26.8 C
Mamoudzou
mercredi 21 février 2024
AccueilFaits divers73 personnes interceptées en mer

73 personnes interceptées en mer

La brigade nautique de la gendarmerie de Pamandzi a intercepté, ce mercredi au large de Grande-Terre, deux kwassas transportant 73 personnes dont deux passeurs présumés. L’ensemble des passagers à l’arrivée à quai a fait l’objet d’une évaluation sanitaire puis d’une procédure administrative avant la mise en œuvre de la reconduite à la frontière. Par ailleurs, les passeurs présumés ont été placés en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
PAF, Mayotte

Interpellation de trois kwassas dans le Nord de l’île

0
Dans la nuit de lundi à marci, la Brigade nautique de l’Unité nautique de la Police aux Frontières a interpellé 3 kwassas en provenance des Comores qui tentaient de pénétrer illégalement sur le territoire...

Blocage de l’île : Les élèves mahorais parmi les premiers impactés

0
Alors que les vacances de Carnaval arrivent à grands pas, dès ce vendredi soir, la crise sociale qui touche notre territoire depuis maintenant plus d’un mois ne semble pas s’atténuer, bien au contraire. Plus de quatre semaines ! C’est autant de jours où les élèves du 101e département français n’ont pas eu cours ou au mieux en mode dégradé, avec des différences majeures selon le lieu où l’on habite
Marie Guévenoux, Mayotte

La sécurité s’invite à la rencontre entre les élus de Mayotte et Marie Guévenoux

0
La ministre délégué aux Outre-mer annonce son arrivée à Mayotte dans la foulée de l'installation du nouveau préfet le 24 février. Sans surprise, sa feuille de route est sécuritaire

Les organisations patronales appellent les salariés à reprendre le travail

0
Ce lundi 19 février, les organisations patronales de Mayotte ont appelé les salariés à reprendre le travail dans un communiqué adressé à la presse pour diffusion. Ne reconnaissant pas le mouvement dissident des Forces du Peuple qui continuent à maintenir certains barrages sur l’île, ils ne s’en remettent qu’à la décision officielle des Forces Vives de les lever.

Violences à Koungou : tentant de s’organiser, les habitants réclament l’aide de la mairie

0
C’est à se demander comment le village en entier ne se soulève pas : depuis la rentrée de septembre, et pour des raisons diverses, crise de l’eau et insécurité, les écoles ont rapidement fermé leurs portes. Et les attaques sont menées matin, midi et soir contre les automobilistes, malgré les renforts de gendarmerie. Désemparée, la population se tourne vers les élus

Recent Comments