27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilFil infoMansour Kamardine dénonce une agression ciblée de sa suppléante

Mansour Kamardine dénonce une agression ciblée de sa suppléante

Au milieu des violences gratuites perpétrées ce week-end, et qui se poursuivent, il se pourrait que l'une soit l'atteinte à un symbole de la République. C'est en tout cas ce que dénonce le député Mansour Kamardine, "un dangereux palier a été franchi", dénonce-t-il.

Les agressions gratuites de la part des bandes de jeunes qui s’en prennent à de nombreux automobilistes quelque soit l’heure de la journée, perdurent. C’était encore le cas ce mardi matin, les habitants du Nord de l’île ne pouvaient se rendre à leur travail et les élèves à l’école, en raison de barrages érigés notamment sur la route au niveau de Majikavo Koropa et près de la prison.

Deux nouveaux faits marquants sont notés par les forces de l’ordre. La concomitance des agressions commises, sur plusieurs points du territoire, fait penser à une organisation des bandes, qui érigent des barrages simultanément sur plusieurs quartiers du Nord et du Sud de Mamoudzou, et au-delà. Un phénomène inconnu jusqu’alors, et qui sous-entend qu’il va falloir anticiper, des informations qui relèvent des renseignements territoriaux. Avoir des indicateurs ou tout au moins trouver des moyens d’être renseigné sur la préméditation permettrait d’agir plus efficacement. Et multiplier les emplacements de forces de l’ordre, toujours en nombre insuffisantes, car c’est bien dans cette faille que s’engouffre les agresseurs.

Seconde nouveauté, les attaques ciblées. Nous avions indiqué qu’une habitation avait été particulièrement visée par les caillassages à Passamainty, c’est celle de la suppléante du député Mansour Kamardine, nous fait savoir ce dernier. Qui réagit violemment dans un communiqué, en évoquant « un dangereux palier franchi » : « Ma suppléante, a été délibérément visée, es qualité. En effet, une bande s’est rendue spécifiquement dans son quartier de Passamainty, pour s’attaquer à son domicile. » Un fait qui « renforce mon inexpugnable détermination ». Et qui rappelle l’atteinte volontaire à un autre symbole de la République, la mairie de Koungou qui avait été partiellement brûlée.

Le député demande un renforcement des moyens d’enquête, « afin de lancer les investigations quant aux organisateurs », et le « rétablissement de la sécurité publique dans le 101ème département français. »

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments