27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilFil infoToujours la réparation des inégalités au menu de la grève interprofessionnelle de...

Toujours la réparation des inégalités au menu de la grève interprofessionnelle de ce jeudi

La grève interprofessionnelle nationale de ce jeudi a été peu suivie à Mayotte, alors que les revendications sur les inégalités qui perdurent doivent être portées. C'est ce qu'ont fait plusieurs syndicats, CGT, dont CGT Educ'action, FSU, Solidaire, UNSA, SUD, qui se sont rassemblés place de la République. Peu de réponses en retour, mais des évolutions en cours.

Les mêmes revendications sont portées depuis plusieurs années, l’alignement du SMIC brut mensuel au SMIC national, l’application des conventions collectives nationales conformément à la loi d’août 2016, l’alignement des retraites (base est complémentaire) aux retraites nationales, la reconnaissance de l’ensemble des anciennetés de service pour les fonctionnaires transférés depuis la collectivité de Mayotte et un reclassement (engament gouvernemental de 2016), indexation à 53%, application pleine et entière du code de la sécurité sociale, etc.

La directrice de cabinet du préfet a reçu les doléances, assurant un relais car la plupart doivent se traiter au niveau gouvernemental.

CGT, FSU, Mayotte, Solidaire, UNSA
Les manifestants s’invitent à la commission permanente du CD

C’est notamment le cas de l’IRCANTEC, les contractuels de Mayotte ne pouvant bénéficier de la retraite complémentaire comme ailleurs, « on nous a dit qu’il faut un véhicule législatif », nous rapporte Rivomalala Rakotondravelo, secrétaire départemental du SNUipp-FSU. Qui se réjouit de la possible avancée d’un dossier, celui de la convergence de la sur-rémunération vers le niveau réunionnais de 53%. Les élus en charge des collectivités auraient été peu favorables à une mesure qui va gonfler un peu plus leur masse salariale, « mais lorsque nous avons rencontré le président du Département ce jeudi, il nous a expliqué qu’il n’était pas contre si cela se faisait de façon progressive. NOus allons donc explorer cette piste ».

Et en ce qui concerne le complément de remboursement des loyers des fonctionnaires, l’IRPL, la situation reste complexe. Cette  indemnité de remboursement partiel des loyers pour les agents qui ne disposent pas de logements de fonction, était plafonnée à 3.000 francs à Mayotte par un arrêté du 6 janvier 1986. Il avait été abrogé par l’arrêté du 25 septembre 2013 sans que cette abrogation ne soit suivi d’effet en raison d’un flou dans le libellé qui ne visait que les militaires. A la demande de la FSU, le Conseil d’Etat tranchait en juillet dernier, estimant anormale cette discrimination. « Les remboursements pourraient donc doubler voire quadrupler », indiquait la FSU.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments