de ces familles n’a toujours pas trouvé de logement décent, les enfants scolarisés à Tsimkoura ont enfin repris le chemin de l’école depuis dix jours. «Pour ceux de Poroani, rares sont ceux qui ont pu retourner dans leur salle de classe», leur nouvel hébergement étant trop éloigné.

«Le 20 mars à Poroani, les autorités publiques, informées de l’expulsion imminente de Comoriens, se sont contentées de tripler le nombre de gendarmes présents sur place. Mais ces derniers ne sont jamais intervenus, malgré l’illégalité des expulsions», regrettent les associations.

«Madame le maire de Chirongui, Roukia Lahadji, a déclaré dans la presse n’avoir aucune ‘solution à proposer aux habitants’. Si elle évoque une augmentation des agents de prévention, aucune décision pour répondre à l’urgence de la situation ne semble avoir été prise. En revanche, elle a saisi le ministre de l’intérieur.»
Les associations regrettent que la maire ne se soit pas engagée sur les questions du relogement des familles mais uniquement sur la scolarisation des enfants.

«Du côté de la préfecture, silence radio. (…) À travers ce manque d’engagements, la préfecture laisse perdurer une situation d’impunité totale et ne remplit pas ses missions de préservation de l’ordre public. Cette absence de réaction de l’État est honteuse et dangereuse pour les habitants de Mayotte.
Les plaintes contre X, déposées par des habitants il y a plus d’un mois, n’ont pas trouvé d’écho auprès de la justice. Aucune enquête ne semble avoir été diligentée à ce jour. Le Défenseur des droits a été saisi», explique également le communiqué.

Les associations appellent finalement «les pouvoirs publics à réagir pour résoudre la situation, prévenir toute nouvelle forme de violence et empêcher les expulsions», alors que de nouvelles actions seraient en préparation dans le village de Chirongui dans les semaines qui viennent.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

L’Etat accorde un nouveau prêt de 20 millions d’euros à Air...

139137
Endettée à plus de 220 millions d'euros, la compagnie réunionnaise demandait depuis plusieurs mois un nouvel accompagnement de l'Etat, très présent déjà en 2020. Un bol d'air qui permet à la compagnie de "sécuriser sa trésorerie"
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139137
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139137
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139137
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139137
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139137
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com