29.8 C
Mamoudzou
jeudi 2 février 2023
AccueilSociétéTravaux d'Intérêt général: "remédier à l'échec de la prison ferme"

Travaux d’Intérêt général: « remédier à l’échec de la prison ferme »

Il ne s’agit plus seulement de parler de peine alternative à la prison, mais désormais de proposer une solution qui aille dans l’intérêt de la société et du prévenu.

Xavier lemeyre et Rose-France Reynes
Xavier lemeyre et Rose-France Reynes

Qu’est ce que l’intérêt général quand on parle peine de prison ? «On considère que le préjudice commis par l’acte de délinquance n’impacte pas seulement une victime mais la société entière.» Thibaut Soubeyran, juge au Tribunal de Grande Instance de Mamoudzou, justifie ainsi la proposition de travail non rémunéré en réparation d’un délit ou d’une contravention.

Cela fait 30 ans que cette conception d’une alternative à l’incarcération à des courtes peines est proposée en France, «invention anglo-saxonne de la fin du 19ème siècle» complète, grand orateur, Xavier Lameyre, criminologue et vice-président du TGI chargé de l’application des peines.

Et, bien que Mayotte n’y ait recours que depuis 5 ans, pour célébrer cet anniversaire, magistrats, juges et auxiliaires de justice du TGI de Mamoudzou recevaient les acteurs accompagnant cette mesure. La salle d’audience de la Chambre d’appel accueillait même en cours de matinée, Naima Charaï, présidente de l’ACSé (Agence nationale pour la Cohésion sociale et l’Egalité des chances).

Un condamné qui ne coupe pas les ponts

Depuis le début de l’année, 23 personnes condamnées purgent leur peine en TIG. Le travail non rémunéré varie de 20 à 210 heures, soit 6 semaines au maximum. Il est effectué dans une des 12 mairies volontaires ou dans une structure agréée comme les pompiers ou le BSMA. Pour Xavier Lameyre, il est la réponse idéale : «il n’y a pas de corrélation entre la sévérité de la peine et le taux de délinquance. La France un pays coercitif de réputation, n’est pas le plus épargné par la délinquance». L’isolement du condamné ne doit pas être automatique non plus pour des actes graves, «la Finlande propose cette solution du TIG lors d’affaires criminelles».

Pour Thibaut Soubeyran aussi, cette peine d’insertion présente de multiples intérêts : «contrairement au jugement de prison avec sursis, la décision du TIG n’est pas transparente dans la vie quotidienne du condamné, et le choix de cette peine le responsabilise et accroît sa compréhension d’une dette envers la société». Les contraintes, «se lever le matin, obéir à un cadre, à des règles, l’éloigne de son cadre quotidien et restaure sa confiance en lui».

Même le parquet y allait de son couplet, «un jugement de prison ferme avec mandat de dépôt est toujours un constat d’échec».

Des prisons malades

Un ex "Tigiste"... de l'autre côté de la barre. Il sera employé par Me Fatima Ousseni comme médiateur culturel.
Un ex « Tigiste »… de l’autre côté de la barre ! Il sera employé par Me Fatima Ousseni comme médiateur culturel.

Les louanges sont d’autant plus recevables que les chiffres les appuient : «à infraction délictuelle équivalente, et sans prendre en compte des critères sociologiques ou psychologiques, le taux de réitération (récidive, ndlr) est de 30 à 48% dans les trois mois pour ceux qui sont passés par un TIG, alors qu’il est de 75% pour ceux qui sortent d’un emprisonnement !» argumente Xavier Lameyre citant une étude d’Annie Quensey, «un hôpital dont les patients déclareraient une maladie nosocomiale trois mois après leur sortie fermerait ses portes immédiatement !».

Les TIG ont pourtant du mal à se développer à Mayotte, principalement en raison des contraintes administratives : «un certificat médical, et un RIB pour ouvrir les droits à la Sécurité sociale et surtout la formation des encadrants des TIG» égrenait Rose-France Reynes, du Service pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP). Cette dernière demande était aussitôt relevée par Naima Charaï qui indiquait y avoir donné suite : «15 tuteurs seront formés dès l’année prochaine».

Autre bonne nouvelle, vingt postes supplémentaires vont être créés, notamment à La Poste, chez les Naturalistes, à la mairie de Koungou qui en prendra 7, chez l’association Gueule d’amour pour aider à la construction d’un refuge, à la STAR pour l’entretien des espaces verts et à la Croix rouge pour le tri des vêtements.

On le voit, Mayotte s’inscrit désormais de façon pérenne dans ce choix de peine, que les parents des jeunes appellent la «corvée» de leur fils ou fille, «ça légitime la peine» glissait Ibrahim Hamed éducateur à la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Groupe de personnes présentes à la journée porte ouverte de l'association Mlezi Maore.

N’aie plus peur : Caribou mon enfant…

0
Mineurs ’’non-accompagnés’’. Quelle ironique appellation juridique ! Surtout lorsque l'on sait tout le travail, les dispositifs et l’extraordinaire engagement humain de cette association qui oeuvre depuis plus de 20 ans sur le territoire de...
Olivier Dussop, Mansour Kamardine, Mayotte, ASPA, retraites

L’oreille tendue du ministre Dussopt au combat de Mayotte pour ses maigres retraites

0
Notre département n’est pas concerné par la réforme en cours sur les retraites, a annoncé le ministre du Travail, et pour cause, les pensions versées ne permettent pas à un retraité de survivre. Nous avons décortiqué les montants donnés ces derniers jours par les intervenants sur les retraites et les allocations versées à Mayotte

PUIC : pour une meilleure formation professionnelle des mahorais

0
Ce mercredi, le conseil départemental avait organisé à l'hémicycle Younoussa Bamana, un séminaire de présentation aux élus et institutionnels du Plan Ultramarin d'Investissement dans les Compétences (PUIC)*. L'objectif étant de rendre compte des accomplissements réalisés grâce au plan d'investissement sur la période 2019-2022, tout en gardant un œil sur l'avenir. L'amélioration de la formation professionnelle des mahorais était au cœur de tous les débats.

Mayotte se doit d’être à la pointe de la transition énergétique et du développement...

0
Le secrétariat de la Commission européenne en charge de promouvoir la transition énergétique dans les îles européennes « Clean Energy for EU Islands Secretariat » est était ce mercredi à Mayotte afin de promouvoir la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sur le territoire.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda : « Être maire de Chirongui sur cette mandature, c’est compliqué !...

0
A l’occasion de ses vœux, le maire de Chirongui fait un point sur l’état de sa commune dont il n’a hérité que depuis quelques mois, après les scandales qui avait éclaboussé le maire sorti des urnes en mai 2020. Les chantiers sont nombreux, du contournement de la commune, aux écoles

Recent Comments