27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilorangeBrèves d'actu

Brèves d’actu

Fait rare, trois personnes originaires du Pakistan ont été interpellées à Mayotte avec de faux papiers alors qu'elles tentaient de rejoindre Paris.

Trois pakistanais interpellés à l’aéroport de Pamandzi
Vendredi dernier, trois personnes en possession de passeports malaisiens se présentaient au contrôle de police au  départ de l’aéroport Marcel Henry à Pamandzi, munis de cartes d’embarquement pour le vol Corsair SS773, pour rejoindre l’aéroport d’Orly via l’ile voisine de la Réunion.
En examinant les documents, les gardes frontières de la Police Nationale (SPAFA) constataient de nombreuses irrégularités sur les documents présentés et suspectent qu’ils sont falsifiés, rapporte la police nationale.
Les trois hommes sont alors interpellées pour usage de faux documents administratifs et sont placés en garde à vue.
Conduits auprès des enquêteurs du Quart Judiciaire (SPAFT), ils étaient entendus. « Les trois mis en cause reconnaissaient être en possession de faux documents et être de nationalité pakistanaise. A l’issue de la garde à vue, ils étaient placés en rétention administrative au CRA dans le cadre d’une procédure d’éloignement. »
Il peut paraître étonnant qu’ils n’aient pas demandé asile, mais leur faux passeport malaisien est un facteur bloquant.
Au total, 24.824 des personnes originaires du Pakistan ont fui leur pays en 2021 et ont déposé une demande d’asile dans d’autres pays, selon le HCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés). Cela correspond à environ 0,011% de tous les habitants. Les pays d’accueil les plus fréquents sont Italie, Grèce et la France. Au total, 83 % des demandes d’asile ont été rejetées.

La crise économique pousse en effet de plus en plus de Pakistanais à se lancer sur la route vers l’Europe, indique le site Infomigrants qui précise qu’une vingtaine d’entre eux se trouvaient sur le bateau qui a récemment fait naufrage au large de l’Italie. Ceux qui parviennent à s’en sortir peuvent offrir une maison à leur famille restée au pays.

Quatre interpellations dans l’attaque du lycée du Nord
La Cité du Nord à Mtsangadoua

On se souvient de l‘intrusion extrêmement violente d’une bande d’une trentaine de voyous cagoulés et armés de machette et de couteaux dans le lycée du Nord de Mtsangadoua dans le cadre de règlements de compte contre des élèves de Bandraboua. L’établissement avait dû être confiné une partie de la journée, un enseignants avaient rapporté les faits à nos confrères de Mayotte la 1ère dans un récit terrorisant. Le personnel du lycée avait fait jouer son droit de retrait.

Les agresseurs avaient saccagé le laboratoire, volé un ordinateur avant d’être mis en fuite par des gendarmes arrivés en renfort. L’un d’entre eux, atteint par une pierre, avait été légèrement blessé.
L’enquête menée immédiatement au moyen « d’investigations techniques innovantes », rapporte la gendarmerie, permettaient l’identification de 5 individus, interpellés le 10 avril 2023 puis placés en garde à vue. A l’issue, 4 d’entre eux étaient déferrés au parquet.
L’un est majeur, jugé en comparution immédiate, a été condamné à 5 ans d’emprisonnement dont 2 ans avec sursis, il est immédiatement parti en centre de détention. Les 3 mineurs sont placés sous contrôle judiciaire dans l’attente d’un jugement devant le juge des enfants.

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments