23.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilorangeUn titre "irresponsable»: Le sénateur Thani critique l’interview de Kamardine dans le...

Un titre “irresponsable»: Le sénateur Thani critique l’interview de Kamardine dans le Figaro

En s’appuyant sur l’interview choc du député Mansour Kamardine dans les colonnes du Figaro, le sénateur Thani Mohamed Soilihi réagit au rapport de la Cour des Comptes sur la départementalisation de Mayotte. Un sujet sur lequel il était attendu, alors que ce mardi après-midi, le député Aboubacar interpellait le gouvernement à ce propos lors des questions en séances.

Le président Ramadani, présent pour cette audience, en conversation avec le sénateur Thani
Thani Mohamed en discussion avec le président du département (Image d’archives)

Dans son rapport, la Cour des Comptes pointe du doigt les inégalités qui plombent le développement du territoire, s’en prenant à l’Etat pour avoir sous-doté le département, et au conseil départemental pour ses effectifs pléthoriques et l’inadaptation de son administration.

Elle évoque surtout une « départementalisation mal préparée, des actions prioritaires à conduire ». Pour Thani Mohamed Soilihi, le constat est « juste » : « la situation actuelle alarmante de Mayotte est la conséquence d’une « responsabilité partagée entre le Département et l’Etat », l’Etat n’ayant pas « achevé à temps plusieurs chantiers majeurs » et le Département n’ayant pas « suffisamment adapté son organisation à ses nouvelles compétences ».

Le sénateur socialiste tient à préciser que depuis 2012 « le Président de la République et le Gouvernement n’ont eu de cesse de manifester leur volonté de consolider le processus de départementalisation et de respecter les engagements pris antérieurement en faveur de cette île. » Il est vrai que ce sont les missions successives de plusieurs ministères dont celui de la fonction publique, qui ont permis l’application de l’indexation des salaires, ou encore l’Allocation de rentrée scolaire, la régulation des prix du carburant, etc.

Peut mieux faire

Un département qui avoue ses difficultés à financer le Contrat de projet et les fonds européens

Il dresse d’ailleurs une longue liste des efforts consentis, comme l’arrivée d’un peloton de gendarmerie supplémentaire ou l’affectation de quarante-quatre agents de la police de l’air et des frontières pour lutter contre l’immigration clandestine.

Avec le Contrat de projet « qui permet à l’île de bénéficier de 378 millions d’euros », mais faut-il le rappeler, s’il ne connaît pas les difficultés de bouclage du précédent, les crédits consacrés à Mayotte entre 2012 et 2016 auraient progressé de plus de 24%. Une position semblable à la ministre des Outre-mer qui avait répondu à la Cour des Comptes par les engagements effectués au bénéfice de notre île.

A la différence prés que le sénateur observe que « ces mesures n’ont pas ostensiblement modifié la situation du département ». Mais, selon lui, le retard accumulé est considérable « et il n’est pas simple de rattraper une décennie d’inertie gouvernementale. » Il avait d’ailleurs été un des premiers, comme il le souligne, à interpeller le gouvernement sur la sous-dotation de Mayotte au regard des autres DOM.

« Contre-vérités »

Une pleine page dans le Figaro
Une pleine page dans le Figaro du 19 janvier

On ne peut donc pas encore parler d’acquis, mais les efforts faits ne doivent pas être bradés à la mode Mansour Kamardine dans le Figaro, selon lui. L’interview lancée sur un ton provocateur de « Mayotte est au bord de la guerre civile », avait heurté en métropole. Un titre « irresponsable », selon le sénateur socialiste qui démonte une à une les « contre-vérités » assénées par l’ancien député LR.

Sur le désenclavement aérien et numérique tout d’abord : « Le Gouvernement a permis que soient mises en place à partir de juin 2016 des liaisons directes entre Paris et Mayotte. Par ailleurs, le passage à la 4G est prévu pour décembre 2016, ce délai étant nécessaire pour mettre en place une saine concurrence. » Des avancées très attendues par la population.

Les élus s’en étaient lavés les mains

Quant à l’itinérance téléphonique (roaming) le sénateur se veut rassurant, « des solutions sont en cours pour permettre aux ultramarins d’utiliser leur forfait téléphonique en métropole sans surcoût », bien que l’Arcep vienne de donner un avis négatif.

Thani Mohamed n’a aucune difficulté c’est sûr, à remettre les pendules à l’heure européenne, lorsque Mansour Kamardine indique que l’Etat décide de l’affectation des fonds européens « au lieu de laisser les élus locaux s’en charger », puisque « c’est le Conseil général de l’époque lui-même qui en a confié la gestion à l’Etat. »

Malgré les « lourds défis » qui attendent encore Mayotte, le sénateur, qui envoie pour la première fois un communiqué à la troisième personne du singulier, refuse qu’on jette de l’huile sur le feu « en participant à la désinformation des mahorais par la tenue de propos non vérifiés, non étayés, et le plus souvent inexacts. » Il appelle à « œuvrer ensemble pour le développement de cette île. »

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CNB, avocats, Mayotte, Outre-mer

Quand le Conseil national des barreaux parle d’injustices

139530
Le Conseil national des barreaux (CNB) organise le jeudi 30 juin de 17h à 19h (heure de Paris) un webinaire sur le thème "Les...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139530
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139530
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139530
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139530
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139530
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com